• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Tentation de l'innocen... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Bey10
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Le Livre de Poche, poche, 1996 occasion bon état non neuf visuel peut être différent selon les éditions
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La Tentation de l'innocence Broché – 1996

4.4 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 5,60 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Tentation de l'innocence
  • +
  • L'Euphorie perpétuelle : Essai sur le devoir de bonheur
  • +
  • La Tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme occidental
Prix total: EUR 17,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Définissant l'innocence comme une maladie de l'individu qui consiste à vouloir échapper aux conséquences de ses actes, de jouir des bénéfices de la liberté sans en subir les inconvénients, Bruckner dénonce ici les deux grandes tentations auxquelles l'humanité post-moderne aurait succombé : l'infantilisme et la victimisation. L'homme des temps modernes se voulait autonome, conquérant et responsable. L'infantilisme désormais menace, chacun souhaitant bénéficier à l'âge adulte des privilèges de l'enfance et jouir de la sécurité sans être soumis à la moindre obligation. Les progrès de la victimisation se manifestent par la multiplication des martyrs auto-proclamés. Or, la dignité humaine procède plutôt de la volonté de résister et se défigure dans la plainte. Surtout, la victimisation à outrance induit l'imposture. Dès lors, "comment venir en aide aux opprimés sans céder à la confiscation de la parole victimaire par les imposteurs de toutes sortes ?"

Un essai résolument mal pensant, revigorant en ces temps consensuels. --Paul Klein

Revue de presse

L'auteur décortique les liens intimes qui existent entre bourreau et victime et souligne que dans ce couple inséparable, la victime peut être la plus persécutrice. Il dévoile donc sans pudeur la jouissance de la victime qui exploite son pouvoir: "On nous doit tout, en raison des épreuves endurées, on ne peut rien nous refuser". Les exemples tirés de la scène politique ou des conflits du monde sont tous transposables dans notre vie quotidienne, voire dans les relations avec nos proches.

C'est une méprise de croire que celui qui semble le plus faible a le moins de pouvoir, et notamment la maladie donne d'immenses permissions. Certains utilisant leur souffrance comme une arme, Michel Schneider parle pour ce livre du "despotisme de la victime". La souffrance ne donne aucun droit sur l'autre et dès lors qu'elle est utilisée comme un levier dans la relation, elle n'est que perversion. Un livre à lire absolument pour sortir de l'exploitation du " dolorisme " ou ne pas s'y laisser piéger. --Psychonet.fr -- Psychonet.fr --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Bibliophilette TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 8 août 2007
Format: Broché
Difficile de résumer la foisonnante reflexion de P. Bruckner. L'analyse courageuse que nous propose l'auteur est remarquable de lucidité, nuance et objectivité. Voilà un bel exercice de philosophe, une formidable leçon d'humanisme, sans angélisme et sans illusion sur la nature humaine. P. Bruckner dénonçait déjà en 1995 (année de parution de ce livre) la tendance néfaste de notre monde moderne à la victimisation et à l'infantilisation, qui n'a fait que s'accentuer depuis (cf. un ouvrage récent sur le sujet : Le temps des victimes).

"J'appelle innocence cette maladie de l'individualisme qui consite à vouloir échapper aux conséquences de ses actes, cette tentative de jouir des bénéfices de la liberté sans souffrir aucun de ses inconvénients. Elle s'épanouit dans deux directions, l'infantilisme et la victimisation, deux manières de fuir la difficulté d'être, deux stratégies de l'irresponsabilité bienheureuse."

Au fil des pages, l'argumentation s'enrichit de multiples démonstrations. L'auteur avec érudition, mais sans ostentation, traite de l'homme face à lui-même (Rousseau - Saint Augustin), face aux autres, des rapports hommes - femmes, de la guerre, de la mystification des relations internationales, des excès de langage, de la culture, de l'amour et de la sexualité, de la charité manipulatrice et trompeuse, des communautarismes destructeurs... Finalement, tout le propos de P Bruckner invite à nous libérer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un excellent livre qui vous mène à la Lumière. L'éloge de la responsabilité et le mépris de l'infantilisme pourrait être le second titre.
Ce livre critique avec une acuité et une explication magistrale l'environnement infantilisant dans lequel nous vivons, les pièges et les solutions... Tout les principaux thèmes y sont présents: l'enfance, l'amour, la guerre...
Je l'ai prété à un ami, qui en a été bien changé.
On pourrait résumer le propos du livre en ces simples phrases:
"Mauvaise nouvelle: Vous êtes seul, et personne ne peut rien faire pour vous...
Bonne nouvelle: Vous êtes seul et vous pouvez faire ce que vous voulez..."

Un livre que je garderais en héritage...
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un livre qui met en lumière notre vie d'enfant gâté. Nous sommes entourés de jouets reçus sans aucun effort et qui ne nous donne aucune satisfaction car nous n'aspirons qu'à avoir ceux des autres. Et quand, en tant de crise, on nous demande d'en donner quelques uns, même les plus inutiles, ceux qu'on n'utilise plus, nous pleurons dans les jupes de notre racisme et notre haine ordinaire en criant qu'on nous vole, qu'on détruit notre vie car ces choses sont toutes à nous et qu'on ne veut pas qu'on nous les prenne. On veut qu'on en rajoute et tout de suite. Qu'importe ce que cela coûtera vu que ce sont les autres qui devront payer. Face au refus, nous nous roulons parterre en nous faisant passer pour des victimes souffrant de mille maux et voulant être dédommagés de cette injustice. Recevoir sans jamais donner, voilà le credo de notre aveuglement. Nous sommes dans le siècle où chacun aspire à une vie de tiédeur, d’égoïsme et de peur. Un siècle ou l'homme devient une victime de la planète et qui demande des dédommagements à la nature !
Un livre qui donne toute sa signification à l'esclave décrit par Nietzsche et a cette tiédeur qui refuse les sommets glacés de la vrai humanité.
2 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ouvrage de grande portée (du politico-sentimentalo-médiatique jusqu'à des traits essentiels de Philosophie Morale), de la catégorie de ceux qu'il faudrait impérativement entreprendre si ce n'était pas déjà le cas, selon moi. Les conflits en ex-Yougoslavie sont peut-être un peu loin (et on pourrait peut-être en outre inverser à nouveau certaines approches dans ce cadre : envahissement et banditisme albanais - dont le trafic d'armes... - au Kosovo, par exemple) mais dans l'ensemble il est toujours largement d'actualité, et même d'éternité. Il permet d'éclairer nettement les fondements - bien plus profonds que certains voudraient le faire accroire - du mouvement actuel de réaction au "politiquement correct" qui règne depuis quelques décennies, pour le meilleur quand il tend vers un retour à l'éthique de responsabilité, l'éthique de puissance (au sens le plus large) et le bon sens, tout simplement. L'ouvrage n'est pas écrit sur un mode critique exacerbé, mais rien que la description des innombrables dérives prégnantes et durables à la rationalité entrant dans son champ suffit à donner quelques maux de ventre...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?