Cliquez ici Cliquez ici hallogno. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
The Woman Upstairs
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:8,33 €

le 30 septembre 2014
The Woman Upstairs est une fine étude psychologique de la crise de la quarantaine chez une jeune femme célibataire américaine, Nora, institutrice dans une école élémentaire de Boston. Par un de ses élèves, Reza, elle rencontre ses parents, un brillant universitaire d'origine libanaise vivant en France et professeur invité à Boston, et sa femme, italienne, artiste. Elle s'attache à la famille, dont elle tombe globalement amoureuse, et va partager avec Sirena un atelier où celle-ci prépare une "installation" tandis que Nora fabrique des représentations en miniature mettant en scène des femmes romancières ou poetes. Dans la relation très étroite qu'elle entretient avec chaque membre de la famille, Nora s'épanouit et croit pouvoir réaliser ses ambitions artistiques. Mais la relation va se révéler profondément décevante : ses amis partis, Nora revient à son train train et va découvrir qu'elle a été utilisée par des gens qui ne se souciaient guère d'elle. Elle reste "la femme du dessus", bien gentille, qui passe toujours après les autres.
Cette description de la découverte d'une vie ratée est assez poignante, et l'on se pose, comme la narratrice, à travers les yeux et le récit de laquelle tout est dit, la question de savoir ce qu'elle a bien pu signifier pour ces gens qui l'ont si vite oubliée. Le personnage de Nora fait penser à la Lily Bart de House of Mirth d'Edith Wharton : faute d'avoir une vie propre, elle ne peut que parasiter celle des autres et être instrumentée par eux.

Il y a de quoi faire discuter dans les clubs de lecture. C'est le livre rêvé pour cela.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
Heuheu, some rage depicted in a some 300 pages, not only for women, but for everyone to read and the 'finale' is simply wonderful!

Verkrijgbaar in Nederlandse vertaling "De vrouw van hierboven", cfr De Standaard der Letteren (20/9/2013)omschreven als "Fijnzinnig en thematisch rijk, goed opgebouwd met prachtige zinnen."
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici