5 d'occasion à partir de EUR 3,68
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Time to Burn [Import anglais] CD, Import

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

5 d'occasion à partir de EUR 3,68
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Giant


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (1 mars 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0012GN3RS
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.049 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Le torchon !? Quel torchon ? Celui des heures glorieuses du Hard estampillé "FM" par dis !
Le phénomène Gun'n'roses, Metallica, la déferlante "grunge" surtout... En 1992, tous s'activaient déjà à damer le pion de cette écurie là: Le Hard FM. Les modes se succèdent aux modes, les courants à d'autres courants. Le Music business orchestre tout ça depuis fort longtemps... Quoi faire ?! Giant, tout talentueux qu'il aura été, n'échappera donc pas à cet état de fait. De là à dire que le titre de son deuxième album était prémonitoire...

Formé par des musiciens de studio, Giant avait d'abord publié un premier album (Last of the Runaways) faisant toujours office, aujourd'hui encore, de référence parmis les fans du style en question.
Autant le dire tout de suite, "Time to burn" caresse plutôt dans le sens du poil par rapport à son prédécesseur: Dan Huff chante toujours avec force conviction, quand son jeu de guitare continue de faire des merveilles. Cependant ! "Time to burn" est moins porteur d'originalité et de cette audace dont avait fait preuve le groupe sur son premier essai. Plus "FM" qu'elles ne l'avaient été sur le "Last of the runaways", ces nouvelles compos font que Giant ne se différencie plus autant qu'il l'était de ses concurents. Le groupe se fond donc un peu plus dans la masse.
Lire la suite ›
6 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hellblazer TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 juin 2008
Format: CD
Giant, groupe malheureusement éphémère, a pondu deux albums sublimes au début des nineties et a disparu avant son come-back avec un troisième album (très originalement intitulé III) presque quinze ans plus tard.

Giant est le groupe de Dan Huff, chanteur/musicien/producteur (entre autres de Megadeth sur Risk et Cryptic Writings), qui a explosé aux USA en 1992 lors de l'âge d'or des looks du genre rebelle/cowboy/bad boy permanenté. Vous allez me dire : oui, mais alors pourquoi un coup de coeur pour ces champions du mulet haut-de-forme ? Eh bien justement car, bien qu'ils aient des looks de naze, leur musique est d'une inspiration et d'une qualité rare, et en plus de jouir d'une production parfaite qui a traversé le temps sans encombre, ladite musique N'A PAS PRIS UNE RIDE.

Il est effarant de voir douze titres aussi inspirés sur un seul album. Hard rock aux guitares bien senties, servi par des rythmiques béton souvent mid-tempo (Chained, Lay It on the Line, Stay, Smoulder, I'll Be There, Save Me Tonight, Get Used To It, le monstrueux Without You), parfois plus rapides (les endiablés Thunder and Lightning et Time to Burn) et bien entendu parfois plus lentes pour laisser place aux larmes arrachées par de brillantes power-ballad à faire chialer un cowboy sans coeur (Lost in Paradise, Now Until Forever)... C'en est à se demander : mais où vont-ils chercher de telles mélodies ???

Car bien au-delà de deux ou trois titres, c'est bel et bien l'ensemble qui est marqué du sceau de la perfection. Ce serait comme une hybride proposant ce qu'il y a de meilleur en Bon Jovi, Survivor, Toto, etc.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hellblazer TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 juin 2008
Format: CD
Giant, groupe malheureusement éphémère, a pondu deux albums sublimes au début des nineties et a disparu avant son come-back avec un troisième album (très originalement intitulé III) presque quinze ans plus tard.

Giant est le groupe de Dan Huff, chanteur/musicien/producteur (entre autres de Megadeth sur Risk et Cryptic Writings), qui a explosé aux USA en 1992 lors de l'âge d'or des looks du genre rebelle/cowboy/bad boy permanenté. Vous allez me dire : oui, mais alors pourquoi un coup de coeur pour ces champions du mulet haut-de-forme ? Eh bien justement car, bien qu'ils aient des looks de naze, leur musique est d'une inspiration et d'une qualité rare, et en plus de jouir d'une production parfaite qui a traversé le temps sans encombre, ladite musique N'A PAS PRIS UNE RIDE.

Il est effarant de voir douze titres aussi inspirés sur un seul album. Hard rock aux guitares bien senties, servi par des rythmiques béton souvent mid-tempo (Chained, Lay It on the Line, Stay, Smoulder, I'll Be There, Save Me Tonight, Get Used To It, le monstrueux Without You), parfois plus rapides (les endiablés Thunder and Lightning et Time to Burn) et bien entendu parfois plus lentes pour laisser place aux larmes arrachées par de brillantes power-ballad à faire chialer un cowboy sans coeur (Lost in Paradise, Now Until Forever)... C'en est à se demander : mais où vont-ils chercher de telles mélodies ???

Car bien au-delà de deux ou trois titres, c'est bel et bien l'ensemble qui est marqué du sceau de la perfection. Ce serait comme une hybride proposant ce qu'il y a de meilleur en Bon Jovi, Survivor, Toto, etc.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 4.7 étoiles sur 5 37 commentaires
4.0 étoiles sur 5 Good, but not as great as everyone made it out to be 29 avril 2013
Par Jonathan Weller - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Melodic rock band Giant released their sophomore record "Time To Burn" in 1992. The bands debut album was a fun-time party rock surprise, and this record follows pretty close behind.

While many melodic rock fans praise these guys as one of the best ever, I simply never got what all the hype was about. Sure, I liked these guys enough, but they just never stuck out to me like everybody else said they did. Dann Huff is a great singer and guitar player, and the production of the record is top-of-the-line, but some of the songs just seem formulaic and uninspired to me. I did really like the songs "Thunder and Lightning," "I'll be There (When It's Over)," "Save Me Tonight" and "Lay it on the Line," but some of the rest were just not very strong.

I know melodic rock fans will crucify me for not loving everything about this record. I just never felt the same way about this album as most people; I'm honestly not very sure why. It's good enough, just not great.
4.0 étoiles sur 5 Many years later, it's won me over 9 juin 2010
Par Brian G. - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
When this came out in 1992, it ran headlong into "Smells Like Teen Spirit," which ended up being the cataclysm that fossilized stadium rock and hair metal when they didn't even realize they were dinosaurs. A few years earlier, in 1989, Giant had a moderately successful single called "Love Welcome Home." It was a power ballad that had a pretty incredible guitar solo courtesy of their front-man Dann Huff (session player extraordinaire and all around nice guy). The video got good rotation on MTV and they ended up touring with Heart and a few other successful AOR bands. Unfortunately, they waited a little too long to release their follow up and found themselves in the bargain bin. I was one of the few who bought it at the time (on cassette believe it or not), and although I'd loved their debut in '89, this one sounded very, very dated thanks to the aforementioned Nirvana song. So I trashed it. I was riding my alternative high horse at the time and refused to listen to anything that sounded like it was released prior to 1992 (unless it actually was released prior to 1992, of course - those were saved by the grandfather clause). Anyway, flash forward 18 years, and I come across the album on Rhapsody. I gave it a listen just for grins - and liked it. At some point in the intervening years, I must have unconsciously decided that I don't need to be a music snob; if I like it, I like it, and that's all I need. After all, dinosaurs may be dead, but they're still pretty stinkin' cool, right? And I like this. So I bought it on CD, so it would sit nicely along side "The Last of the Runaways" in my rack. It's got everything a fan of guitar-driven rock loves: big choruses, crisp -- and awesome -- guitar solos, bluesy lead vocals, stacked backing vocals, power ballads, everything. Typical of the genre, almost every song deals with love (forbidden, lost, unrequited, or neverending, take your pick). Otherwise, you're being told how awesome it is to be in a band, and, hey, listen to this rad guitar solo I'm gonna lay down for you. Cheesy? Yes (and I mean that in the best possible way). Fun? Abso-freaking-lutely! Throw up your rock fist!
5.0 étoiles sur 5 Great CD. Love this group 21 mai 2017
Par Kathleen J. Ettinger - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Great CD. Love this group!
5.0 étoiles sur 5 Five Stars 1 mars 2017
Par seb - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Very good
17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incredible melodic rock 12 juin 2002
Par Brad - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
I had always been interested in these guys but had never bought an album by them until recently, when I ordered this one from Amazon.com. Fans on sites ...raved about this band and this album, .... This album is incredible.
How can you go wrong with rockers like "Chained", "Lay It On The Line", and the title track? All have over-the-top melodic vocals and instantly memorable hooks. Ballads like "Stay" and "I'll Be There (When It's Over)" also represent the best of what this genre is about. "Stay" is one of the best power ballads I have heard in years. Too bad it wasn't a hit, but it sure will make it on a future burned CD music mix of mine. "Lost In Paradise" is another exceptional song, the epitome of a great rock anthem. Comparisons to Def Leppard in their prime are valid when I think of songs like this--and coming from me (a huge Lep fan) that is a compliment.
I strongly encourage all melodic rock fans to pick this one up. At least as good as most popular rock album put out by '80s "pop metal" bands, and better than plenty of them.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous