• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours.
Expédié et vendu par Cultyfix.
EUR 57,54 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Their Satanic Majesties Request - Edition remasterisée Digipack - Format SACD hybride Super Audio CD

3.8 étoiles sur 5 28 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 57,54 6 d'occasion à partir de EUR 11,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Rolling Stones


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Their Satanic Majesties Request - Edition remasterisée Digipack - Format SACD hybride
  • +
  • Aftermath (version UK) - Edition remasterisée
  • +
  • Between The Buttons (version UK) - Edition remasterisée
Prix total: EUR 79,04
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (26 novembre 2002)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Super Audio CD
  • Label: Decca
  • ASIN : B00006LST9
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 28 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 245.119 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:46
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:50
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:07
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
8:33
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:35
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:22
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:08
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:45
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Out Of Print 2002 Digital Remaster/Super Audio CD combined - in 'shiny' digipack

Amazon.fr

Les Stones dans leur période psychédélique. Dans la foulée du Sgt Pepper's de leurs copains les Beatles, ils prennent le chemin de Katmandou. Longtemps dédaigné par les fans qui lui préféraient des disques plus violents, Their Satanic Majesties Request n'en est pas moins un des grands classiques du psychédélisme anglais avec les premiers disques du Floyd et les derniers singles des Yardbirds. Certains morceaux tournent vite à la complaisance fumeuse ("Sing This All Together (See What Happens)" et la fin de "Gomper") mais les riffs de "Citadel", la fantaisie de "She's A Rainbow", les expérimentations extra-terrestres de "2000 Light Years From Home" tiennent une place importante dans la légende des Rolling Stones. --Hubert Deshouse

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 16 avril 2003
Format: CD
"Their Satanic Majesties Request" est un album exceptionnel qui tient une place à part dans la discographie des Stones : il est ni plus ni moins la tentative de réponse au "Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band" des Beatles qui avait fait sensation quelques mos plus tôt. Les fans des Stones furent déçus. Pourtant, si Mick et Cie s'éloigent de leur registre habituel, ils nous livrent des morceaux de très grande qualité comme She's A Rainbow ou Citadel avec moult trouvailles sosnores, expérimentations, sans renier l'énergie brute des Stones. Une pièce de collection à posséder impérativement.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jules Joffrin MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 août 2004
Format: CD
ah c'est sûr, ce ne sont plus les rockeurs, ou pas encor ceux de let it bleed... mais c'est un pur chef d'oeuvre psychédélique, parrallèle à sgt peppers, et savoureux. A posséder avec The Piper at the Gates of Dawn des pink floyd...
Avec, en prime, la seule chanson des stones chantée par Bill Wyman!
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
on entend souvent dire que cet album n'est pas assez ceci ou cela. j'écoute peu les stones mais je trouve que cet album est un sommet d'une très grande richesse musicale. au panthéon, hors normes et intemporel.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par P. Vero MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 février 2008
Format: CD
Pourquoi tant de critiques défavorables à l'encontre de cet album ? Certes nous sommes loin des racines bluesy et des imprecations rageuses des sticky fingers et autres, mais que de bonnes choses !
Des mélodies remarquables ( she's a rainbow, 2000 light years from home..) , du rythme et des riffs ( citadel, 2000 man ) et puis Gomper..c'était l'influence interstellar overdrive à laquelle la chanson ne rend rien.
Le tout n'est peut être stonien en diable, mais est néanmoins très attachant.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Voilà un album purement magique ! Tout y est subtilement étrange et original. Ceux qui n'apprécient pas, sont formatés à entendre des choses conventionnelles. Du blues, de la pop, du rock, les Stones en ont fait et des meilleurs. Mais ici, place à l'imagination et à la créativité hors norme. Peut être l'album ou s'exprime le mieux l'apport de Brian Jones en influencant tout le groupe d'une magie particulière. Rien n'est à jeter. Ce disque est un monument du "rock psychédélique" qui à marqué la fin des années soixante.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pendant trois décennies, ce disque a régulièrement été présenté comme le pire des Pierres qui Rockn'roulent.
Objection, votre honneur!
Cet album est un petit trésor qui ne correspondait malheureusement pas à l'image que se faisaient certains fans à l'esprit étroit de l'univers stonien.
Mais, replaçons les choses dans leur contexte.
Jagger, Richards et Brian Jones étaient à l'époque accablés par la justice pour des histoires de substances illicites(la célèbre affaire "Butterfly on a Wheel").
Ils étaient, de fait,devenus les boucs émissaires de toute une jeunesse éprise de liberté dans une société encore marquée par les stigmates de la seconde Guerre mondiale.
Rien de plus logique, finalement, que le Summer of Love de 67 et son torrent psychédélique aient inspiré les 5 mauvais garçons qui hésitaient alors quant au style à adopter après une galette moyenne, "Between the Buttons", qui semblait annoncer un inexorable déclin.
Résultat: cette "expérience" réalisée en studio, parfois en pleine impro ("Sing this all together"), parfois en soignant les arrangements comme ils ne l'avaient jamais été (les fabuleux "She's a Rainbow" et "2000 light years from home"). Ajoutez à cela le seul morceau des Stones chanté en solo par Bill Wyman ("In Another land"), un simili space rock richardsien ("Citadel") et quelques objets sonores difficilement indentifiables ("Gomper", "The Lantern").
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est une gageur de critiquer cet album des Stones tant les albums de 68 à 72 sont plus représentatif. Et pourtant ! Les Stones faisant du Beatles ( collage, bandes à l'envers, sons de studios venus d'on ne sait ou ),cela vaut le détour. Outre la pochette conceptualisé par le même que..."sgt..." les Stones n'ont pas Georges Martin et réalise un anti-Stones parfaitement cohérent. Sorti en 1967, ce disque Flower Power régalera les fans des Byrds, des Zombies, des Beatles et des... Stones tant les chansons sont attachantes.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pour comprendre cet album, il faut le replacer dans la période hippie et psychédélique assez courte qui a marqué profondément le monde et tous les groupes à partir de 1967... C'est-à-dire une période expérimentale incroyablement imaginative et prolifique musicalement en fin de la "British blues explosion" des sixties et le début des seventies (et il ne faut surtout pas parler d'errements comme j'ai pu le lire pour cet album)... une période créative sans bornes comme jamais il n'en avait existé auparavant, ni jamais depuis lors, maintenant qu'on se moule dans du « commercial » plus rentable... une période durant laquelle certains ont pu croire que la musique pouvait "changer le monde"... Voir aussi à ce moment-là, le 45 t des Stones contenant "We Love you" (qui commence par un violent claquement de porte avant la puissante intro au piano et dans lequel les Stones, qui ont été touchés par la « flower power », aiment tout le monde !) et « Dandelion »... "Their Majesties..." des ROLLING STONES correspond pleinement à la période expérimentale des années 67 où l'on voit THE KINKS (qui ont débuté en 1963-64 par une musique « hard » brute de décoffrage et ont rapidement évolué vers une musique "dandy" en 1966) s'engager au grand dam de leurs fans dans une musique - trop - expérimentale hors rock-blues ("The Village Green Preservation Society" et albums suivants,...), les BEATLES, groupe phare, expérimenter également « hors limites » à partir de l'album "Revolver" (cf le titre « Tomorrow never knows ») avec notamment leurs influences indiennes ("Sgt Pepper's Lonely Hearts C.B.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?