Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Thérèse philosophe: ou Mémoires pour servir à l’histoire du Père Dirrag et de Mademoiselle Éradice par [Anonyme, Florence Lotterie]
Publicité sur l'appli Kindle

Thérèse philosophe: ou Mémoires pour servir à l’histoire du Père Dirrag et de Mademoiselle Éradice Format Kindle

3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,99

Description du produit

Extrait

PREMIERE PARTIE

Quoi, monsieur, sérieusement vous voulez que j'écrive mon histoire, vous désirez que je vous rende compte des scènes mystiques de Mademoiselle Éradice avec le très Révérend Père Dirrag ; que je vous informe des aventures de Madame C... avec l'Abbé T..., vous demandez d'une fille qui n'a jamais écrit des détails qui exigent de l'ordre dans les matières ? Vous désirez un tableau où les scènes dont je vous ai entretenu, où celles dont nous avons été acteurs ne perdent rien de leur lascivité ; que les raisonnements métaphysiques conservent toute leur énergie ? En vérité, mon cher Comte, cela me paraît au-dessus de mes forces. D'ailleurs, Éradice a été mon amie ; le Père Dirrag fut mon Directeur ; je dois des sentiments de reconnaissance à Madame C... et à l'Abbé T... Trahirai-je la confiance de gens à qui j'ai les plus grandes obligations, puisque ce sont les actions des uns et les sages réflexions des autres qui, par gradation, m'ont dessillé les yeux sur les préjugés de ma jeunesse ? Mais si l'exemple, dites-vous, et le raisonnement ont fait votre bonheur, pourquoi ne pas tâcher de contribuer à celui des autres par les mêmes voies, par l'exemple et par le raisonnement ? Pourquoi craindre d'écrire des vérités utiles au bien de la société ? Eh bien ! Mon cher bienfaiteur, je ne résiste plus : écrivons ; mon ingénuité me tiendra lieu d'un style épuré, chez les personnes qui pensent; et je crains peu les sots. Non, vous n'essuierez jamais un refus de votre tendre Thérèse ; vous verrez tous les replis de son coeur dès sa plus tendre enfance ; son âme tout entière va se développer dans les détails des petites aventures qui l'ont conduite, comme malgré elle, pas à pas, au comble de la volupté.
Imbéciles mortels ! Vous croyez être maîtres d'éteindre les passions que la Nature a mises dans vous, elles sont l'ouvrage de Dieu. Vous voulez les détruire, ces passions, les restreindre à de certaines bornes. Hommes insensés ! Vous prétendez donc être de seconds créateurs plus puissants que le premier ? Ne verrez-vous jamais que tout est ce qu'il doit être et que tout est bien ; que tout est de Dieu, rien de vous et qu'il est aussi difficile de créer une pensée, que de créer un bras, ou un oeil ?

Présentation de l'éditeur

«Le seul ouvrage qui ait montré le but, sans néanmoins l’atteindre tout à fait ; l’unique qui ait agréablement lié la luxure et l’impiété, et qui donnera enfin l’idée d’un livre immoral » : c’est en ces termes que Sade, dans l’Histoire de Juliette, rend hommage à Thérèse philosophe. Paru anonymement en 1748, ce roman est un classique – sinon le classique – de l’édition clandestine d’erotica au XVIIIe siècle. Véritable best-seller de la littérature audacieuse, souvent attribué à Boyer d’Argens, il ouvre aussi de brûlants dossiers d’ordre religieux et moral, et l’on a pu soupçonner Diderot d’en être l’auteur. Prenant prétexte d’un fait divers – le procès qui opposa, en 1730, un jésuite à sa pénitente qui l’accusait de l’avoir débauchée –, il dénonce l’influence pernicieuse de la religion sur la santé des esprits, et revendique, par le « raisonnement» comme par l’« exemple», le droit des corps à disposer d’eux-mêmes.
D’où l’inévitable question : 1748, année érotique, ou année théorique chaude pour la philosophie ? L’une ne va peut-être pas sans l’autre…

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1454 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 232 pages
  • Editeur : Flammarion (10 août 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005PKSXG8
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°573.616 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 4 avril 2017
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?