Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Spider-Man Noir : Les illusions perdues Broché – 25 novembre 2009

4.1 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,28

Boutique BD Boutique BD


Boutique Panini
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
New York, hiver 1933. La Grande Dépression. Le journaliste Ben Urich prend sous son aile le jeune Peter Parker, dont l'oncle, activiste défendant le droit du peuple et critiquant la corruption, vient d'être assassiné par le gang d'Osborn, chef de la pègre. Piqué par une araignée sortie d'une mystérieuse statue ramenée d'Afrique, Peter va développer d'étranges facultés. Il deviendra le justicier masqué que tout le monde appelle... Spiderman !

En lisant les premières pages de cette mini-série, j'ai pensé : "ça y est, je vais lire un chef d'œuvre !". Le contexte de la Grande Dépression et du polar estampillé "années 30" colle à merveille au personnage de Spiderman et à son univers. Et on en vient immédiatement à se dire qu'il aurait dû être placé dans ce contexte particulier dès le début, lorsqu'il fut créé par Stan Lee et Steve Ditko. Ainsi, les transpositions choisies par le duo de scénaristes à l'œuvre sur cette relecture sonnent juste : Norman Osborn, surnommé le "Bouffon", règne en maître sur la pègre. Il est accompagné d'une bande d'affreux bandits, comme le "Vautour" ou "Kraven le chasseur", sorte de "freaks" qu'il a semble-t-il recruté dans les cirques et autres attractions foraines. Peter Parker, qui vit avec sa tante, une veuve activiste proche du peuple et responsable de la soupe populaire, assiste Ben Urich entant que photographe. Tous deux travaillent pour le Daily Bugle, au service de J.J.Jameson, le rédacteur en chef réputé incorruptible.
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Chocasse le 12 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Premier opus, sans doute le meilleur selon moi. Ce spider-man des années 30 évolue dans univers mafieux bien plus sombre et violent que notre Spidey de l'univers 616.
Tous les ingrédients d'un bon polar sont là, la femme fatale, les mafiosos, les ripoux.
Pour l'occasion plusieurs vilains et autres personnages Marvel ont été repensés façon années 30, et le résultat est fort plaisant !
Ici on revisite les origines de Spider-Man, c'est réellement brillant, bien écris, bien dessiné, honnêtement rien à redire.
Je ne met pas 5 étoiles à cause de la fin, qui arrive un peu vite je trouve.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Fichtre ! Une histoire qui porte le nom d'un célèbre roman de Balzac ! Il vaut mieux que ça tienne la route d'autant plus que ,question qualité , on ne peut pas dire que le tisseur de toile ait été à la fête ces dernières années ! Cloné dans les années 90 , infantilisé par Bendis et supplanté par Dan Slott , c'est à croire que depuis 20 ans la Marvel cherche à se débarrasser de lui ! Et lorsque JM Stracynscki propose une version mature du personnage , elle est impitoyablement effacée et....rééditée...

Loin du cynisme de plus en plus abject de Marvel , ce SM Noir propose la meilleure histoire de Spidey depuis des lustres!

David Hine et Fabrice Sapolsky écrivent en moins de quatre épisodes une histoire fascinante où le terme de réinvention n'est pas usurpé : Ben Urich est un toxicomane que la mafia fait chanter , Tante May une vaillante communiste en pleine crise américaine , Jameson un éditeur intègre , Felicia Hardy , une Mme Claude matée de Régine et Peter Parker , un jeune idéaliste plein de rage , de colère et sans humour...
Oui vous avez bien lu ! Si vous chercher le légendaire vanneur un peu fatiguant , fuyez ! Ce Spider Man est adulte,violent , introverti et ne sourit jamais . Tourmenté comme jamais !

Et ça fonctionne du tonnerre ! Voilà à quoi ressemblerait une Spider Man version Max !
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Frederi© Fontes TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 5 juillet 2010
Format: Broché
Ce n'est pas la première fois que Marvel nous propose son énième ré écriture des origines de Spider-Man. Ce ne sera pas non plus la dernière ... (Spider-Man 2009, Ultimate Spider-Man, Spider-Man 1602, MC², Chapter One, Powerless, etc.)

Ici, Marvel lance une nouvelle collection, en plaçant ses héros en plein dans les années 30. Daredevil, les X-Men, Luke Cage, Wolverine Noir et Punisher Noir encadre donc ce Spider-Man Noir.

C'est l'occasion de pousser un petite cocorico puisque le co-scénariste de cette première mini-série est français, en la personne de Fabrice Sapolsky, rédacteur en chef de la revue Comic Box, que les fans de bd américaines connaissent bien.

Aux côtés de l'anglais David Hine (Spawn #150-184, Civil War: X-Men), il conçoit une BD 100% européenne puisque le dessinateur Carmine Di Giandomenico (Magneto : le Testament) est italien et que la présente version française est publiée par les éditions Panini.

En ce qui me concerne, je me suis régalé. Les amis de chez Pulp's m'avaient déjà vivement conseillé de suivre la série en VO mais j'avais fait l'impasse, pas complètement enthousiaste à l'idée de me replonger dans une énième version alternative des personnages de Marvel.

Il faut reconnaitre qu'il y a plus de bonnes idées dans cette mini-série que dans tout le un de Bendis sur Ultimate Spider-Man. Ici, les auteurs vont droit à l'essentiel et ne tombent pas dans le piège de vouloir faire durer les choses, en noyant leur intrigue dans du blabla ou des choses insignifiantes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?