Acheter d'occasion
EUR 1,85
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Todo modo Poche – 24 juin 1987

3.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,97
Poche, 24 juin 1987
EUR 1,85

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Descriptions du produit

Revue de presse

Un bel endroit solitaire que l'ermitage de Zafer, ou une bâtisse monstrueuse ? Un hôtel. Créé, géré par don Gaetano, prêtre érudit, personnage vite inquiétant. Le narrateur arrive là par hasard, s'installe. Un meurtre est commis. Et un deuxième meurtre, aussi inexplicable... --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

Un bel endroit solitaire que l'ermitage de Zafer, ou une bâtisse monstrueuse ? Un hôtel. Créé, géré par don Gaetano, prêtre érudit, personnage vite inquiétant. Le narrateur arrive là par hasard, s'installe. Peintre renommé, c'est d'un œil de peintre qu'il scrute la microsociété des notables qui habitent l'ermitage. Politiciens, hommes d'Eglise, financiers, industriels, qui sont-ils ? Les mouches ou les araignées de cette toile qui se tisse, de plus en plus serrée ? Jeu d'alliances faites et défaites. Intrigues sordides. Et bientôt, sous couvert d'" exercices spirituels ", de bien étranges complots se trament. Puis un meurtre est commis. Et un deuxième meurtre, aussi inexplicable, gratuit, que le premier. Survient la police. Un troisième meurtre enfin, celui de don Gaetano. Il sera élucidé, certes, mais " c'est ce que je dis toujours, moi, mon cher commissaire, toujours : ce qu'il faut trouver, c'est le mobile, le mobile... ".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Déçu par ce roman policier du grand Leonardo Sciascia, pas tant que l'intrigue soit tirée par les cheveux parce qu'on adhère finalement assez vite au fait qu'elle n'ait pas de sens ni de résolution, mais parce qu'il nous emmène dans un monde surréaliste et trop factice. Il reste toutefois sa critique à la fois de la religion et des hommes de pouvoir italiens (sûrement à l'image de ceux de tous les pays). Les rares femmes ne sont que des accessoires à l'image du monde qu'il critique. Son regard est très cynique et c'est effrayant parce qu'il semble que rien n'est exagéré quand on sait qu'il a une grande connaissance de ces milieux (il est notamment spécialiste de la mafia et des processus de corruption, lire l'excellent "Le Jour de la Chouette"). Le prêtre, l'être paraissant le plus équilibré et charismatique (au bon sens du terme) de la bande, est depuis longtemps perdu pour l'Eglise (ce n'est pas forcement un mal!), mais en utilise toujours les ficelles pour faire marcher son business. Les hommes de pouvoir sont des êtres immatures et corrompus cherchant à se racheter un peu de conscience mais juste pour l'apparence parce que les intrigues se poursuivent même dans le confessionnal. Dommage que Sciascia n'ait pas trouvé un cadre plus convaincant pour y insérer tout ça.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Paul Gascimeri TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 septembre 2016
Format: Poche
Un récit cryptique autour de la chapelle d'un saint d'invention, prétexte à un jeu de massacre et de faux-semblant où la Démocratie chrétienne (jamais nommée) en prend pour son grade. Roman court mais bavard écrit à la première personne et truffé de références culturelles explicites (littérature, peinture, musique). Bref, une grande impression d'artificialité, loin des meilleurs Sciascia (toute sa série de "chroniques"et nouvelles siciliennes, issues d'archives méconnues, dont s'inspirera notamment un Andrea Camilleri).
Le film d'Elio Petri ("Todo modo", 1976) est une adaptation assez infidèle mais supérieure au roman, notamment par une utilisation réussie du décor (mi-médiéval, mi-moderniste) et l'interprétation de Gian Maria Volontè. Le rajout d'une épidémie à l'extérieur du "refuge" est aussi une bonne idée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
A mon avis l'une des meilleures oeuvres de Leonardo Sciascia. Les "curés" comme les hommes politiques et profiteurs de tout poil en prennent pour leur grade. Ceux qui aiment Céline ou Thomas Bernard et ne connaîtraient pas Sciascia se doivent de le lire, en commençant probablement par cet ouvrage-ci.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 5 mars 2005
Format: Poche
Je n'avais rien lu des livres de Sciascia, je savais seulement qu'il était un important écrivain italien. "Todo modo" a été la première de ses oeuvres que j'ai lu et je la trouve très étonnante et très bien écrite.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus