• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Suisse, l'or et les mo... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Suisse, l'or et les morts (Anglais) Poche – 2 octobre 2008

4.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 2 octobre 2008
"Veuillez réessayer"
EUR 9,50
EUR 9,50 EUR 5,51
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Suisse, l'or et les morts
  • +
  • Les Nouveaux maîtres du monde. Et ceux qui leur résistent
  • +
  • Destruction massive : Géopolitique de la faim
Prix total: EUR 27,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La Suisse, l'or et les morts

Les banquiers suisses ont fourni des milliards de francs suisses à Hitler, lui permettant d'acheter sur le marché mondial les matières premières stratégiques dont il avait besoin poyr poursuivre la guerre.

Des rapports de services secrets américains, récemment déclassifiés, révèlent la complicité active des banquiers suisses qui ont lavé l'or que les SS avaient volé dans les banques centrales, les entreprises ou arraché aux victimes des camps.

Dans le même temps, le gouvernement suisse refoulait à ses frontières des dizaines de milliers de réfugiés juifs, les renvoyant parfois directement vers les bourreaux nazis.

Les profits astronomiques de la guerre ont ensuite fondé la puissance de la place financière helvétique.


Jean Ziegler

Professeur émérite de sociologie à l'université de Genève, il est vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Il a récemment publié Destruction massive, géopolitique de la faim (Points, 2012).


Traduit de l'allemand par Jeanne Étoré et Bernard Lortholary

Biographie de l'auteur


Jean Ziegler

Professeur émérite de sociologie à l'université de Genève, conseiller national (député) au parlement de la Confédération, il est actuellement vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Parmi ses nombreux ouvrages, il a récemment publié Destruction massive. Géopolitique de la faim (Seuil, 2011).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Luc REYNAERT TOP 500 COMMENTATEURS le 2 mai 2012
Jean Ziegler dévoile dans ce livre l'histoire consternante du blanchiment de l'or pillé par Hitler et son SS par l'intermédiaire de banquiers suisses. Ces derniers ont ainsi permis à la machine de guerre allemande de continuer à tourner à pleine vitesse.

Le profit avant tout
Les banquiers n'avaient pas de sympathie idéologique pour le parti nazi ou pour Hitler, mais étaient simplement médusés par les profits astronomiques qui leur étaient offerts. L'équation était simple: pas de blanchiment d'or, pas de devises internationales, pas de matières premières stratégiques et donc pas de `Wehrmacht'.
Ces transactions secrètes ont aussi constitué une des bases de la puissance bancaire suisse.

Le secret bancaire suisse
La révocation de l'édit de Nantes est à l'origine du secret bancaire suisse. Environ 200.000 huguenots, la plupart des nantis, ont fui la France surtout vers les bastions protestants de Genève, Zurich et Bâle. La plus stricte confidentialité de toutes les transactions y était assurée, car des espions du roi de France étaient partout. Néanmoins, cette confidentialité était en première instance considérée comme un acte de fraternité, ou mieux encore, comme une mission venant de Dieu.

Beaucoup de documents sur la collaboration de l'industrie suisse avec l'Allemagne nazie ont été détruits. De plus, les crimes de guerre éventuellement commis ont été prescrits.

Ce livre très révélateur avec Voltaire comme marchand d'esclaves et Hannah Arendt comme amie de Heidegger, accentue un aspect mineur mais crucial d'une catastrophe, qui s'appelle `guerre'.

Lecture hautement recommandée.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Un gros pavé dans la mare bien propre de ce petit pays qui a servi de coffre fort à ceux qui pensaient en réchapper.

En examinant la boue qui remonte, on s'aperçoit que l'état suisse complice des banquiers suisses a permis de dépouiller des milliers de familles juives pour l'essentiel.

Ceux qui ont disparu dans les camps nazis n'ont bien entendu pas laissé de traces. Et aujourd'hui leur descendants ne peuvent pas récupérer les magots enfouis bien profondément dans les coffres suisses.
Les banquiers ont trouvé l'argument imparable : demander aux survivants de fournir les certificats de décès de ceux qui sont morts. Sordide!

Un brillant éclairage sur ce joli petit pays où tout est si bien rangé.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Ce livre est pourri, Ziegler comme tout les humanistes est un fanfaron. Il dénonce ce qui est dénonçable. A pour ce qui est de cogner sur sa nation il est bon. Par exemple, il site une entreprise de chimie Suisse qui était la filiale Suisse de IG Farben, mais il ne dit pas que IG Farben était la filiale Allemande de General Electric. De son point on a l'impression qu'il aurait voulu que la Suisse déclare la guerre à la l'Allemagne, si cela avait été le cas il ne serait peut-être pas là pour écrire ses livres. Méfiez vous de ces gens qui ont ou qui bossent toutes leurs vie à l'ONU.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
L'histoire est livrée sous sa forme authentique, et l'auteur n'est pas avare de révélations sur l'époque du livre en question, aussi désagréable cela puisse être.

Les faits sont présentés de manière précises, tout comme les rouages des cartels et autres intérêts purement financier pratiqués par les acteurs incriminés.

Le voile est levé!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
J'adore ce livre qui dévoile quelques secrets bien gardés et peu connus au sujet de la Suisse. Un pays neutre qui vis sur la bêtise bancaire des autres pays. Transparaît quelque peu dans ce livre , le paradis , pour ceux qui y résident, avec peu de taxes, un bien meilleur salaire, un climat et qualité de vie. Elle est impliquée dans le monde aussi par un très important secteur industriel armes, alimentaires, pharma et chimie ..qui sont si important mais reste en fond.
En un mot j'ai adoré le lire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?