Acheter d'occasion
EUR 56,41
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par KELINDO³
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Spécialisé en Disque vinyle. Les produits sont expédiés depuis le Japon dans des colis sûrs spécialement conçus pour les disques vinyles. Le délai moyen de livraison est compris entre deux et quatre semaines (un peu plus long pour les destinations internationales). Les disques vinyles non-Japonais ne contiennent pas d'OBI. ''Vous recherchez une version japonaise ? Livraison impossible vers votre pays ?'' Merci de nous contacter et nous répondrons à vos questions dans les plus brefs délais.
1 d'occasion à partir de EUR 56,41
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Surfing With the Aliens Import

4.9 étoiles sur 5 22 commentaires client

1 d'occasion à partir de EUR 56,41
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Joe Satriani


Détails sur le produit

  • Album vinyle (17 octobre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Relativity
  • ASIN : B000003C50
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 22 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Critique

Deux choses qu’on ne peut enlever à Joe Satriani : c’est un virtuose de la guitare, sans nul doute l’un des plus redoutables techniciens à avoir émergé dans les années quatre-vingt.

Mieux encore : sa vélocité irréprochable se met au service d’un style - et d’une sonorité générale – tellement fluide qu’on ne sent qu’à de très rares moments la pesanteur de l’exhibitionnisme. Les compositions de l’Américain (et leurs interprétations) coulent avec la même aisance que volent les doigts sur le manche, renvoyant la délicieuse sensation que tout cela est particulièrement facile à jouer.

D’un autre côté, Satriani est pratiquement le seul capable de cet exploit. Bien évidemment, la production étincelante de l’époque rend hommage à la brillance de l’attaque du manche, mais Satriani s’avère ici bien supérieur à un simple avaleur de notes.

Les ballades (« Always With Me, Always With You » en tête) démontrent qu’on est face à un authentique travail de compositeur. Et les hommages (« Satch Boogie », en révérence gardée à ZZ Top) prouvent que le bonhomme n’est pas dénué d’humour, ce qui ne gâche rien.

Satriani, qui a mis de multiples mains à la pâte dans Surfing… (assurant toutes les guitares bien évidemment, mais également la basse, les percussions, les claviers, et…l’iconographie, en hommage au personnage de bandes dessinées du Surfer d’Argent) connaîtra un succès mérité avec ce second album en nom propre.

Surfing With The Alien atteindra le Top 30 des charts américains, et le thème-titre, ainsi que le « Satch Boogie » précité en seront les prééminents singles.   - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
21
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 22 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 27 juin 2016
Format: CD Achat vérifié
Le principal défaut de ce disque est que la guitare est mixée beaucoup trop en avant, on entend absolument pas les paroles. Sinon , c'est bien torché, style thèse de fin d'étude de gratteux hardos métalleux qui veut montrer toute l'étendue de son savoir et de ses capacités.

Je n'aime pas beaucoup le son de guitare, beaucoup trop trafiqué ( énormément de chorus-flanger-phaser très à la mode dans les années 80), ou le recours un peu trop systématique aux harmoniques artificielles ( on a trop écouté ZZ Top ? ). On ne sent pas l'attaque ni les cordes vibrer ( faut dire qu'avec une Ibanez ... ). Pour ce genre d'exercice, on fait aussi bien aujourd'hui avec un bon synthé Korg Kronos, sans la tendinite dans les mains ( le two hands tapping, cà fait quand même un peu démonstrateur de foire, non ? )

Sûr qu'à l'époque de sa sortie, cet album a dû faire son effet dans la gent guitaristique, mais aujourd'hui tout cela parait un peu vain. Les morceaux les plus rocks sont souvent dénaturés par les boîtes à rythmes un peu vieillotes ( mais qu'est-ce qui est daté finalement, vaste débat ? ).

Certains titres sont très néo-prog et feraient presque passer Yes pour un groupe de country . Certains passages acoustiques frisent le ridicule à vouloir jouer trop vite ( télescopage de notes ).

Finalement un album assez varié, des compos plutôt moyennes mais mettant bien en valeur la technique impressionnante de Sir Satriani. Un incontournable pour tous les fans de gymnastique .
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Davoï COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 10 juin 2002
Format: CD
Cet album totalement instrumental paru en 1987 (15 ans déjà !) marque l'explosion au grand jour du talent de Joe Satriani. Après un premier album pas mal, mais pas extraordinaire, voici enfin la consécration : on savait Satriani à l'aise sur sa guitare, inventif et original, mais alors là !!! C'est simple, il y a tout sur cet album : de la mélodie, du rythme, de la technique, du feeling, bref, tous les ingrédients pour faire un guitariste de génie. Toutes les chansons sont différentes, Joe passe aisément du heavy metal ("Surfing with the alien", "Crushing day"...) à la ballade ("Always with me..."), ou encore du boogie endiablé ("Satch boogie") à une sorte de requiem moderne ("Hill of the skull"), en passant par des moments purement "satrianiens", que l'on ne peut rattacher à rien d'existant jusque là ("Echo"). Tous les effets dont dispose un guitariste sont utilisés, ainsi que toutes les techniques du jazz et du rock réunis : bend, slide, vibrato, taping, double taping ("Midnight"), sweeping, legato, et bien d'autres que je ne connais pas...Mais plus qu'un simple déballage de technique, la musique de Satriani a quelque chose de fantastique, elle "fait voyager" l'auditeur. Par les ambiances qu'il crée, par la façon particulière qu'il a de "faire parler" sa guitare (il n'y a pas besoin de chanteur !), Joe est le guitariste qui arrive le mieux à rattacher sa musique à des émotions. Vous aurez peut-être un peu de mal à comprendre ce que je veux dire, mais prenez la peine d'écouter et vous verrez...Toujours est-il que cet album restera comme le meilleur album instrumental des années 80, une véritable démonstration de guitare, mais aussi tout simplement une oeuvre majeure de la musique du XXème siècle. A se demander si vraiment tu n'es pas un alien, Joe !?!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par FeydRAUTHA COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 5 mars 2015
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Quand la plupart des albums instrumentaux de guitaristes virtuoses restent cantonnés à la catégorie "album de guitariste pour guitaristes", Joe Satriani a transcendé le genre en touchant un très large public. C'est l'album de guitare le plus vendu, et il y a une bonne raison à cela, qui est la qualité mélodique des morceaux qui composent cet album.

Ici pas de performances transpirant l'ego démesuré, mais une exploration virtuose de différents styles musicaux à la sauce Satriani. Plusieurs de ces morceaux de cet album sont ainsi devenus légendaires, comme l'illustre Satch Boogie. A noter aussi la présence de morceaux de bravoure qui encore aujourd'hui scotchent jusqu'à leur propre créateur (dont Crushing Day que Satriani ne joue quasiment jamais en concert car trop complexe).

La palette des techniques utilisées est assez époustouflante et je me souviens combien j'ai appris à la guitare rien qu'en essayant de jouer quelques mesures de chacun de ces morceaux lorsque je débutais, que ce soit un passage en legato, un double tapping, ou simplement les enchaînements d'accords.

Incontournable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 17 décembre 2004
Format: CD
un album ou même la parole n'a pas sa place car les riffs de guitare y sont deployés avec une telle virtuosité que l'on ne peut regretter l'absence de paroles sur tous les morceaux de l'album!vous l'aurez compris ce disque est un concentré de tout ce qu'on peut jouer avec une guitare,et satriani sait mieux que quiconque le faire.surement le meilleur disque du maitre!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?