Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos Learn more nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
 
Systematic Chaos

Systematic Chaos

31 mai 2007
4.2 étoiles sur 5 36 commentaires client

Voir les 10 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Téléchargement MP3, 4 juin 2007
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99

Commandez l'album CD à EUR 10,34 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Ou
Acheter le CD EUR 10,34 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  

  • Ecouter les extraits
    0:00 / 0:00
1
9:00
Ecouter Acheter : EUR 1,09 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
5:35
Ecouter Acheter : EUR 1,09 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
6:55
Ecouter Acheter : EUR 1,09 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
8:51
Ecouter Acheter : EUR 1,09 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
10:43
Album uniquement
6
6:00
Ecouter Acheter : EUR 1,09 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
14:57
Album uniquement
8
16:38
Album uniquement
Digital Booklet: Systematic Chaos
Digital Booklet: Systematic Chaos
Album uniquement

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Hellblazer TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 juin 2008
Format: CD Achat vérifié
Dans la plus pure lignée d'un "Octavarium" très musclé, "Systematic Chaos" montre une fois de plus, depuis "6 degrees..." une orientation résolument métal. Car une fois encore, la bande à Portnoy défouraille sec sur ces 8 titres forgés dans de l'acier trempé. LE gros morceau c'est "In The Presence Of Enemies : Part I & II", qui a été coupé en 2 au montage. Il vous suffit donc de les coller ensemble pour obtenir un morceau de 30mn non-stop comme seul Dream T. en a le secret, partant tout en douceur pour s'achever en explosion totale. Ce seul morceau vaut les 5 étoiles. Mais il n'est pas seul, et d'autres titres valent leur pesant de cacahouètes, même s'ils sont d'une qualité inégale. L'on a dit de "Forsaken" qu'il faisait penser à du Evanescence... peut-être, mais il n'en demeure pas moins un morceau sublime au tempo lent avec un refrain imparrable, avec de grosses guitares qui font du bien par où ça passe ! "Constant Motion" est tout en puissance, agressif et ravageur à souhait. "Prophets Of War" et "The Ministry Of Lost Souls" sont 2 titres emprunts d'une ambiance très forte, illustrant également en toute sincérité le nouvel axe pris par le groupe. "The Dark Eternal Night" reste le titre le plus heavy de tous, percutant de son refrain ténébreux et dynamique. Il ne reste somme toute que "Repentance" pour revétir un caractère quelque peu dispensable, titre sur lequel nombre d'invités célèbres viennent lâcher quelques mots rédempteurs sur fond de musique atmosphérique. L'ensemble, malgré cette fausse note, est un disque qui se place très au-dessus de la production actuelle, avec une énergie renouvellée, une attaque indéniable, et encore de belles compos. Indispensable dans la discographie Dream Theater.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Mike, John x2 et James nous ont donné de l'excellent : les albums avec Kevin Moore au clavier; du moins bon : avec Derek Sherinian (exceptée "A Change Of Seasons" (ACOS), composée à l'époque "Kevin Moore"); puis leur renaissance en accueillant Jordan Rudess, qui fut le phoenix avec ses compositions sur "Scenes From a Memory" et, avec un degré moindre, sur "Six Degrees of Inner Turbulence" (SDOIT). Malheureusement, l'époque Rudess a l'air de s'essoufler. Jordan nous ressert du piano bar en plein milieu "The Dark Eternal Night", beaucoup moins bien implanté que le fameux passage de ACOS en live, et les sons produits par son synthétiseur à la fin de ce même morceau sont d'une laideur jamais atteinte. Fort heureusement, John Petrucci fait chanter sa guitare (presque) comme au bon vieux temps et Mike revient à des rythmiques un peu plus complexes, ce qui rend l'album bien supérieur à leur précédent opus ("Octavarium"). La 25" song, "In The Presence Of Enemies", coupée en 2 morceaux en intro et outro de l'album, marque bien la différence; ainsi que l'excellente "Ministry of Lost Souls" malgré son début sec sans intro.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Mike, John x2 et James nous ont donné de l'excellent : les albums avec Kevin Moore au clavier; du moins bon : avec Derek Sherinian (exceptée "A Change Of Seasons" (ACOS), composée à l'époque "Kevin Moore"); puis leur renaissance en accueillant Jordan Rudess, qui fut le phoenix avec ses compositions sur "Scenes From a Memory" et, avec un degré moindre, sur "Six Degrees of Inner Turbulence" (SDOIT). Malheureusement, l'époque Rudess a l'air de s'essoufler. Jordan nous ressert du piano bar en plein milieu "The Dark Eternal Night", beaucoup moins bien implanté que le fameux passage de ACOS en live, et les sons produits par son synthétiseur à la fin de ce même morceau sont d'une laideur jamais atteinte. Fort heureusement, John Petrucci fait chanter sa guitare (presque) comme au bon vieux temps et Mike revient à des rythmiques un peu plus complexes, ce qui rend l'album bien supérieur à leur précédent opus ("Octavarium"). La 25" song, "In The Presence Of Enemies", coupée en 2 morceaux en intro et outro de l'album, marque bien la différence; ainsi que l'excellente "Ministry of Lost Souls" malgré son début sec sans intro.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique