Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Spirou : Toutes les couvertures des recueils du journal Relié – 21 novembre 2013

2.2 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 119,00 EUR 199,00

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né à Etterbeek le 3 janvier 1924, André Franquin dessine dès son plus jeune âge. Après s'être quelque peu ennuyé aux cours de l'école Saint-Luc à Saint-Gilles, il devient, en 1944, apprenti animateur à l'éphémère compagnie CBA où il a pour compagnons Eddy Paape, le jeune Morris et, peu après, le débutant Peyo. Morris livrant des cartoons au Moustique, il se voit traîné par son copain aux Editions Dupuis où Jijé les prend sous son aile et leur présente son élève Will. Logeant chez la famille Gillain à Waterloo, cette joyeuse troupe formera "la bande des quatre". Le père de Valhardi lui propose de reprendre le personnage de Spirou, ce qu'il fait en dessinant Le tank, une histoire complète publiée dans l'Almanach Spirou 1947, puis en poursuivant à partir de la sixième planche une aventure en cours, Les Maisons préfabriquées. Parallèlement, il réalise de nombreuses illustrations dans l'hebdomadaire Spirou et le magazine scout Plein-Jeu, ainsi que des cartoons pour Le Moustique et des couvertures pour Les Bonnes Soirées. De 1948 à 1949, il suit Jijé et Morris aux Etats-Unis et au Mexique, mais la nostalgie de son Bruxelles natal et de sa promise l'amène à écourter le périple et à rentrer en Europe avant ses compagnons. Durant dix ans, il va se consacrer essentiellement à la série "Spirou et Fantasio" et à l'animation du journal : récits complets spéciaux, animations de couvertures, illustrations diverses. L'univers du petit groom va prodigieusement s'enrichir en personnages superbes : le comte de Champignac, l'incroyable Marsupilami, la journaliste Seccotine, les redoutables Zantafïo et Zorglub. Un bref malentendu avec les services de l'éditeur le pousse à lancer parallèlement la série à gags "Modeste et Pompon" dans Tintin en 1955. La situation s'éclaircit néanmoins rapidement et dès 1959, il abandonne ces personnages à d'autres mains. En 1957, il a effectué un ballon d'essai avec un "héros sans emploi", l'immortel Gaston, imaginé avec Yvan Delporte pour animer les pages rédactionnelles : son succès est tel que le gaffeur de la rédaction doit vite aborder la vraie bande dessinée et Franquin se trouve avec plusieurs planches à réaliser par semaine. Spirou lui pèse et il passe le relais à Fournier en 1968 après une ultime prouesse parodique, Panade à Champignac, où il cherche à se libérer de la contrainte des héros traditionnels et des récits classiques. Il se tourne entièrement vers le gag en une planche avec Gaston et commence, en 1972, la réalisation de ses premiers monstres pour l'animation des couvertures de Spirou. Ces étonnantes créatures seront partiellement réunies dans l'album Cauchemarrant. Il crée ses premières Idées noires dans Le Trombone illustré, éphémère supplément animé par Yvan Delporte en 1977 dans Spirou, et les poursuivra dans le mensuel Fluide Glacial. L'âge venant, sa production se restreint et Gaston n'atteindra pas les mille gags, au grand dam de ses millions d'admirateurs. En 1987, Marsu-Productions lance le Marsupilami dans de grandes aventures autonomes et en confie la réalisation graphique à Batem, sous la supervision de Franquin au début de la série. Deux ans plus tard, Franquin crayonne en un style totalement libéré des lourdes contraintes de la bande dessinée une foison de petits personnages, les Tifous, qui feront l'objet de dessins animés. Franquin nous a quittés le 5 janvier 1997 peu avant l'édition chronologique rénovée de "Gaston Lagaffe" en dix-sept volumes aux Editions Dupuis, à laquelle il convient de joindre deux tomes complémentaires établis par Marsu-Productions avec les dessins oubliés ou écartés par l'auteur de son vivant. Franquin a par ailleurs corédigé avec Delporte plusieurs épisodes fantastiques de la série "Isabelle", illustrée par Will, ainsi que Les Démêlés d'Arnest Ringard et la taupe Augraphie, mis en images par Frédéric Jannin. Hergé se considérait comme un piètre dessinateur face à ce grand artiste qui a imprimé son empreinte sur le Journal de Spirou et ce que l'on appelle "L'Ecole de Marcinelle".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

2.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Quelle tristesse de voir Dupuis saboter son fond le plus génial d'une telle façon. Comment osent-ils faire un livre avec des photos de piètre qualité de recueils complètement pourris ? Comment osent-ils mettre la photo d'un calque d'indications de couleurs à la place d'un fac-similé d'original ? Comment ont-ils fait pour nous faire regretter Marsu-Production ?
Un tel amateurisme et un tel mépris de sa propre histoire laisse pantois.
Monsieur André Franquin doit se retourner là où il est , quelle honte !
3 commentaires 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Atroce! Non seulement, ils ne se sont pas donné la peine de prendre les vieux recueils en bon, souvent quasi-neuf, état pour les reproduire dans ce livre. (Et, en fait, chez Dupuis, ils avaient, il y a peu encore, d'excellents films d'impression de la plupart de ces couvertures!!!)
Mais en plus, ils les ont abominablement mal scannés. Le trait noir est totalement estompé et les couleurs ne sont qu'une vague et trahissante approximation des couvertures-première édition.
Même chose pour les fac-similés des originaux par Franquin: La résolution des scans est étonnament basse. Le trait noir est flou et faible.
Une honte d'amateurisme.
Un manque de respect total pour l'oeuvre...
Une déception amère et révoltante pour le public!
3 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Fabian le 4 décembre 2013
Format: Relié
Là Dupuis se moque vraiment des gens.
Prix surfait avec effectivement toutes les couvertures de Franquin pour Spirou mais la reproduction est de piètre qualité.
Donc cher et mal reproduit.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?