Acheter d'occasion
EUR 8,04
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par Livres enchanteurs
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: PARFAIT ÉTAT
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Stop ! Tirons les leçons de la crise : Et ce n'est pas fini : la preuve par les chiffres... Broché – 26 août 2011

4.9 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 71,00 EUR 8,04

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Pourquoi un nouveau livre sur la crise, le paysage éditorial en étant déjà saturé ? Quelle est son originalité ?

Et bien, premièrement, de ne pas se cantonner à une vision étriquée de la crise économique actuelle, mais de la replacer dans un large contexte historique afin d'en comprendre les racines. Deuxièmement, de mettre en avant des faits, illustrés par de très nombreux graphiques originaux, afin que le lecteur puisse se faire sa propre opinion. L'objet de ce livre n'est pas d'être partisan ou militant. Bien entendu, une vision d'ensemble, pragmatique, se dégagera ; au lecteur de voir s'il la partage ou pas puisqu'il disposera des données. Troisièmement, d'essayer de présenter les choses le plus simplement possible, sans entrer dans trop de détails, afin de donner une vision d'ensemble (le big picture des anglo-saxons) des phénomènes décrits, à destination de non-spécialistes. Et enfin, d'utiliser un ton «léger», non académique, et d'agrémenter le propos de citations et de dessins de presse, cet art ayant le don de faire sourire tout en alimentant la réflexion. Je remercie chaleureusement les dessinateurs qui ont autorisé la reproduction de leur oeuvre dans ce livre, et je vous incite à les récompenser en allant visiter leurs sites Internet, ou en achetant leurs publications.

Je ne suis pas économiste, mais actuaire ; ce métier correspond à celui d'ingénieur statisticien dans le domaine des assurances et implique d'analyser les données et de se projeter dans l'avenir afin de gérer les risques à très long terme. D'où un regard pragmatique de praticien et non pas de théoricien cherchant à défendre un dogme.

Dans un premier temps, j'ai trouvé étonnant que la plupart des économistes qui hantent nos médias n'aient pas su prédire cette crise d'ampleur historique - quand ils n'ont pas théorisé son impossibilité. Dans un second temps, j'ai découvert que de très nombreux analystes de talent avaient parfaitement annoncé la crise actuelle et son déroulé. Je pense ici à des personnalités venant d'horizons très variés, tels que Michel Aglietta, Maurice Allais, Jacques Attali, Franck Biancheri, Yves Cochet, James K. Galbraith, Jean-Luc Gréau, Paul Jorion, François Leclerc, Frédéric Lordon, André Orléan, Henri Regnault, Jacques Sapir, Emmanuel Todd, Jean-Claude Werrebrouck...

On ne peut finalement que rester pantois devant l'absence d'autocritique et de recul des économistes «officiels», et se demander pourquoi ils restent toujours aussi présents dans les médias pour nous annoncer la sortie de crise «imminente», et ce depuis deux ans... Force est également de constater que le système médiatique actuel ne laisse que peu de place aux analyses divergentes, face à cette caste des «experts officiels» défendant coûte que coûte un statu quo très dangereux.

Pourtant, quand un médecin n'arrive pas à prédire l'évolution de la maladie de son patient en deux ans, on peut raisonnablement penser que le diagnostic était erroné et que, la maladie s'approfondissant, il serait raisonnable de changer de praticien au plus vite... En fait, on s'aperçoit que la «science économique» actuelle est souvent bien plus proche du terrain religieux, par sa foi affichée dans les dogmes et tabous actuels, que de la science.

Biographie de l'auteur

Diplômé de l'Institut de Science Financière et d'Assurances et de l'EM-Lyon, Olivier Berruyer est actuaire, profession de référence en termes de gestion du risque dans la finance et l'assurance. Il bénéficie ainsi d'un point de vue privilégié pour analyser le basculement de notre société dans le financiarisme et la gestion à très court terme. Et plus encore leurs conséquences...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
10
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
L'auteur est remarquablement doué. Rien à voir avec le torchon que j'ai lu récemment d'un autre auteur (Une brève histoire du futur, J. Attali).

D'abord parce qu'il a créé de toutes pièces un nouveau style, extrêmement original, combinant texte, citations, tableaux et caricatures, dans un cadre très structuré, avec des thématiques agencées logiquement et se lisant comme un roman. Ensuite, surtout, parce qu'il a un talent de synthèse hors du commun.

Détaillons le tout:
a) les citations n'ont absolument rien de comparable avec celles mises en haut de chapitre dans beaucoup de livres et dont l'utilité n'est souvent que d'étaler une vaine prétention d'érudition. Non, les citations de Berruyer sont tout autre: elles sont très fouillées, peu connues, couvre un vaste champ de l'économie. Il y a en a pour tous les goûts. De manière surprenante Marx et Hayek y font la paix, Keynes et Friedman s'y côtoient, on y découvre de grands nom peu connus (Allais en particulier, un véritable Keynes français, est particulièrement remarquable), la politique économique de De Gaule y est exposée et rendra nostalgique les plus vieux (et rêveur ou envieux les plus jeunes), on y lit des extraits de discours de Sarkozy qu'on croirait écrits par Stieglitz (avec en ajout un petit clin d'œil un tantinet malin de l'auteur: "Dire c'est bien, faire c'est mieux"). Et plein d'autres. Ne serait-ce que pour cette anthologie impressionnante, parfaitement mariée au texte, le livre mérite d'être acheté.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Bravo, c'est un point de vue argumenté de manière très factuelle que l'on découvre dans ce livre et c'est vraiment très très intéressant.
Ce livre est très accessible et il n'est pas nécessaire de faire des études d'économies pour le comprendre.
En ces temps de secousses sérieuses, voire graves, je vous le conseille vivement. C'est très instructif.
De plus, ce livre ne se contente pas d'expliquer les mécanismes des crises actuelles, il propose des pistes pour en sortir.
Le mieux qui puissent nous arriver, à nous français, est que les candidats à l'élection de 2012 prennent un peu de temps pour lire ce livre plutôt que d'écouter les lobbys. Mais si tous les français pouvaient lire ce livre, ils seraient aussi beaucoup plus exigeants vis à vis des candidats et ça serait tout autant bénéfique pour notre pays.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
...pour ceux qui comme moi ne connaissent pas l'économie et veulent comprendre quelque chose. La démarche est claire et pédagogique avec des graphiques faciles à comprendre. Le livre est émaillé de nombreuses citations d'hommes politiques et d'économistes assez visionnaires.
Quelques idées fortes du livre : le financiarisme court-termiste récent n'est pas le vrai capitalisme productif. Il est normal de faire des bénéfices en investissant, mais quand on a placé son argent imprudemment, il est normal de prendre ses pertes. Un pays ne doit pas faire n'importe quoi avec sa monnaie. On ne peut voter tous les ans des budgets déficitaires sur une longue période. L'augmentation trop importante des inégalités est anti-économique etc.
Pour finir l'auteur présente de multiples propositions classées par thèmes qui sont des pistes intéressantes.
Contrairement à d'autres ouvrages ce livre peut se lire assez vite tant il est clair, et mérite d'être repris ensuite dans le détail.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Tout y est pour comprendre la situation économique dans laquelle le monde occidental se trouve. Cet ouvrage est accessible à tous, les faits sont clairement exposés et bien illustrés avec des graphiques et des dessins humouristiques. Une fois terminée cette belle synthèse on se sent plus intelligent.
Petit bémol : l'ouvrage est imprimé sur du papier glacé brillant, épais et lourd. Le poids du livre ne le rend donc pas très agréable à manipuler, d'autant plus qu'il y a 600 pages.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ouvrage indispensable pour comprendre la crise débutée en 2007 (et les autres). Charpenté par des graphiques clairs sur les indicateurs économiques et agrémenté de "cartes postales" humoristiques de qualité, il explique simplement mais brillament pourquoi et comment le système capitaliste s'est fourvoyé dans son impasse actuelle. Les thèses de l'auteur ne sont pas "révolutionnaires", mais sortent tranquillement des sentiers battus du conformisme médiatique ambiant. Ceux qui lisent Stiglitz, Allais ou Sapir, par exemple, ne seront pas surpris et comprendront mieux ces auteurs quelquefois difficiles. Ceux qui n'ont jusqu'à présent bénéficié que des chroniques interchangeables de la presse standard se trouveront mieux éclairés par ce livre qui allie clarté, intelligence et humour pour un constat sans appel des causes de nos déboires actuels (et prochains !). Et après la "leçon", O. Berruyer propose, sans dogmatisme, des pistes de solutions dont nos présidentiables et leurs amis seraient bien venus de s'inspirer largement s'ils veulent vraiment tenter d'agir sur le réel. Même s'il ne partage pas les conclusions de l'auteur, chaque électeur devrait avoir pris connaissance de ce constat statistique et froid, avant l'échéance de 2012.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique