• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Tête des autres a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Tête des autres Poche – 1986

3.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,10 EUR 0,39
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Tête des autres
  • +
  • Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah
Prix total: EUR 10,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

broché. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

Le procureur Maillard rentre chez lui tout content d'avoir obtenu la tête d'un accusé. Sa femme, ses amis, Roberte sa maîtresse, épouse du procureur Bertolier,, se réjouissent de son succès. Celui-ci d'ailleurs s'écrie : " Dites donc, Maillard, c'est votre troisième tête. Pensez-y bien, mon cher. Votre troisième tête. A trente-sept ans, c'est joli. " Mais, coup de théâtre : le condamné à mort s'est échappé et surgit au milieu de la charmante réunion. De plus, il reconnaît en Roberte la femme avec laquelle il a passé la nuit du crime pour lequel on l'a jugé. Roberte ne peut nier... Humour et truculence du ton, réalisme incisif des analyses, sont les caractéristiques les plus évidentes de cette célèbre comédie satirique qui pourfend la justice et ses servants. La Tête des autres, pièce en quatre actes, a été présentée pour la première fois à Paris, au Théâtre de l'Atelier, le 15 février 1952.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 5 septembre 2015
Format: Poche Achat vérifié
Marcel Aymé campe son action dans un pays imaginaire, la Poldavie.
L'époque est celle de l'après-seconde guerre mondiale.
Un magistrat est adulé par ses amis et sa famille pour avoir fait condamner à mort un accusé.
Or cet accusé est innocent.
Il était défendu par un avocat pris de court dans l'éloquence.
Par la faute d'un duel verbal perdu par son défenseur, c'est sa mort qu'injustement le condamné avait obtenue à l'issue du procès si un accident de la route, lors de son transfert du palais de justice à la prison, ne l'avait opportunément libéré.
Chez qui se retrouve cet évadé ? Dans la maison du procureur.
Sur le rythme d'un vaudeville, Marcel Aymé dénonce une mécanique de la Justice qui fonctionne par les hommes, revêtus de l'habit impartial, qui pourtant savent, de par leur éducation et leur rang social, obéir à leurs propres intérêts : corruption, coucheries à taire sous couvert d'un honneur qui n'existe que par le fait qu'il est nommé, etc.
Cette pièce de théâtre est amusante, bien écrite, laissant échapper bien des surprises.
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Passionlire MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 mars 2009
Format: Poche
Le théatre se lit même si celà peut paraître surprenant. Les dialogues distillés par marcel Aymé forment une histoire où les situations se succèdent habilement. Cette pièce est facile à lire, drôle et très bien écrite.
Un condamné à mort s'évade et se retrouve au domicile du procureur qui a prononcé le terrible réquisitoire. Le magistrat et son entourage fêtaient une victoire mais la mise en présence des différents personnages va faire éclater la vérité. L'accusé avait un alibi qui va enfin être révelé.
Je lirai à nouveau Marcel Aymé, c'est sur.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Cette pièce de Marcel Aymé est un violent réquisitoire contre la peine de mort (écrit en 1952 !) et contre les agissements entremêlés de la justice et du pouvoir.
Pourtant aucun manichéisme dans cette oeuvre. Comme toujours avec l'auteur tous les personnages ont des côtés attachants (même chez les personnages les plus abjects) et obscurs (même chez les personnages les plus positifs).
Il est impossible d'extraire toutes les citations pleines d'intérêt tellement il y en a.
Et le miracle c'est que cette pièce malgré sa noirceur est un chef d'oeuvre d'humour et d'ironie ! Là encore c'est la signature du maître !

Marcel Aymé a remanié sa pièce en 1956 en changeant notamment totalement le quatrième et dernier acte. Les deux versions sont à lire et leurs significations légèrement différentes s'enrichissent mutuellement.

On comprend que cette pièce ait fait un tel scandale à l'époque chez les "bien-pensants". Elle doit être une des principales raisons pour lesquelles Marcel Aymé a été tenu à l'écart des "institutions" (et notamment de l'institution littéraire) ce qui lui vaut d'être oublié des manuels littéraires...
1 commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?