undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
6
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les heures? Les horloges? A la recherche du temps perdu? Les occasions manquées? Le mystère de la vie? La vocation et le courage d'exister? être ce difficile soi qui appelle centre la vie sociale et les rôles mal engagés? The Hours est un peu tout cela, comme Mrs Dalloway de Virginia Woolf qui sert de base au roman. Des histoires du vingtième siècle, des années 20 à la fin du vingtième siècle, s'entremêlent, se font étrangement échos à des décennies de distances. La fin tragique de Woolf qui se sentant devenir folle -probablement une schizophrénie - se suicide; sa vie dans une sorte d'exil médical en province, où elle se morfond entourée de l'amour impuissant de son mari; il y a aussi Clarissa, l'éditrice, elle porte le nom de Mrs Dalloway, qui vit dans le New York de la fin du millénaire, qui doit, comme Mrs Dalloway, organiser une party réussie, mais elle pour célébrer le prix littéraire de son ami homosexuel et malade du sida, Richard; et puis Laura à Los Angeles en 1949, mère, épouse modèle en apparence, qui prépare un gâteau pour l'anniversaire de son mari avec son jeune fils Richie et passe par la tentation du suicide, écoeurée par une vie étouffante, culpabilisée par la fuite qu'elle désire. Cunningham nous fait entrer dans ces histoires sans donner les clés, c'est la progression des histoires qui en fait voir la secrète convergence. Et donne un sens à toutes, sans épuiser le mystère de ce qui s'est joué dans ces vies.
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2012
I don't always enjoy attempts to follow in the footsteps of great writers as so many are completely inadequate to the task. However this novel is an exception. I was gripped by it & surprised by the connection revealed at the end between the characters. In style it captured the flavour exactly of Virginia Woolf's Mrs Dalloway but with a modern twist.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2004
I've seen the movie almost 5 times, and about the novel, I just start it with Woolf and crossing everydays of the life, doing something that everybody do. Is the life boring? Have u felt a time with a coming question in your mind, as ' What I am doing now, and it's for what?' Mun said that is a part of life. Has she had the same experience like Laura did? Am I ? What? What is the life? Even so, I've got no reason till today about why I love this movie so much, and never do before. But actually, I felt something as a hope... ... of life, when Woolf says 'London, I want to come back to London' at the departure. In fact, Mrs Dalloway is between us, and we're always around her.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2010
Un vrai régal, du bonheur à l'état pur pour les amatrices de lecture.
Merci Monsieur Cunningham.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2003
Ce livre est mon chouchou du moment!! J'ai vu le film et j'avoue que le livre m'a encore plus épaté!! Bien sûr, à lire en V.O, c'est encore mieux!! Achetez-le vite, ça en vaut la peine. Il vous fera réfléchir sur la vie, le bonheur et la réussite: qu'est-ce qu'avoir une vie pleinement réussie?? Question que l'on se pose tous...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2003
Oui, The Hours, c'est des heures perdues...à lire ce livre, dans lequel rien ne se passe. Ceux qui aiment les livres de Virginia Wolf aimeront sûrement, ceux qui aiment (comme moi) les livres d'Amélie Nothomb n'aimeront probablement pas. J'ai passé mon temps à me demander ce que les descriptions devaient indiquer de la psychologie des personnages ou du contexte, sans vraiment avoir de réponse. Si comme Timsit, vous n'êtes pas là pour tricoter, lisez la critique précédente (résumé très complet) et aller chez votre libraire lire les 5 dernières pages du livre et vous pourrez dire "j'ai lu The Hours". Sinon, je recommande le livre à ceux qui sont nostalgiques des études de texte. Pour les autes, il parait que le film est pas mal.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
6,99 €
3,16 €
6,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)