• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Tchaïkovski - Myaskovsky ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Tchaïkovski - Myaskovsky : Concertos pour violon

3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
20 neufs à partir de EUR 7,79 8 d'occasion à partir de EUR 5,68
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: Valery Gergiev
  • Compositeur: Pyotr Il'yich Tchaikovsky, Nikolay Myaskovsky
  • CD (1 janvier 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Philips
  • ASIN : B00006L77E
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 82.746 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
18:18
Album uniquement
2
30
6:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
10:10
Album uniquement
4
30
19:42
Album uniquement
5
30
9:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
6
30
7:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

REPIN / GERGIEV / KIROV O.

Amazon.fr

Nouvellement arrivé sous label Philips, le violoniste russe dont Yehudi Menuhin disait qu'il est "tout simplement le plus parfait violoniste [qu'il ait] jamais entendu", n'y va pas par quatre chemins : Tchaikovsky et Miaskovsky. Dans le premier cas, il offre une version décapante de l'un des concertos les plus joués du répertoire. Il faut dire que l'accompagnement est de toute beauté avec la plastique acérée, l'enthousiasme de l'orchestre du Kirov et l'inventivité de son chef. La grande surprise vient du Concerto pour violon de Miaskovsky, œuvre complexe du dernier romantisme pour un compositeur dont on redécouvre notamment la richesse des 27 symphonies, un cas unique au XXe siècle ! Gergiev et Repin évitent tous les écueils d'une lecture brouillonne ; ils tracent une filiation avec l'autre unique version existante au disque, celle du créateur et dédicataire, David Oistrakh... en 1939 ! Une petite révolution à la russe. --Étienne Bertoli


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Le concerto de Tchaïkovsky est archi-connu, enregistré plus de 100 fois, impossible de dire quelle est la version “de référence”, sans doute pas celle-ci, pour une direction manquant un peu de folie, mais quel violoniste virtuose ! Ce disque a d’ailleurs reçu un Diapason d’or.
L’intérêt du couplage va plutôt sur le concerto de Myaskowsky (1881-1950), dont on découvre les oeuvres, car il est resté , pour l’occident, dans l’ombre de Prokofiev et de Chostakovitch. Ce concerto est long (3 quart d’heures, l’allegro initial prend à lui seul près de 20 minutes. Il respecte la forme en 3 mouvements allegro-adagio- allegro et finit en “scherzoso”. Il doit être redoutable pour le violoniste, qui est assuré à la fin de ne pas soulever l’enthousiasme que procure l’oeuvre plus connue de Tchaïkovsky. Il me semble que ce concerto est pourtant diablement difficile, mais on ne peut en retenir les mélodies, évanescentes, qui “s’effilochent”, contrairement à celles, bien marquées, de Tchaïkowsky.
Commentaire en anglais, français, allemand. Enregistrement studio de 2002. Son excellent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Nikolaï Miaskovsky est né en 1881 à Novo-Georgievsk près de Varsovie (Pologne, à l'époque faisant partie de la Russie), où son père, un officier russe, était stationné. Il était Lieutenant du Génie en 1906 lorsqu'il démissionna de l'Armée pour entrer au Conservatoire de Saint Petersbourg en 1906, où il fut l'élève de Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) et d'Anatoly Lyadov (1855-1914), après avoir pris des cours pendant quelques mois avec Reinhold Glière (1874-1956). Il se lia rapidement d'amitié avec un camarade d'étude, de dix ans son cadet, Serge Prokofiev (1891-1953), de qui il restera toute sa vie un ami très proche. Sa carrière musicale fut brutalement interrompue par la guerre, où il fut grièvement blessé. En 1921, il devint professeur de composition au conservatoire de Moscou, où il eut de nombreux élèves, parmi lesquels Vissarion Chebaline (1902-1963), Aram Khatchatourian (1903-1978), Dmitri Kabalevski (1904-1987), Evgeni Golubev (1910-1988), German Galinin (1922-1966) et Boris Boris Tschaikowski (1925-1996), et où sa probité intellectuelle le fit surnommer la « Conscience musicale de Moscou ». En 1947, il fut nommément dénoncé, en compagnie de Gavriil Popov (1904-1972), Dmitri Chostakovitch (1906-1975), Vissarion Chebaline, Serge Prokofiev, Aram Khatchatourian et Dmitri Kabalevski comme « formaliste », la pire accusation que le régime stalinien pouvait prononcer à l'encontre d'un artiste. Il mourut d'un cancer en 1950.Lire la suite ›
1 commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Quand on voit l'affiche de ce concerto, pour moi le plus grand de tous, on pouvait s'attendre à quelque chose de mémorable. Dès les premières notes, rien de ce qu'on pouvait espérer ne pointe son nez. C'est presque mou, la virtuosité est peut-être là mais il manque le souffle épique que requiert cette oeuvre transcendante...
Et pourtant, je me répète, mais Repin / Gergiev, c'était sans doute ce qu'on faisait de mieux en artistes russes du moment...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Ayant acquis simultanément les concertos pour violon de Beethoven et de Brahms, qui sont magnifiques, je suis resté sur ma fain face à cette interprétation très en retrait, sans grande personnalité, assez scolaire. Cet enregistrement de 2002 est loin de ses prestations de 2007 et 2008.
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8a2d82d0) étoiles sur 5 20 commentaires
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x89fcbd14) étoiles sur 5 As close to perfection as possible 31 mars 2003
Par J. Buxton - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This recording is highly to be praised. Repin's other recording of the Tchaikovsky with the London Symphony on Erato (coupled with a fine Sibelius) still holds a place in my heart. However, this new recording of the Tchaikovsky with the Kirov and Gergiev blows everything else away. As with other reviewers, I found Vengerov's Berlin recording to be unsurpassed technically and with first rate sound. Well, here we have Repin not only technically in command, but playing with such remarkable understanding and subtlety as well. Repin reminds me much more of Oistrakh than Heifetz. Repin has this dark, full, rich tone along with strength and finesse in the right measures. And, unlike his Erato recording, he has the benefit of better recorded sound. His imaginative touches are a plus too. The Kirov sound wonderfully alive and on their toes here. It is a live recording and it really has that feel to it. The Myaskovsky is equally well done and is a very enjoyable piece of music for those not familiar with it. I do love the Oistrakh recordings of the Tchaikovsky, but this one is certainly at the top among modern digital recordings and will definitely hold its own among the entire catalogue. Highly recommended.
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x89fcbd68) étoiles sur 5 Chock full of Russian Goodness! 3 avril 2003
Par Dr. Christopher Coleman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Now in his 20's, Russian violinist Vadim Repin is a real prodigy. Winning the Queen Elizabeth international competition when he was 17, he actually began his recording career much earlier--at age 12. He is blessed with an incredible technique, complemented by a superb command of his tone color that puts him far above most other violinists. Repin can create the darkest, most viola-like sound in the low register, and then soar gracefully in the highest. His command of the bow is excellent-such a variety of articulations and never a scratchy attack. It helps, of course, that he plays a Strativarius; but he is surely a performer worthy of the instrument.
This is already Repin's second recording of the Tchaikovsky Violin Concerto-the first was with the London Philharmonic. Here, under the direction of Valery Gergiev, the Kirov Orchestra of St. Petersburg are inspired by Repin's playing and they display true brilliance. The ending of the concerto is truly spectacular.
Coupled with the Tchaikovsky is Myaskovsky's Violin Concerto. Nicolai Myaskovsky is another Russian (this disc is full of them!) who flourished in the Soviet Union, but remains somewhat obscure elsewhere. His mature works, as required by the time and place he lived, are tonally and rhythmically conservative, essentially cast in the late 19th century style. Nonetheless, they are wonderfully crafted pieces, if in no sense innovative, and audiences generally find his music accessible and attractive.
Great performances, lovely music-what more can we ask? I'm glad I don't have to be a curmudgeon all the time, and I give this CD my highest recommendation.
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x89fce1bc) étoiles sur 5 Resurrection of a forgotten masterpiece! 21 janvier 2003
Par Scott68 - Publié sur Amazon.com
Format: CD
There are several major violin concertos that came from Russia that were composed after the Tchaikovsky that I consider significant. They include Glazunov, Kabalevsky, Prokofiev 1 and 2, Shostakovich 1 and 2, Khachaturian, and the Miakovsky played here. My favorite has to be the Glazunov but I liked the Miakovsky second best, more than Prokofiev 2 or Kabalevsky and that may surprise some people. The rythms are intricate and completely unique showing a tremendous sence of imagination and creativity. Both the Miakovsky and Kabalevsky Concertos contain rythms that I find so appealing, giving the music a freshness and sence of individuality.
The Miakovsky Violin Concerto was written for David Oistrakh but somehow the piece has been overlooked and forgotten for 40 years. The Oistrakh recording is poor but the playing and notes are incredible.
For me, Vadim Repin is the greatest living player for virtuoso repertoire, on his "Tutta Bravura" CD he shows his ability to pull off virtuoso stunts with sincerity and a full singing tone. It is clear that Technique is no effort to this man. I am so grateful that Repin has recorded the Miakovsky, to hear musical colors with a good recording quality is great to hear. Repin produces a phenominal tone with his Guaneri DelGesu violin here.
Fortunately this recording was reissued very recently.
In a recent interview upon winning the Belgian Caecilia award, Mr Repin said the following:
"Valery Gergiev and I have been making music together for over 17 years, but this is the first time our collaboration has been put on record, so to speak. The Tchaikovsky Violin Concerto, a great and glorious challenge in the violinist's repertoire, seems to take on an extra special quality when it is shaped by Valery Gergiev and his orchestra. We have performed it together many times, and over the years it has grown and developed in such a way that we felt it was high time we finally committed it to disc. I am delighted that we were able to couple it with Myaskovsky's concerto - a neglected and yet major work, which I hope through this recording will have the place it deserves in our musical literature. As a proud holder of Belgian citizenship, I am delighted to have been honoured in my country with a Caecilia Award. "
HASH(0x89fce588) étoiles sur 5 Vadim Repin - the magician of the violin 27 septembre 2011
Par P. Adrian - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Exactly a week ago, during the XXth edition of the "George Enescu" International Festival, I was witnessing live at the Great Hall of the Palace in Bucharest an eagerly anticipated event: Vadim Repin performing Tchaikovsky Violin Concerto (paired by the Israel Philharmonic under Zubin Mehta). Overwhelming performance! What a technical wizardry! What a seductive musicianship! Repin seems the ideal interpreter for this cornerstone of the violin repertory. His inspiration veiled magically his otherworldly musical and technical gifts.

Therefore, this recording - achieved in the company of the great conductor Valery Gergiev and his Kirov Orchestra (present in the actual edition of the Enescu Festival too) - is a wonderful memory to be cherished. The full mastery of Repin is captured on disc and it sparks not only in Tchaikovsky but also in Myaskovsky which is a concerto that can stay along with its companion on this disc as two great gems representing the great Russian musical tradition.

Highly reccommended!
HASH(0x89fce534) étoiles sur 5 Vadim Repin sensational in two Russian Romantic Violin Concerti 29 juillet 2014
Par Montealto - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
A stunning album of Romantic Russian concerti by violinist Vadim Repin and conductor Gergiev covering the latter quarter of the Nineteenth and the first quarter of the Twentieth centuries. The Tchaikovsky performance is second to none in its variety of sentiment and bravura artfully balanced. But the true gift of this recording is the sumptuous, electrifying virtuosity of the much neglected Myaskovsky Concerto. Artist and conductor combine to make this an unforgettable experience.
Not to be missed!
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?