Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
35
4,6 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 mars 2011
Enfin ! Le retour quasiment inespéré de Stupeflip, qui s'était retrouvé mis à la porte par sa maison de disque il y a quelques années ; à ce sujet, le premier titre (Stupeflip vite !!!) est explicite : « le truc est vivant dans les têtes même s'il est cramé dans les Fnacs ! » Cette expérience n'a pas franchement contribué à apaiser la colère et la hargne de King Ju et de sa troupe.
Et heureusement, elle n'a pas non plus tari l'inspiration musicale du groupe : des rythmes obsédants et variés, des paroles débitées sur un flow parfaitement maîtrisé. Ca oscille entre le hip-hop le plus austère agrémenté de punk (La menuiserie, Check da Crou, Le spleen des petits, Apocalypse 894) et la variétoche 80's second degré la plus dégoulinante (Gaëlle, Mon coeur qui cogne), l'alternance d'engagement absolu et de détachement second degré tout aussi total du groupe faisant toujours mouche. Toutefois, l'hymne aux « moches » (Gém lé moch') a beau être second degré et en définitive plutôt favorable aux personnes en question, certains passages sont quasiment insultants : « les monstres qui n'ont pas besoin d'antivol », c'est objectivement très limite. Et ça n'a rien à voir avec du politiquement correct et autres fadaises de ce genre.
Un autre (petit) regret : l'orthographe trop souvent approximative des paroles dans le livret. Le talent d'un tel groupe mérite mieux d'un point de vue littéraire. Avec les aventures du Crou relatées tout au long des albums, il y a chez ce groupe une réelle dimension poétologique (cf. les paroles de "La menuiserie"), la musique apparaissant souvent comme une protection contre les agressions extérieures (« Je suis fort comme un arbre, et la zik est mon écorce » - Hater's Killah), comme un refuge semblable à la cachette d'un enfant où peuvent s'exprimer librement toutes les révoltes, les frustrations et les enthousiasmes d'un esprit protéiforme. Stupeflip semble être un adulte qui réagit face au monde avec une âme d'enfant. Et un enfant, ce n'est pas parfait, ce n'est pas formaté, c'est fragile, c'est le génie.
0Commentaire| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2011
Zappage improbable sur une chaîne non moins improbable(No Life !),interview bizarre d'un type en masque,ça a l'air intéressant,je pompe sur internet et là'La baffe !
C'est quoi cet OVNI ?
C'est nouveau ?
Ben non ça existe depuis un moment,ignare que je suis!
Des rifs qui vous trottent toute la journée dans la tête,du rythme,un univers original et fun,c'est quoi ce truc ?
J'ai la réponse,c'est du bonheur !
Ecoutez-le !Découvrez-le !je n'ai absolument rien résumé du tout de ce machin bizarre,mais pouahhhh,que c'est bon!
Du coup ,je me le suis payé,et c'est mérité !!!!!!
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2017
Cet album est surement l'album le plus connu de Stupeflip (peut être que Stup Virus le détronera), le son est puissant et très caractéristique du groupe.
Ça ne plaira pas à tout le monde par contre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2015
Qu'il est difficile de parler de Stupeflip! Le mieux encore, n'est pas d'en parler mais tout simplement d'écouter et c'est le seul conseil que je te donnerai aujourd'hui, à toi qui lit ce commentaire. Tu écouteras puis détesteras mais d'une certaine manière tu seras fasciné par ce son inédit, ces textes étranges, cette ambiance dérangeante qu'instaure le groupe au fil des chansons. Alors tu écouteras de nouveau et là, tu comprendras. Au final tu ne pourras plus t'en passer. Et puisqu'ils s'autoproduisent, si t'achètes leur CD, tu permettras à king ju de s'acheter des clopes
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2011
Pour tous ceux qui ne connaissent pas (comme moi), j'ai été intrigué par la pochette, j'ai lu les commentaires des internautes(qui sont tous elogieux sur la qualité de l'album), j'ai réussi à écouter le début des titres et quelques titres, je l'ai acheté: résultat bluffant, musique inclassable, délirante, intelligente et bien enregistré. Je l'écoute tous les jours depuis que je l'ai acheté, cela faisait longtemps que je n'avais pas été "accro" comme ça à un album. Je m'empresse d'acheter les 2 premiers albums , bravo le stup !!! A acheter absolument ou à offrir pour surprendre et surtout à faire découvrir car ces gars créatifs méritent d'etre connus....
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2017
L'album procure vraiment une sensation particulière, sans coupure entre les chansons.
Une experience globale qui s'apprécie.
Il y a des petits easter eggs du chanteur aussi.
Ca fait du bien de retrouver Stupeflip.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2011
Enfin le troisième album du stupeflip crou, les ambiances sont là, Pop hip aussi avec ses ritournelles qui n'amuse que lui, ça cri moins que sur les 2 précédents album (ce qui ne me déplait pas), les musiques sont élaborées et les lyrics mortelles.Gros coup de cœur sur la piste7: hater's killah.
Merci.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Plutôt que la variété avariée d'aujourd'hui absolument pas en phase avec son époque, voici le groupe qui nous tire un peu de notre léthargie. Plutôt que de singer les Américains comme beaucoup, Stupeflip adapte le rap à nos banlieues et épouse donc son temps en livrant un album pertinent. Leur truc, c'est de mélanger le rap avec une bonne dose d'esprit punk, hérité de la scène alternative des années 80. En fait, et c'est flagrant sur le dernier morceau, remplacez "hyène" par "crayon à tête de Titi", leur influence principale semble bien être... Albert Dupontel (!). Si, si, d'ailleurs, le groupe aurait tout aussi bien pu être signé chez Fluide Glacial si ce dernier avait été une maison de disques. Car de l'humour, il y en a à revendre sur cet opus poilant. Mais pas que, un vrai désespoir sur les constats qu'on peut faire autour de soi est également bel et bien présent. C'est drôle, mais ça pique là où ça fait mal aussi, comme chez "Bernie". Bon, ça peut être également fatigant à la longue, surtout que les refrains (gros et peu fins même si efficaces et réussis) reviennent de façon très systématique dans l'écriture des morceaux. Cela posé, Stupeflip a une vraie carte à jouer dans le futur. Ils ne faut surtout pas qu'ils aient peur d'être ambitieux; ils pourraient pondre alors un vrai grand album. C'est déjà profondément réjouissant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2015
Découvert depuis peu grâce à un ami, sur fond d'humour, la lucidité des paroles est toujours au rendez vous sur chaque morceau! Décrit musicalement comme "Punk", "Rock" et "Variété" (?), cet Album (sans oublier "Stupeflip", "Stup Religion", "Terrora !!" (EP) est du genre à se faire une place dans votre "Musicothèque" pour de longues années... C'est la Panacée des Artistes Pertinents!
Excellent Groupe français! C'est Frais! C'est Bien Fait! Ça Ne Se Prend Pas La Tête! Vive Le Crou!!!
(Vinyl, CD ou dématérialisé? On s'en branle! C'est du Bon Son!)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2011
on soutient bien volontiers stupéflip en achetant ses CD, ne serait ce parce que King Ju écrit ses lyrics avec un crayon Titi.
La première partie de l'album est vraiment super, Stupéflip Vite et La Menuiserie étant clairement au dessus du lot. Les pitoyables ritournelles de Pop Hip continuent de faire leur petit effet, et la thématique enfantine reste présente (le très bon spleen des petits).
Il est marrant de noter toutefois que certaines rimes se répètent par rapport aux précédents albums (postérieur/supérieur dans Gem lé moch' comme dans A bas la hiérarchie).
L'ensemble reste très bon, avec des surprises sorties de nulle part comme la lettre à Mylène.
En bref cet opus ne décevra pas les amateurs des précédents albums.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
3,49 €
9,99 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)