• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par westworld- et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

There's A Riot Going On

3.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
5 neufs à partir de EUR 10,53 10 d'occasion à partir de EUR 0,28
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Sly and the Family Stone


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (8 avril 1991)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Epic
  • ASIN : B0000277F7
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.202 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Luv n' haight
  2. Just like a baby
  3. Poet
  4. Family affair
  5. Africa talks to you ("the asphalt jungle")
  6. There's a riot goin' on
  7. Brave & strong
  8. (you caught me) smilin'
  9. Time
  10. Spaced cowboy
  11. Runnin' away
  12. Thank you for talkin' to me, africa

Descriptions du produit

Amazon.fr

There's A Riot Goin' On est l'album de la maturité pour Sly Stone. Sans aller jusqu'à dire qu'elle soit particulièrement épanouie, puisque l'œuvre, qui se présente quasiment comme un concept album, est un brûlot ironique, pour ne pas dire pessimiste, qui dresse le tableau sans complaisance de la situation politique américaine à l'orée des 70's : mieux vaut ne pas se fier aux étoiles en forme de fleurs qui ornent le drapeau américain sur la pochette, la chose laissant une curieuse impression douce-amère, longue à se décanter. En 1971, la formation est au faîte de sa gloire après sa prestation à Woodstock en août 1969, dont deux morceaux, "Dance To The Music" et "I Want To Take You Higher", se retrouvent sur les disques consacrés à l'événement. Orchestrations raffinées et groove électrique alangui (la basse et le clavier électriques de "Poet") feront ici le succès de Sly et de sa Famille : mine de rien, il vient d'inventer une formule qui fera recette. On en retrouvera des traces jusque dans les plus aventureuses des formations du jazz rock, notamment chez les Headhunters d'Herbie Hancock. --Philippe Robert

Critique

Deux pochettes pour cet album au cynisme mal compris. Pour la Family Stone, l’heure des désillusions à sonné. En 1971, des idéaux que l’on croyait libérateurs ont ouverts la porte à l’émeute. Le contraste entre une pochette montrant le groupe dans un de ses meilleurs moments, et un titre inquiétant : «There’s a Riot Goin’ On» est annonciateur de la fin d’une époque. La formation d’origine vit elle-même ses derniers instants : «Family Affair», grand moment de soul et de funk cool, annonce la rupture. La boîte à rythme se substitue à la batterie de Greg Errico (qui n’est sûr d’avoir joué que sur «Africa Talks to you»), et Larry Graham laisse à Sly une bonne part du jeu de basse.

Il faut dire que parmi les nombreux musiciens ayant venu aider Sly Stone (Billy Preston, Miles Davis, Herbie Hancock…), peu arrivent à le suivre. Enfermé dans le grenier-studio de sa résidence de Bel Air, ceinturée de groupies et de dealers, il enregistre des kilomètres de bandes, le jeu consistant à retenir le meilleur de ce que lui dicte son cerveau embrumé. Le résultat est trouble, bourré d’overdubs, arrangé à l’extrême mais brûlant comme la lave. Sly, drogué, y développe un chant désespéré, teinté d’ironie et de cynisme. Au final, Riot aura pris à Sly Stone deux ans de travail dans des conditions exceptionnelles (un budget d’1M$). Ce n’est pas un album facile : c’est un album essentiel, ouvrant une nouvelle porte au funk, celle qui mènera de nombreux groupes vers le hard funk.     

Guillaume Enard - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 mars 2016
Format: CD
Concernant Sly Stone et sa family, on restera à jamais accro à tous ces tubes de la fin des années 60, un funk explosif teinté de rock, cinglant, offensif, optimiste et conquérant. Un bon best of de cette période (le "Greatest Hits" d'origine est idéal) est conseillé à tous sans aucune retenue. En 1971, Sly Stone produit cet album, "There's A Riot Goin' On", disque depuis devenu culte. L'album ne sonne comme rien d'autre: c'est une plongée sans filet dans l'âme en perdition de son auteur. Le disque sonne comme un appel à l'aide, le gars Stone est à bout de forces. Ce faisant, Sly Stone propose donc ici un funk écroulé, en fort état d'hébétude constante, nimbé d'un épais brouillard cotonneux, un naufrage pur et simple. La musique est parsemée de soubresauts épileptiques, comme les spasmes involontaires du junkie en manque. A vrai dire, c'est assez dérangeant, déstabilisant, voire déplaisant. Car l'album représente bel et bien un voyage dans l'esprit égaré d'un type emporté par ses addictions et, donc, complètement à la ramasse. C'est effrayant. Les morceaux restent tous scotchés sur le même rythme sur quasiment tout le disque, Sly semblant incapable de s'en extraire. Et ce rythme est inhabituellement lent et lymphatique. Dans le même temps, les bandes semblent ne pas tourner à la bonne vitesse, comme si le magnéto était détraqué, en fin de vie. Les compos sont franchement erratiques, voire rachitiques, squelettiques.Lire la suite ›
4 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Une légende à laquelle j'adhère prétend que Sly était si exigeant envers ces musiciens lors de l'enregistrement de cet album qu'il ne daignait pas leur accorder quelconque répis.Qu'il avait une idée extrèmement précise de l'orientation de celui ci, et qu'il devait régner par conséquent une atmosphère assez tendue dans le studio dont personne ne sortait...On peut imaginer qu'il en ai resulté pas mal de déboires : le son meme de l'album, etouffé,en aura largement patie à force de réenregister sur la meme piste.Encore une fois,à ce propos, je ne saurais que trop de vous conseiller de vous procurer la version en vinyl, car c'est la seule, selon moi qui en restitue le mieux l'amplitude.

Vous remarquerez dans divers chroniques qu'il est assez fréquent que l'on fasse reference à l'état dans lequel se trouvait Sylvester à cette période de sa vie, l'associant trop souvent à mon gout à une sorte de déchéance l'entrainant dans un univers paranoiaque.

IL me parait trop facile de n'y voir qu'une sorte de délire composé sous emprise: l'album peut ainsi paraitre plus inaccessible,plus difficile à aborder.
Que savez vous de l'état dans lequel était Mozart en écrivant ces dernières symphonies, que savez vous des séances d'enregistrement de Layla d'Eric Clapton,la liste pourrait s'allonger considérablement s'il fallait ne retenir que cet aspect.
Une chose me dis , juste un sentiment comme ca...qu'ont lui en aurait voulu d'avoir touché la grace de trop pret.
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
...mais plutôt d'un live, à qui on a donné le même nom et qui, en plus, n'a pas l'air très officiel.
Le son est, par conséquent, de mauvaise qualité, et les morceaux ne sont pas ceux de l'album original "there's a riot goin'on". Il est évident d'ailleurs, que ce concert a été enregistré, bien après 1969, de par la présence de certains morceaux qui ont été composés entre 1970 et 1976.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 29 janvier 2005
Format: CD
Cet album, c'est Sly & the Family Stone au sommet de leurs pouvoirs, et cela signifie le meilleur du funk-rock-pop des seventies. Contient les tubes Family affair et You caught me smilin, du funk energique et sordide comme Luv and haight , Brave and strong (l'ultime song funk !!) et Thank you for talkin' to me africa, qui est une nouvelle (et meilleure) version du hit Thankyou (Falettinme Be Mice Elf Again), aussi des numéros plus laidback comme Poet et Just like a baby. Sly a experimenté avec les tout premiers drum machines sur cet album, auquel aussi Bobby Womack a participé comme guitariste.
Sur Riot going on, l'optimisme des années soixantes a fait place pour la déception et l'abus de drogues des seventies. C'est vrai que la production est parfois bizarre, avec des guitares qui entrent et sortent vos oreilles sur quelques tracks. Néanmoins un album à ne pas rater pour les amateurs du funk et musique des années soixante-dix.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 30 janvier 2004
Format: CD
Titre usurpé pour cet album, à moins qu'il n'anticipe la réaction des "heureux" acquéreurs trompés par les étoiles indûment attribuées à celui-ci...
Tempos anémiques, enregistrements bâclés, aggravés par une production inexistante, l'énergie est absente de cet opus, aux antipodes de la prestation enjouée et inventive du groupe à WOODSTOCK - cf. triple album WOODSTOCK - Ennui garanti à l'écoute de cette bouillie sonore informe et soporifique.
Pour collectionneur inconditionnel de fonds de tiroir, peut-être ?
1 commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus