• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Solo : Une nouvelle avent... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ENVOI RAPIDE S
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Solo : Une nouvelle aventure de James Bond Broché – 6 mars 2014

3.1 étoiles sur 5 31 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,50
EUR 21,50 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Solo : Une nouvelle aventure de James Bond
  • +
  • Carte blanche
Prix total: EUR 29,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

William Boyd

William Boyd, né à Accra (Ghana) en 1952, a étudié à Glasgow, Nice et Oxford, où il a également enseigné la littérature. Il est l'auteur de cinq recueils de nouvelles, récits ou essais, et de douze autres romans abondamment couronnés. Avec sa femme, il partage son temps entre la Dordogne et Chelsea, à deux pas de l'adresse londonienne de James Bond.

Thibault de Montalembert

Formé à l'école de comédiens du Théâtre des Amandiers de Nanterre,Thibault de Montalembert joue au cinéma et au théâtre sous la directionde metteurs en scène prestigieux : Costa-Gavras, Desplechin, Wargnier, Bonello...Très grand lecteur, il a enregistré pour Audiolib : Le voyage dans le passé,trois nouvelles de Boris Vian, Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants(Grand Prix du livre audio «La Plume de Paon» 2012), Karoo et La Véritésur l'affaire Harry Quebert, Prix Audiolib 2013. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Revue de presse

« Un triomphe ! Bond est de retour. » The Observer
 

« Il faut bien du courage pour endosser l’habit de Ian Fleming. William Boyd s’en tire à merveille. » The Independant

« Une brillante imitation, qui surpasse parfois l’original ! » Robert McCrum « Le suspense nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne. Mission accomplie ! » Financial Times

--Ce texte fait référence à l'édition CD .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par traversay TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 25 mars 2014
Format: Broché
Son nom est Boyd. William Boyd. Et il n'a pas hésité longtemps, sans doute, quand les héritiers de Ian Fleming lui ont proposé d'écrire une nouvelle aventure de James Bond. Le romancier ne pouvait être que l'homme de la situation, contrairement à ceux qui ont essayé avant lui de se colleter à cette "légende". Mais comme on pouvait s'y attendre, le Bond de Boyd, tel qu'il apparait dans Solo n'a que peu à voir avec son incarnation cinématographique. D'une certaine façon, il ressemble à son auteur originel, Fleming, pétri de failles et qui passa les dernières années de sa vie à se détruire méthodiquement. Le JB de Solo boit, beaucoup, fume, comme un pompier, et séduit les femmes en un claquement de doigt. Soit, mais il est aussi porteur de cicatrices, visibles, datant de la deuxième guerre mondiale, ou cachées, notre héros commençant à accuser le poids des années et à ne plus guère se faire d'illusion sur son statut d'agent secret. Envoyé en Afrique, à la fin des années 60, pour "régler" la sécession d'une province d'un Etat imaginaire (on pense au Biafra), Bond ne cessera d'être manipulé et, s'il remplit sa mission avec l'efficacité requise, il n'en est pas moins le jouet d'enjeux géopolitiques qui le dépassent. Comment le romancier britannique se tire t-il de cet exercice de style ? Plutôt bien, avec une élégance et un doigté de circonstance. Il ne lésine pas sur les scènes d'action, évoque un méchant de belle envergure et rythme le livre d'un quota impressionnant de rebondissements.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Dès la première page, quelque chose clochait : de ma longue vie de lectrice, jamais lu une si mauvaise traduction. Et ça empire au fil des pages. Comment est-ce possible ? Boyd habite en partie en France et parle un bon français... il ne peut pas avoir laissé passer ça ! Et l'éditeur ? Au secours !
Le pire, c'est qu'on a l'impression que ce n'est pas le Boyd qu'on aimait tant, qu'on a du mal à se concentrer sur Bond, que le récit des aventures est plat, banal, que c'est du mauvais Boyd ( de gare ) La démolition de Christiane Besse (la traductrice) est réussie...
2 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
c'est tout ce que j'ai retenu de cette daube!
mais qui s'est véritablement intéressé à cette entreprise de prolonger les aventures de 007?
certainement pas Boyd ni la traductrice indigne, ni peut-être l'éditeur, mais quid des héritiers de Fleming?
Meme la Jensen fait pale figure auprès d'une Aston!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Voila longtemps que je n'avais lu un livre aussi mal traduit.
Comment un éditeur sérieux a-t-il accepté de publier une traduction mot-à-mot qui tue la dynamique du récit, que fait l'éditrice, a-t-elle seulement relue la version française avant de l'éditer ?
Quel assassinat qui vous fait refermer le livre au bout de 50 pages tant cette traduction scolaire est insupportable
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
d accord , traduire c est trahir,mais la ce n est plus de la trahison , c est du meurtre.
Bien dommage , Boyd mérite mieux .
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Quand on aime Boyd pour la profondeur de la psychologie de ses personnages, pour leurs errements, leurs contradictions, on est un peu décontenancé. Ce roman n'est pas du Boyd.
C'est presque un scénario de film.
C'est aussi un exercice de style.
Boyd a écrit un Bond. Et pour certains aspects, c'est un peu lourd: description des jeunes femmes, des tenues vestimentaires des uns et des autres, des menus, des boissons, de la couleur des rideaux. Le récit patine un peu dans ces moments.
Plusieurs réussites, tout de même: l'atmosphère délétère de la guerre civile dans un pays africain, avec ses personnages douteux et ses complications dues aux intérêts des puissances étrangères. Réussi, aussi, le rebondissement majeur, dans la construction du roman, qui vient justifier le titre. Le roman ne commence pas là où on s'y attendait. Il se termine aussi d'une manière très différente des attentes, en suspension.
Passons sur les quelques incohérences de l'intrigue (où est-ce plutôt l'annonce d'épisodes suivants?).
A écouter en livre audio au volant de sa voiture, c'est divertissant.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Moi, j'aime Bond, James Bond ! Et depuis longtemps ! Et ce Bond de Boyd m'a réjouie !
Car Bond avant d'être espion est un homme avec ses forces et ses failles.
Quelques gadgets, de l'action, des sentiments de toutes sortes, des rebondissements, tout ce qu'il faut pour faire de SOLO, un bon divertissement en... solo !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Il est très probable que cet été encore la TV nous rediffusera quelques opus cinématographique de l'agent 007. Curieusement, côté édition, on ne peut pas dire que les œuvres de Ian Fleming soient un marronnier des têtes de gondole. Et puis voilà, il a fallut que William Boyd écrive une nouvelle aventure de ce cher James Bond pour l'on trouve enfin en poche ce cher 007.
N'ayant pas lu une seule ligne de Ian Fleming (par contre de son frère Peter, oui), je ne saurai dire si l'esprit de l’œuvre est respectée. En tout cas on est assez loin des opus cinématographiques, pas de gadgets, pas de frime, pas de drague à gogos (mais bon il y a quand même de jolies filles...), un peu de name dopping d'outremanche, du whisky, le bureau de Money Penny, du whisky, des petits coupés anglais aux moteurs gonflés, du whisky, un Walther PKK (inévitable), la fumée de la pipe de M, un peu de suspens, quelques rebondissements, une intrigue qui tient la route, et le tout à la cuillère (pas au shaker) et voilà un petit cocktail d'été rafraîchissant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?