undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:17,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Comme hélas trop souvent, lorsqu'on veut un livre un peu sérieux sur les instruments de musique modernes, on est obligé de passer par une édition en anglais. Par chance, celui-ci se lit facilement (je n'ai pas fait mes études à Oxford) et seuls quelques mots techniques ou faux amis (double bass veut dire contrebasse par exemple) nécessiteront l'emploi du dico.

Le grand intérêt de ce livre est qu'il est à la fois une histoire de la guitare basse dans la musique moderne, une évocation de tous les grands bassistes (du jazz, blues, rock et même trash metal !) et de leurs instruments respectifs et aussi un très beau "catalogue" en couleurs des plus merveilleuses basses jamais construites.

Même si vous n'êtes ni bassiste ni musicien en général, ce livre peut vous intéresser ,il suffit d'aimer la musique et son histoire et l'on s'étonne à découvrir aujourd'hui des évidences qui n'en étaient pas au début de l'instrument.

Leo Fender ayant inventé la basse électrique (la Precision en 1951) il est normal que sa marque soit la plus représentée. Toutes les grandes basses sont évoquées, Fender Precision et Jazzbass, Rickenbacker 4001, Gibson EB3 (équivalent de la SG),Music man Stingray etc... Les basses mythiques, Hofner violon de McCartney, Alembic de Stanley Clarke ou Jack Cassady, idem en huit cordes de Greg Lake. Des raretés comme la Fender six cordes à vibrato (bonjour l'usine à gaz!) utilisée entre autre par Jack Bruce à ses débuts, ou les Dan Armstrong en plexiglas par les Stones.

Pour ma part, j'ai découvert James Jamerson, que tout le monde a entendu mais que personne ne connait, car il fut Le bassiste attitré de la Motown et joue sur tout les standards de la firme de Detroit.

La technique n'est pas en reste, on nous explique la genèse des Steinberger en carbone, basses sans tête, must des eighties ou les premières expérimentations de Fender et consorts. On explique aussi l'échec (relatif) de Gibson dans le domaine de la basse alors qu'il est le plus grand contructeur mondial de guitares.

A la fin, une mine de renseignements, détaillant toutes les séries par type , par marque afin de pouvoir dater votre instrument, voire d'évaluer sa cote si vous avez la chance de posséder un collector.

Un très beau bouquin, des photos sublimes, intelligent, nostalgique et actuel à la fois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2015
Si ce livre, peu épais et de format moyen, est indéniablement intéressant au plan de l'information historique de l'instrument, l'édition que j'ai reçue (avec retard) ne correspondait pas aux caractéristiques décrites dans les commentaires et montrées dans les extraits: en dehors de la couverture souple en couleur le livre ne contient que des photos en noir et blanc en qualité "facsimilé" voire "photocopie". Une déception donc et un retour sans problème auprès d'Amazon pour remboursement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)