• Prix conseillé : EUR 18,00
  • Économisez : EUR 5,01 (28%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par DROLES.DEDAMES.
EUR 12,99 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par ~ Louis-Abraham ~
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: ~ Ouvrage en parfait état ~ Non lu ~ Livraison quotidienne ~
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 18,00
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Système A Broché – 21 août 2014

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 12,99
EUR 12,99 EUR 0,01

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Je me prénomme Arsène. Je suis un Affreux. Je suis sans Activité.

Certains diront qu'être au chômage est la pire chose qui puisse leur arriver, que tout comme la syphilis, ça laisse des traces. Chez moi, c'est le contraire, l'inactivité, c'est le laissez-passer aux libertés.

À l'époque où je vous narre mon histoire, le 21ème siècle, le taux de chômage atteint presque les 9%. Un chiffre inquiétant. Pourtant, je ne m'en préoccupe pas le moins du monde. Il faut dire que je reviens de loin. Il fut un temps, je travaillais comme vous dans l'univers fantastique de l'entreprise.

Comme vous, je tombais du lit assailli par le son disharmonieux d'un radioréveil désaccordé. Comme vous, je prenais ma douche dans la pénombre de ma salle de bain humide au papier peint décollé. Comme vous, je me lavais les dents de gauche à droite, et non de haut en bas, pour redonner à mon haleine ses lettres de noblesse après une soirée alcoolisée. Comme vous, la fringale au ventre, j'attrapais à la volée le métro parisien, transport que nous avions en commun, et fonçais tête baissée, le coeur revêche, au bureau. J'étais comme vous, l'esclave du salariat. Mon maître s'appelait City-up, webzine implanté en banlieue parisienne. J'étais rédacteur Web, titre élogieux, à l'ère où les sociétés Internet baptisées start-up par les médias proliféraient...

Nous étions, à City-up, la start-up aux stock-options ras les valises, les pionniers de l'info culturelle sur Internet. Nous amenions les news sur le palier de vos maisonnées javellisées. Chacun de nous était en charge de l'actualité d'une ville de France. On m'avait fourré Nice. La croix du Golgotha pour un «Parigot» comme moi. A Nice, royaume du bronzage platine, des chanteurs en carton, des starlettes anisette, le culturel sonnait faux. J'étais, depuis mon bureau de la plaine Saint-Denis, condamné à la procrastination totale. Pauses cigarettes barrettes, coups à rallonge-moi le fil, mots fléchés sens interdit, siestes sous le coude et virées sur les sites coquins occupaient mes journées de franc-branleur. Par chance, notre entreprise promise à un glorieux avenir sur les grands marchés européens connut les revers de «la crise économique». La start-up des débuts s'était muée en start-down désastreuse. Un licenciement économique étant trop onéreux pour nos patrons planqués au Royaume-Uni, ils délivrèrent à notre gentil comptable un permis de chasse aux salariés incompétents. C'est pour cela et parce que je ne suis pas fréquentable, que j'ai, en compagnie de trois irréductibles crevards, séquestré le comptable dans le but de lui faire cracher le dentier (ça défoule), et surtout un max d'oseille (ça renfloue). C'est comme ça que je me suis fait passer au karcher. Autant vous dire que, sur le moment, j'ai mal digéré cette mise à la porte prématurée.

Présentation de l'éditeur

"Si vous pensez avoir l'âme parisienne, les Affreux en possèdent son coeur. Si vous avez le sentiment que la ville vous appartient, détrompez-vous, vous n'en êtes que locataires".

Arsène, antihéros liberaire et jeune crève la dalle désenchanté cherche à dénicher les grands frissons du Paris marginal, le Paris de ceux qu'il appelle les "Affreux". Au gré de ses errances, il écrit "Système A", la bible en 23 "A" à l'attention de tous les crevards et sans logis du bitume. Ce guide culte va malgré lui entraîner la révolte, déchaîner les passions et marquer toute une génération.

Une véritable ode aux bas-fonds de la capitale portée par une écriture aussi gouailleuse que les personnages.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

21 août 2014
Format: Broché
review imagereview image
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
23 août 2014
Format: Broché

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?