Acheter d'occasion
EUR 14,75
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,99

Le Steak Compilation

4.5 étoiles sur 5 6 commentaires client

4 neufs à partir de EUR 15,75 5 d'occasion à partir de EUR 14,75
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Maxime Le Forestier


Détails sur le produit

  • CD (30 octobre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Compilation
  • Label: Polydor
  • ASIN : B00000885V
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 48.300 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:30
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:58
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:10
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:35
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
1:43
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:46
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:57
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
2:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

MAXIME LE FORESTIER

Critique

« Le Steak ou complainte de ceux qui ont le ventre vide, considérée comme une gaudriole par ceux qui ont le ventre plein », n’est assurément pas le titre le plus court de la carrière de Maxime Le Forestier, mais il reste assez typique de l’engagement du chanteur, alors que la période était à l’attrait révolutionnaire et à l’attirail idéologique trotsko-maoïste.

Revendicatif tout en restant dans un registre folk, ce Steak aurait pu être composé par ou pour Renaud. « J’m’en fous d’la France » ou « Si tu étais né en Mai » sont des titres assez parlants qui ne nécessitent aucun commentaire quant au contexte dans lequel ils ont été écrits. Les années 1970 sont celles de Maxime Le Forestier anarchiste : pas étonnant qu’il chante libertaire.

Benjamin D'Alguerre - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Jesse CRAIGNOU MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 janvier 2011
Format: CD
J'ai découvert la richesse de cet album
avec une grand et agréable surprise ; ))

C'était encore à l'époque où il y avait encore de la musique
avec des musiciens et un orchestre... pour accompagner les interprètes.

Très belles chansons, beaux textes, belles musiques, belle voix
et un très bel album au final...

Un max de Maxime !
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Difficile, très difficile du succéder à un album aussi abouti que celui de 1972, qui inaugurait avec des sillions mélodiques et poétiques supersoniques, une longue lignée d'albums futuristes. Et pourtant, quelle repartie encore de la part de Maxime ! Avec toujours cette acoustique océanique, encore ses compositions (presque toutes de lui) de mélodiste érudit. Une nouvelles fois, ces textes bétonnés (partagés avec le très doué Jean-Pierre Kernoa) Des déclamations amoureuses de "Mauve" ("Et le mauve sur ta paupière brille d'une étrange lumière, ou cour des ombres éphémères, dans une dominante bleue, ou le mauve fait ce qu'il peut"), ainsi que "Là où" ("Là où la peau est plus tendre, juste à coté de ces grains d'or et d'ambre. Là ou les doigts rencontrent la soie et cet émoi, que je pressens dans un tremblement")... Ah, la suptile poésie de Kernoa ! De l'évasion de "Parlez moi de saisons", du dialogue entre un père et son fils aux incartades du claironnant "Carpe diem". Du "Autre dialogue", à la façon de se faire "larguer" avec humour et ironie. De l'anti-chasse de toute classe "Entre quatorze et quarante ans" et pour finir le provocateur, en réponse à un idéal faussement promis "J'mens fous d'la France" de Marianne Sergent ("Liberté de chanter. Mais attention sorti de l'atelier"... "Egaux toi et ton fils. Quand il aura fait son service"... "Fraternel, on est tous des frères. Mais à la guerre comme à la guerre") Onze titres, autant de granits. Ses deux premiers disques ne sont ils pas à l'arriver les plus reussis ? Mais les suites ne seront certainement pas à snober ! En tous cas, ici, c'est l'atterissage obligatoire. Superbe et inratable !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Qu'on baise , dit il dans le Steak . Maxou barbu , le regard embrûmé ( défoncé roulant dans l'herbe ) . Il aime pas les chieurs qui l'empêchent de faire un sleeping sur des plouzes du bassin plutôt parisien .
A l'époque il trainait ses jeans dégueulasses et chantait comme un Dieu .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?