• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Sonate à Kreutzer / Le... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Quelques signes d'usage, et marques à l'intérieur possibles. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Sonate à Kreutzer / Le Diable / Le Bonheur conjugal Poche – 9 décembre 1974

Ce titre fait partie de la sélection Rentrée scolaire. Découvrez notre boutique en cliquant ici
4.1 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,80
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,44
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 6,74 EUR 2,36
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

--Ce texte fait référence à l'édition CD.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Sonate à Kreutzer / Le Diable / Le Bonheur conjugal
  • +
  • La Mort d'Ivan Illitch, suivi de Maître et serviteur et de Trois morts
  • +
  • La Steppe
Prix total: EUR 13,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

LA SONATE À KREUTZER
Léon TOLSTOÏ

Lu par Guillaume Ravoire
1 CD MP3 - 21,00 euros

Lors d'un voyage en train qui durera plusieurs jours, la conversation s'engage entre les passagers sur les relations entre les hommes et les femmes. Un homme austère, qui d'abord ne parlait pas, s'avère être Pozdnychev, cet homme qui a tué sa femme, par jalousie et par incompréhension. Il décide de raconter son histoire. Entre culpabilité et révolte, il fait comprendre combien les hommes et les femmes sont démunis, ne se rencontrent jamais réellement, et ne sortent pas de ce que la société a fait d'eux.
La Sonate à Kreutzer de Tolstoï a été publié en 1889. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Quatrième de couverture

Pendant un voyage en train, un homme se confie et raconte comment, après plusieurs années de mariage, sa femme, déçue, a pris un amant. La jalousie s'est alors emparée de lui pour le conduire jusqu'au meurtre. Peinture de la vie conjugale et de ses frustrations, récit d'une descente aux enfers et drame de la jalousie, une nouvelle d'une rare intensité dramatique. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 août 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
La sonate à Kreutzer/ Léon Tolstoï
Cette nouvelle qui ressemble par moment à un traité ou un réquisitoire, publiée en russe en 1889 et en français en 1891, expose au travers d’un drame domestique les idées de Tolstoï, alors en pleine crise morale et mystique, sur le mariage et la position de la femme dans le couple.
Cette publication déchaina alors les passions même au sein de la propre famille de Tolstoï.
Le narrateur qui effectue un voyage en train entame une conversation avec les passagers avec pour thème la relation homme-femme.
Posdnicheff, un voyageur âgé jusque là taciturne vient à s’exprimer pour dire que l’amour n’existe pas ou si peu qu’il ne dure que le temps d’un attrait physique très éphémère. Il se présente et confirme froidement qu’il a tué sa femme et raconte sa vie et les raisons qui l’ont poussé au crime.
Son récit se charge peu à peu d’une tension dramatique intolérable jusqu’au moment où sa femme, lors d’une soirée, accompagne au piano le violoniste Troukhatchevsky dans la Sonate à Kreutzer de Beethoven (que j’écoutais en lisant ce passage du récit.) Apaisé par la musique qui agit comme un vulnéraire, Posdnicheff voit sa jalousie indomptable, tel un démon qui le déchirait, disparaître paradoxalement. Mais pour combien de temps ?
Jusqu’à ce que sa folie le reprenne lors d’un voyage professionnel, laquelle le conduit à un déferlement de violence intérieure et extérieure inouï.
Le long monologue de Posdnicheff est violent.
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ces trois courts romans sont fort judicieusement rassemblés dans ce livre car ils ont un point commun. Ils expriment ce que signifie l’amour sexuel/spirituel pour un mystique, anarchiste chrétien et bouddhiste comme Tolstoï. Ils évoquent ce que pourrait être le bonheur si l’âme est pure et les sentiments nobles, profonds et sincères(Le bonheur conjugal), et ce que pourrait être le malheur si la foi et la confiance cèdent au doute et à la jalousie(La sonate à Kreutzer), ce que pourrait être l’enfer si l’obsession du sexe l’emporte sur tout le reste.(.Le diable).Dans ses romans, la musique occupe une place importante ; elle berce en arrière plan les moments clé dans la vie des personnages. Savait-il que les astrophysiciens de nos jours (ceux de la théorie de l’univers des cordes en tout cas) ont découvert que la trame de l’univers est faite de vibrations. La musique en est l’expression de notre existence.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 7 septembre 2013
Format: Poche
NB. Ce commentaire se rapporte à l’édition Folio de la Sonate à Kreutzer, Folio n° 622, où on trouve également Le Bonheur conjugal et le Diable, traductions de Sylvie Luneau et Boris de Schloezer.

Les trois textes de fiction réunis dans ce volume appartiennent à deux époques différentes de la vie de Tolstoi.

Quand il écrit Le bonheur conjugal, paru en 1859, Tolstoi, même s’il a déjà publié, n’est pas encore l’auteur des grands romans qui feront sa gloire, et il devait exprimer un jugement très négatif sur ce texte. Dans le récit, c’est une jeune femme, Marie Alexandrovna, qui raconte à la première personne la naissance en elle de l’amour, puis son mariage et la transformation des sentiments qui s’ensuit. Les descriptions des jardins sont de toute beauté et fusionnent avec la peinture de sentiments exaltés. Tolstoi aborde déjà ce qui fera pour une part la substance d’Anna Karenine, le contraste entre la vie conjugale et l’étourdissement de la vie mondaine. Le bonheur conjugal est un tableau saisissant de la manière dont deux personnes peuvent se comprendre et ne pas se comprendre.

La Sonate à Kreutzer, parue en 1891, est un des textes les plus célèbres de Tolstoi. Quand il le rédige, Tolstoi a déjà publié Guerre et Paix et Anna Karenine. Cette fois, ce n’est plus la perception du mari par la femme, mais la perception de la femme par son mari qui est au cœur du récit. Après une habile entrée en matière, sous forme de conversation dans un train, le narrateur s’efface devant Pozdnychev, une rencontre de hasard.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce livre regroupe trois récits de Tolstoï (1828-1910), ayant pour point commun la passion (dans son sens grec premier, c'est-à-dire la souffrance, l'amour devenant jalousie, le démon de la sexualité, etc.)
Le roman le plus important, donnant son titre au livre, est "La Sonate à Kreutzer" (1889) qui est un écrit de maturité de Tolstoï.

Dans ce récit, Tolstoï place un récit dans le récit (une mise en abime) où le narrateur écoute l'histoire d'un vieil homme : Pozdnychev ayant tué sa femme ! C'est dit dés le début, l'histoire du roman est comment en est-il arrivait là ? Le thème de la jalousie est la pierre de l'intrigue, comment a-t-elle transformée ce vieil homme affable en un meurtrier ?

Une tragédie, comme "l'Othello" de Shakespeare, mais cette fois dans la Russie exubérante du XIXe siècle.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?