• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 24,60 + EUR 43,00 Livraison en France métropolitaine
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par Livréco
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Bonjour ! Nous somme une librairie dédiée à l'insertion de travailleurs handicapés . Expédition sous 48 H depuis la Normandie. Emballage très soigné. Entreprise adaptée ALL-LIVRES : handi'cap vers l'emploi et la culture !
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sous le manteau du silence Broché – 17 janvier 2011


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 24,60
EUR 24,60 EUR 7,29
Poche
EUR 1,30

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Saint-Anselme, octobre 1967
L'hôpital Saint-Coeur-de-Marie s'éveillait lentement dans la brume blanche du matin et ses fenêtres s'allumaient une à une comme autant d'yeux ouverts sur la ville qui l'entourait.
Dehors, quelques feuilles arrachées aux branches par la brise du matin voletaient et se posaient sur le palier de l'entrée pour le recouvrir d'un tapis multicolore. Les passants pressés aux yeux encore bouffis de sommeil et fixement rivés sur le trottoir entendaient bien quelque son de cloche par les fenêtres entrouvertes, mais ils n'y prêtaient nulle attention, trop occupés qu'ils étaient à courir dans leur propre vie vers un travail ou une famille qui les attendait.
A l'intérieur, les infirmières glissaient légèrement sur les parquets bien cirés, flottant telles des ombres dans la clarté diffuse du petit matin. La nuit avait été chaude et humide, et les odeurs d'éther et d'antibiotiques se faisaient particulièrement entêtantes. Il était rare, en cette période de l'Action de grâces, que les journées et les nuits soient aussi douces. «L'été des Indiens», disaient les plus âgés privés de sommeil cette nuit-là, incommodés par la chaleur et l'humidité.
Comme tous les hôpitaux de banlieue, cet établissement de Saint-Anselme était une grande maison familiale avec ses odeurs connues qui vous collaient à la peau et vous enveloppaient de la tête aux pieds. Tous les employés y avaient un lien quelconque, de parenté ou de voisinage, et les gens qui y séjournaient connaissaient un membre ou l'autre du personnel, plus souvent plusieurs.
Il était six heures dix quand retentit l'appel fatidique.
- Code 999 aux soins intensifs, chambre cinq. Je répète, code 999 aux soins intensifs, chambre cinq.
Tous les haut-parleurs de l'hôpital s'étaient ouverts en même temps. Une cloche avait sonné trois fois pour signaler qu'il s'agissait d'une urgence. Puis la voix tremblante, mais forte, du préposé à l'admission avait résonné dans l'interphone.

Présentation de l'éditeur

Rosalie, infirmière à l'hôpital de Saint-Anselme, est bouleversée la nuit où elle retrouve sur son unité de soins intensifs un homme qu'elle a bien connu autrefois, mais qu'elle aurait souhaité ne jamais revoir.

Un quart de siècle plus tôt, elle a côtoyé le curé Charles-Eugène Aubert dans une paroisse de l'Abitibi, alors en pleine colonisation. À titre de responsable d'un dispensaire, elle devait s'occuper de la santé des corps, alors que le prêtre avait pour mission de veiller à celle des âmes.

Mais que s'est-il donc passé pour qu'un jour Rosalie s'enfuie sans un regard en arrière, abandonnant même son amoureux, le jeune et brillant Marc-Olivier Bernard, avec qui elle rêvait de faire sa vie ? Quel horrible secret la lie à ce chanoine qui se trouve à présent devant elle, gisant sur un lit d'hôpital ?

Les événements la forceront à retourner vers le passé qu'elle a voulu fuir, en ranimant des fantômes qu'elle croyait pourtant enterrés à tout jamais.

CLAIRE BERGERON Infirmière, maître de poste, entrepreneur dans le transport du bois de sciage et, à 64 ans, auteure d'un premier roman. Son leitmotiv : croire en ses rêves et faire confiance à la vie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?