• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Thorgal, Tome 29 : Le Sac... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Thorgal, Tome 29 : Le Sacrifice Album – 24 novembre 2006

Retrouvez toute la série Thorgal, cliquez ici.
4.6 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00
EUR 12,00 EUR 6,49
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Thorgal, Tome 29 : Le Sacrifice
  • +
  • Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor
  • +
  • Thorgal - tome 30 - Moi, Jolan
Prix total: EUR 36,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Thorgal se meurt. Le seul être capable de le guérir s'appelle Manthor, celui qui, de son palais, gouverne l'Entremonde. Thorgal ne pourra parvenir jusqu'à lui qu¹avec l'aide de Jolan!

Biographie de l'auteur

A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios. Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que « Blake et Mortimer ». Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (« Thorgal » , « Histoires sans héros » ), accrochés par un univers hostile (« Thorgal » , « Largo Winch » , « Rani » ) ou une quête d'identité (« XIII » , « Western » ) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art. En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles.

S'il fallait résumer Grzegorz Rosinski en un mot, ce serait « mouvement ». Artiste devant l'éternel, on ne lui connaît qu'une seule crainte : celle de s'enfermer un jour dans un style identifiable. Aussi, depuis ses premiers dessins, publiés à l'âge de 16 ans, il n'a cessé d'évoluer, d'avancer dans sa quête graphique. Son diplôme des Beaux-Arts de Varsovie en poche, il devient la vedette et le directeur artistique de "Relax", le premier magazine de BD polonais. Mais il lui faut toujours aller voir ailleurs, et il débarque en Belgique en 1976, désireux de s'essayer au franco-belge. Après un premier album avec Mythic, il rencontre Jean Van Hamme, lequel lui écrit "Thorgal", la grande saga fantastique qui propulsera leurs deux carrières sur orbite. Et, si Rosinski est fidèle à ses collaborateurs et à son lectorat, il est également doué d'une force de travail considérable, qui lui permet d'alterner sa série-phare avec diverses collaborations : "La complainte des landes perdues", avec Dufaux, "Le Grand pouvoir du Chinkel", sur un scénario de Van Hamme ou Hans, avec Duchâteau, n'en sont que quelques exemples. Désireux d'avancer dans sa quête de représentation de la matière, il abandonne ensuite la plume pour la peinture à l'huile. C'est avec cette technique qu'il réalise "La vengeance du comte Skarbek", sur une histoire d'Yves Sente. À partir de 2010, tout en continuant la saga d'origine, Grzegorz Rosinski supervise "Les Mondes de Thorgal", différentes séries parallèles scénarisées par Yves Sente et Yann, et mises en scène par Giulio De Vita et Roman Surzhenko. Jusqu'à la prochaine expérimentation...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Empoisonné , épuisé , aveugle , sale et barbu Thorgal Aergison n'a plus rien d'un héros lorsque commence sa dernière aventure . Sa famille n'en mène pas large non plus : en haillons sous la pluie , Aaricia supplie un seigneur de lui offrir l'hospitalité pour aider son mari qui la renvoie dans la boue .

Mais on est chez Thorgal hein ? donc le lecteur depuis la première histoire parue en 1977 est habitué au Deus Ex Machina de la série . Pour la dernière fois la déesse Frigg accepte de venir en aide à notre héros .
Il reste lui 48 heures à vivre et tant à accomplir : voyager entre les deux mondes , combattre des créatures fantastiques , convaincre un demi dieu de l'aider et revenir . Le genre de routine que notre beau balafré fait habituellement sans transpirer .

Sauf que cette fois ci Thorgal n'y croit plus . Pour la dernière aventure , Van Hamme bouscule le mythe de son héros . Nous l'avons connu jeune , audacieux , indestructible . Le voici vieilli , les tempes blanches et mourant . Thorgal était l'archétype du héros que rien ne peut abattre ? Le voici qui souhaite mourir . Usé par 15 années de combat , Thorgal , l'enfant des étoiles qui voulait soustraire son destin aux caprices des dieux réalise que sa quête de liberté lui a trop couté , que sa famille en a souffert et qu'il est responsable de morts innocentes . Il faut l'intervention de Jolan , devenu un fougeux adolescent pour que Thorgal mène sa dernière aventure à terme. Mais son langage corporel accuse sa fatigue , son coup d'épée est là mais plus l'énergie .
Lire la suite ›
7 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Autant j'etais tres decu par les derniers albums (depuis Geants), autant celui ci m'a bien plu. L'intringue est certes faiblarde (pas mal de rechauffe) et Thorgal est a bout de souffle, mais les couleurs sont magnifiques (au detriment du dessin, c'est clair) et l'album augure bien de la nouvelle serie Jolan. C'est assez sympathique de faire appel a d'anciennes figures sans pour autant tomber dans le piege "best of". On decouvre une nouvelle facette d'un Thorgal fatigue, qui va (enfin?) pouvoir se reposer, tant mieux. Maintenant si Rocky Balboa pouvait en faire de meme...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
En tant que fan de la première heure de Thorgal, je n'ai pas été déçue par cet épisode, où la qualité du dessin est de plus en plus somptueuse. Quant à l'histoire, elle est selon moi dans la lignée des épisodes précédents, avec des retrouvailles d'anciens personnages, et toujours ce côté magique des situations qui fait qu'on ne peut pas prévoir à l'avance ce qui va se passer. Bref, on en redemande, même si on sent de plus en plus venir le passage de témoin au fils de Thorgal.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Voilà la suite que tout le monde attendait et je crois que c'est une réussite. J'avais les mains qui tremblaient un peu quand je l'ai enfin acheté. Je l'ai ouvert et là... dès la première page, c'est un choc. Le dessin est éblouissant, le travail des nuances, des matières, de la lumière est très beau. Rosinski nous a livré là un chef d'oeuvre. Une oeuvre d'art véritable dans un art qui est un peu mésestimé, je pense.

Peut-être le meilleur de toute la série, visuellement parlant.

Le scénario est très bon, même si on ne peut éviter d'être un peu déçu, ou juste triste à la fin... Que je ne dévoilerais pas ici ;)!

Vraiment à lire tout de suite!
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
Tous le monde semble d'accord, la serie s'essoufflait depuis qu'on avait passe la vingtaine de tomes. Je n'achetais plus les nouveaux albums que par habitude. Mais cette fois ci, le genie de Rosinski et Van Hamme fait a nouveau surface.

L'histoire est enlevee, et une fois commencee, on ne peut que terminer, cette fois ci sans la deception creee par les tomes precedants.

4 etoiles uniquement, car meme si cet episode est bon, il n'est malheureusement pas a la hauteur, notamment du point de vue des dessins, des debuts de la serie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique