EUR 21,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Livré et vendu par zoreno-france dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ».
Quantité :1
EUR 21,99 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 21,99
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 21,99
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Third

4.5 étoiles sur 5 14 commentaires client

24 neufs à partir de EUR 21,99 2 d'occasion à partir de EUR 51,48
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Soft Machine


Détails sur le produit

  • Album vinyle (21 mars 2016)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Music on Vinyl
  • ASIN : B004OTZUZ8
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 117.391 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Facelift (Live)
  2. Slightly All The Time

Disque : 2

  1. Moon In June
  2. Out-Bloody-Rageous

Descriptions du produit

Description du produit

180 grams audiophile vinyl Gatefold Sleeve

Biographie de l'artiste

Soft Machine released their third album, surprisingly called 'Third' in 1970. It is a double album with each side of the vinyl consisting of a single long composition. Its music explores the emerging jazz fusion of the type present on Miles Davis' 'Bitches Brew', which was released just a few months earlier. 'Third' marks the most major of Soft Machine's several shifts in musical genre over their career, completing their transition from psychedelic music to jazz. "Third" is a significant milestone of the Canterbury scene, featuring interplay between the band's personnel: Mike Ratledge on keyboards, Robert Wyatt on drums, Hugh Hopper on bass and newest member Elton Dean on saxophone.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Voilà l'un des albums mythiques de la scène musicale anglaise (et mondiale) des années 70, lorsque l'originalité et les performances artistiques primées sur le côté mercantile de l'industrie musicale.

Soft Machine est issu d'un groupe fondateur de la scène de Canterbury: les Wilde Flowers (tout comme le bien connu Caravan). Le groupe mêle à la perfection des talents incroyables qui écriront l'une des plus belles pages du progressif en général et du jazz-rock en particulier. Daevid Allen, Kevin Ayers, Robert Wyatt, Hugh Hopper, Elton Dean et plus tard Allan Holdsworth sont parmis les grandes figures ayant participé à l'aventure Soft Machine.

Après deux premiers opus mélangeant pop décalée, jazz, et autres sonorités, le groupe nous offre avec "Third" sont chef d'oeuvre. Quatre titres de plus de 18 minutes composent cet album. "Facelift" sommet du jazz-rock progressif puis "Slighty All The Time" véritable perle jazzy s'accapare le premier LP. "Moon In June", seule plage chanté de l'album et, je pense, dernière du groupe est une merveille quasi indescriptible sublimée par le chant de Robert Wyatt. "Out-Bloody-Rageous" vient refermer cet album au son très jazz.

Soft Machine a émerger de la scène psychédélique anglaise de 1966, et il aura fallu attendre quatre année pour que le groupe arrive a capturer en studio la grandeur des lives. Heureusement des albums live reprennant en grande partie ce "Third" tel que "Noisette" et "Grides" sont sortis ces dernières années. "Third" est un album à découvrir pour tout amateur de progressif ou de jazz ou pour chaque personne avide de découvrir la raison de l'appellation "art" pour la musique.
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par 36brun le 17 septembre 2001
Format: CD
Cet album est souvent cité comme le meilleur de soft machine. Je ne les connais pas tous. Mais parmi ceux que je connais (5 albums sur les 8 premiers), c'est le meilleur. Pas parce que les autres sont vraiment moins bons, mais parce qu'il a quelque chose de magique, magie qu'on ne retrouve pas ailleurs. Déjà, il n'y a que 4 chansons, mais qu'on ne s'y trompe pas: chacune fait 18min, l'album dure donc 75min. Les riffs sont absolument géniaux, les instruments sont bien dosés. Ils sont tous les 4 en synergie, et il n'y a pas une seule minute à jeter sur tout l'album. Facelift est vraisemblablement la meilleure chanson composée par Hopper, avec une longue intro de Ratledge à l'orgue/synthé. Moon in June voit le batteur Robert Wyatt beaucoup chanter, dont l'originalité n'est en rien contestable. Mais attention, plusieurs écoutes sont nécessaires sinon on ne le comprendra pas. Cet album montre également qu'un groupe de prog rock peut etre excellent sans nécessairement comporter de guitare: il explore un terrain jusqu'à présent inconnu
Remarque sur ce commentaire 39 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 19 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Je vais dans toutes les directions depuis Miles Davis et John Coltrane en passant par les Who, les Beatles, King Crimson, Nice, Hendrix, les Doors, les Stones jusqu'à Bach, Ravel, Debussy, Varese, Stravinsky (je démarre aussi dans la musique classique)...On n'imagine pas ce que fut cette période pour un amateur de musique...ça pétait de partout....chaque album était un chef d'oeuvre...il y avait toujours du nouveau...tout surprenait...Et puis on ratait des trucs...j'ai donc raté Soft Machine...Pas de problème...Ce genre d'album vous attend tranquille...Hop le voilà sur écoute...Incroyable de talent mélant ou juxtaposant rock psychédélique, jazz, aux limites du free, ballade...bref un improbable OVNI dans une époque genre "feu d'artifice"...Comme bouquet final, il n'y a pas mieux....
3 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 17 mai 2015
Format: CD
Jazz ou prog ? Prog et jazz ! Third, troisième album de Soft Machine est une révolution en soi, un album où, sans guitare, un quatuor d'instrumentistes experts trace une nouvelle voie et s'impose, mine de rien, comme une valeur sûre d'une avant-garde progressive de plus en plus décisive.
De fait il n'y a plus que le Moon in June de Robert Wyatt qui contienne encore du chant, et même celui-là s''est largement éloigné des préoccupations débutantes de la formation, quand Kevin Ayers en était encore et que le psychédélisme dada dominait. Soft Machine est désormais un groupe de jazz progressif, un impossible trait d'union à l'avant-garde d'un genre comme de l'autre. Double album de quatre titres dans son édition originale, un titre par face, aucun sous les 18 minutes !, où seul Elton Dean ne compose pas (Facelift pour Hopper, Slightly All the Time et Out-Bloody-Rageous pour Ratledge), Third rapproche le jazz de John Coltrane du rock progressif de King Crimson (particulièrement sur Facelift), résumerait-on. Parce qu'au trip instrumental complet de la période free de Trane s'ajoute les manipulations de studio, la modernité des synthétiseurs, et, plus généralement, l'esprit mélodique et innovateur forcément différent de quatre anglais de la middle-class comparé à un black de Caroline du Nord.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?