Acheter d'occasion
EUR 4,57
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
11 d'occasion à partir de EUR 3,44
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Superfly [Soundtrack] [Import anglais] Bande originale, Import

5.0 étoiles sur 5 6 commentaires client

11 d'occasion à partir de EUR 3,44
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Curtis Mayfield


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (20 juillet 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Bande originale, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00000JFV9
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 57.926 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Little Child Runnin' Wild
  2. Pusherman
  3. Freddie's Dead
  4. Junkie Chase (Instrumental)
  5. Give Me Your Love (Love Song)
  6. Eddie You Should Know Better
  7. No Thing On Me (Cocaine Song)
  8. Think (Instrumental)
  9. Superfly
  10. Superfly Theme: Freddie's Dead (Single Mix)
  11. Superfly (Single Mix)

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Rhino remastered single disc edition w/2 bonus tracks Superfly & Freddie's Dead (single mixes). Classic album!

Amazon.fr

Disparu le 26 décembre 1999, Curtis Mayfield laisse à la postérité une œuvre monumentale forte de près d'une trentaine d'albums, en comptant ses débuts au sein des Impressions à la fin des années 50. Paru en 1972, Superfly est rentré dans les annales de la musique noire américaine et constitue l'apogée artistique de l'œuvre de Mayfield. Cette B.O. du chef-d'œuvre blaxploitation immortalise la quintessence atteinte par le chanteur guitariste, tant dans la profondeur poignante de ses textes que dans son timbre de voix délicat ou dans la beauté de ses compositions soul parfaitement arrangées allant de plus en plus vers le funk. Un classique essentiel. --Yann Cherruault

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Dale Cooper TOP 500 COMMENTATEURS le 29 novembre 2007
Format: CD
Cet album indémodable marqua une pierre blanche dans la carrière de Curtis Mayfield. Après des disques déjà merveilleux ( Curtis, Curtis Live ! ou Roots ) le chanteur/auteur/guitariste de génie signait là une véritable révolution en matière de musique de films Blaxploitation, et atteignait au sublime en superposant intelligemment soul tranquille et funk irrésistible.

D' un bout à l' autre, les arrangements sont exceptionnels et chaque morceau révèle une science musicale incroyable. Des cordes enfin employés intelligemment et qui ne sonnent pas comme un paquet de guimauve décoratif, des combinaisons rythmiques impeccables, des instruments à vent utilisés à juste dose, des guitares et claviers aériens... tout cela servant d' écrin grand luxe à la voix de Mayfield, littéralement habité, non pas par le film dont il composait ici la bande originale, mais par une conscience politique et sociale affutée. Ecoutez donc les paroles de ce "Freddie's Dead" aussi superbe que bouleversant, qui aborde de front les problèmes de drogue et la condition afro-américaine de l' époque.

D' un bout à l' autre, Mayfield signe des morceaux tous plus attachants les uns que les autres, souvent trempés dans une sérieuse dose de groove félin : voir le "Little child runnin wild" d' ouverture, "Pusherman", ou "Superfly", mélodies irréprochables et invitations à la danse. Il n' hésite pas non plus à faire des expériences purement instrumentales sur le très tonique "Junkie Chase" ou le mélancolique "Think".
Lire la suite ›
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
1972 : apogée de la musique soul afro-américaine et misère des ghettos (ravages de la drogue, guerre du Vietnam, repli identitaire marqué). Superfly, à l'origine simple bande-annonce d'un surfait film de blaxploitation, est au confluent de ces deux contextes : c'est à la fois la chronique la plus juste et distanciée de la vie des inner cities, de leurs dealers et de leurs victimes, et le chef d'oeuvre, plus encore que le What's Going On de Marvin Gaye sorti l'année précédente, de la soul.
Mayfield avait déjà sorti deux extraordinaires albums studio (Curtis et Roots) et devait avant 1975 en produire encore quatre autres de niveau quasi analogue, mais rien ne peut vraiment se comparer à ce Superfly.
On retrouve ici l'étonnante dignité et grandeur de Mayfield, faite de sensibilité aux injustices et soutien aux victimes de l'exploitation et d'appels à la révolte et la libération de l'homme noir. On retrouve surtout cette maestria innée dans les compositions et les arrangements, ce son unique mêlant la voix plaintive et les guitares wah wha de Curtis avec des lignes de basse inouïes par leur noirceur et leur fulgurance et des cordes & cuivres qui semblent comme tomber du ciel soit pour apaiser soit pour nourrir la fièvre des mélodies. L'album commence par trois monuments : le bouleversant Little child runnin' wild, le percutant Pusherman (quelle ligne de basse ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Afin de s'acheter une nouvelle vie, s'émanciper de sa condition trafiquant de drogue, Youngblood Priest décide de procéder à un dernier grand coup qui devrait lui permettre de s'extraire du monde dans lequel ses choix l'ont empêtré. Malheureusement, dans le milieu interlope new-yorkais, les dés sont souvent pipés d'avance et notre héros va devoir faire preuve d'imagination, de courage, pour retourner une situation qui lui échappe...

Si, à la seule lecture de son synopsis, rien ne semble distinguer Superfly de toute autre série B, il n'en demeure pas moins que ce film est à la Blaxploitation, ce que le Parrain ou Scarface sont au film de gangster. A savoir, la chronique d'une époque et, plus prosaïquement, le synonyme de jackpot au niveau box-office. Héroïque dans le rôle du dealer sur la route de la rédemption, Ron O'Neal y campe un personnage qui, au-delà de son aventure, nous entraîne sur les trottoirs de la réalité afro-américaine des années 70. Drogue et ghettos pour le fond social, intrigue minimaliste, en fait, ce qui fera que ce film aura retenu l'attention, c'est son incroyable bande son originale. Composé par Curtis Mayfield et considéré comme un pur chef-d'aeuvre, une référence en matière d'illustration musicale, le travail produit ici dépasse tous les attendus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?