• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 14 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Slayer-Divine Interventio... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Slayer-Divine Intervention

4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 neufs à partir de EUR 2,69 7 d'occasion à partir de EUR 2,16
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Slayer


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Slayer-Divine Intervention
  • +
  • World Painted Blood
  • +
  • Christ Illusion
Prix total: EUR 35,13
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (29 janvier 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: American Recordings
  • ASIN : B000062Y91
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.265 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Killing fields
  2. Sex. murder. art.
  3. Fictional reality
  4. Dittohead
  5. Divine intervention
  6. Circle of beliefs
  7. Ss-3
  8. Serenity in murder
  9. 213
  10. Mind control


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Sorti en 1994, Divine Intervention représente une mini-révolution dans le monde de Slayer. En effet, c'est le premier album du groupe à être enregistré sans Dave Lombardo, qui, fâché avec les autres membres de Slayer décide de s'en aller voir ailleurs (notamment dans Grip Inc.). après plusieurs essais, c'est finalement Paul Bostaph qui se retrouve derrière les futs, avec la lourde mission d'assumer le lourd passé de l'excellent jeu de Lombardo.
Et ce n'est donc peut-être pas pour rien que la première chanson de cette album, "Killing Fields", commence par une intro à la batterie, histoire de mettre tout le monde d'accord quant aux qualités du petit nouveau. Et de par l'album en entier, Slayer va démontrer qu'ils n'ont pas choisi un manchot!
Au programme de cet album, que des titres tous plus impressionants les uns que les autres en termes de technique, de vitesse, de puissance, bref tout ce qui caractérise Slayer dans ses meilleurs jours! La chanson éponyme de l'album est un véritable bijou. "213" et son intro très glauque montre qu'à l'époque Slayer est très inspiré dans l'écriture de ses morceaux.
Le seul regret? que la plupart de ces morceaux ne soient plus intégrés aux set-lists de Slayer lors de leurs concerts...
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sorti en 1994, Divine Intervention représente une mini-révolution dans le monde de Slayer. En effet, c'est le premier album du groupe à être enregistré sans Dave Lombardo, qui, fâché avec les autres membres de Slayer décide de s'en aller voir ailleurs (notamment dans Grip Inc.). après plusieurs essais, c'est finalement Paul Bostaph qui se retrouve derrière les futs, avec la lourde mission d'assumer le lourd passé de l'excellent jeu de Lombardo.
Et ce n'est donc peut-être pas pour rien que la première chanson de cette album, "Killing Fields", commence par une intro à la batterie, histoire de mettre tout le monde d'accord quant aux qualités du petit nouveau. Et de par l'album en entier, Slayer va démontrer qu'ils n'ont pas choisi un manchot!
Au programme de cet album, que des titres tous plus impressionants les uns que les autres en termes de technique, de vitesse, de puissance, bref tout ce qui caractérise Slayer dans ses meilleurs jours! La chanson éponyme de l'album est un véritable bijou. "213" et son intro très glauque montre qu'à l'époque Slayer est très inspiré dans l'écriture de ses morceaux.
Le seul regret? que la plupart de ces morceaux ne soient plus intégrés aux set-lists de Slayer lors de leurs concerts...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Barclau TOP 1000 COMMENTATEURS le 26 janvier 2010
Format: CD
Ca commence fort, très fort, cette violence que l'on adore tous et reconnaissable entre toutes. Paul Bostaph est hallucinant, son style colle parfaitement à ce son gras. C'est rapide, diversifié, un magnifique 213, des riffs tranchants, toujours aussi malsains. Slayer essaye un peu quelques pistes, avec Serenity In murder à l'intro dévastatrice et au couplet chanté sans hurler. C'est macabre, comme chanté par un zombie, ça tord les boyaux, pour envoyer après des solos comme des coups de couteaux. Un album court, intense comme une rafale de mitraillette, addictif. Attention, à écouter seul. Du très grand Slayer, un album qu'on reconnaît entre tous, et même si à l'époque on a tous eu peur du départ de Lombardo, faut reconnaître que Bostaph apporte un souffle qui était nécessaire. En plus le retour de Lombardo n'en devient que meilleur!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
4 ans se sont écoulés entre Seasons in the abyss et Divine intervention...
Une tournée plus tard et un changement de batteur,voici..
Le 1er album avec Paul Bostaph,leur nouveau batteur,que dire à part que cet album est encore plus technique que le précédent.
On peut mesurer le niveau énorme du nouveau batteur en écoutant "Killing Fields",par exemple..la double est bien présente,tout est nickel.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Divine Intervention signe le retour de Slayer aprés 5 années d'absence qui ont vu le départ du batteur Dave Lombardo considéré comme l'un voire le meilleur dans le genre. Slayer réussit ici un bon album sans pour autant parvenir à égaler Seasons in the Abyss bien plus réussi au niveau des atmosphéres. Slayer joue vite, trés vite et invite les auditeurs dans les méandres de sa musique tourmentée. La batterie de Paul Bostaph est excellente, trés technique et améne au tout cohésion et énergie d'une rare puissance. Tom Araya n'est certes pas un grand chanteur mais ses performances vocales sont ici en parfaite "harmonie" avec les compos et la violence des propos. Le son est assez particulier, trés propre, presque mécanique. Alors pourqoui 4 étoiles? Malheureusement ce disque manque de variété et les tempos sont trop souvent identiques et les solos sont vraiment affreux. Dommage car un peu de mélodie n'aurait pas fait de mal, aprés tout les solos de Seasons in the Abyss étaient plus soignés, pourquoi ne pas poursuivre cet effort? Cet album n'a pas vraiment vieilli et fait pour moi partie des meilleurs disques de Thrash et de Slayer. S'il n'égale pas Seasons il est supérieur à Reign in Blood et à South of Heaven même s'il s'inscrit dans la même lignée à l'opposé de Diabolus et de God Hates Us All.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents