• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Tokyo ville occupée a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Tokyo ville occupée Poche – 29 février 2012

4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,65
EUR 8,50 EUR 6,66
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Tokyo ville occupée
  • +
  • Tokyo année zéro
  • +
  • 1983
Prix total: EUR 31,95
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

DANS LA VILLE OCCUPÉE, vous êtes écrivain et vous courez -
En plein hiver, des papiers plein les bras, dans cette nuit de janvier, à travers les rues de Tokyo, vous courez pour fuir la scène de crime ; vous fuyez la neige et la boue, la banque et les cadavres ; vous fuyez la scène de crime et les mots du livre ; des mots qui d'abord vous ont séduit et fasciné, puis dupé et défait, et qui à présent vous laissent empiégé et emmuré -
Sous un ciel qui brandit une menace pire que la nuit, pire que la neige, maintenant vous soufflez et vous vous essoufflez, vous ahanez et vous haletez, vous suffoquez et vous vous asphyxiez...
Car dans vos oreilles, vous les entendez venir, pas à pas, chuchotant et marmonnant. Dans vos oreilles, vous les entendez gagner du terrain, pas à pas, bavant et grondant, pas à pas, pas à pas -
Une Parade Nocturne de Cent Démons...
Alors que vous titubez dans la nuit, vos lunettes tombent de votre nez. Alors que vous trébuchez dans la neige, vos papiers vous glissent des mains. Dans la nuit et dans la neige, vous tâtonnez à la hâte pour retrouver vos lunettes et vos papiers, vous cherchez votre vue et votre travail. Mais le vent lourd de fantômes est là, à présent, de nouveau l'air enspectré s'abat sur vous. Il vous arrache vos papiers et il brise vos lunettes, il crée un maelström de feuilles volantes, un tourbillon d'éclats de vos verres brisés, tandis que vous vous débattez toutes griffes dehors dans le vent qui charrie tout cela, que vous agitez les bras devant vous dans l'air hanté -
Et puis soudain le vent trépasse et l'air à présent a disparu, les feuilles de papier et les éclats de verre tombent sur le sol. Vous saisissez vos lunettes, vous empoignez vos papiers, votre manuscrit ; votre manuscrit, celui du
livre-à-venir ;
ce livre qui
ne viendra
pas -
Ce livre inachevé du crime non élucidé. Ce livre de l'Hiver, ce livre du Meurtre, livre de la Peste. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Le point de départ est un fait divers qui a ébranlé le Japon au lendemain de la capitulation. Le 26 janvier 1948, un homme a empoisonné au cyanure seize employés d'une succursale de la Banque impériale, à Tokyo. Asiatique, muni d'un brassard, il avait affirmé être un médecin mandaté par le ministère de la Santé dans le cadre d'une opération de prévention contre l'épidémie de dysenterie qui gagnait la ville. Bilan : douze morts dans d'atroces souffrances. Le résultat est un nouveau coup d'éclat de David Peace, qui monte là encore quelques marches dans un genre où on ne lui voit pas de concurrent de taille hormis Ellroy...
La guerre version «sale». Mais la guerre n'est de toute façon jamais et nulle part propre, dit Peace dont le livre s'intitule en VO Occupied City - sans localisation. C'est ça, exactement, on se rend soudain compte : écrivain outragé, outrancier, Peace n'aspire au fond qu'à la paix, se désespère qu'on ne s'aime pas les uns les autres. Il n'en finit pas de supplier, peace, please, peace. (Sabrina Champenois - Libération du 16 septembre 2010)

Rapports de police, articles de presse, lettres, carnets, lamentations, incantations, litanies, David Peace croise, virtuose, tous les styles et tous les rythmes, tous les mots et toutes les écritures, saturant son texte de toutes les voix, épuisant les mémoires, roman noir, poème, chant ­funèbre tout à la fois, défiant son lecteur jusqu'à la fascination...
Une fois encore du côté des perdants de l'Histoire - on se souvient de son fameux quatuor composé autour des crimes de l'éventreur du Yorkshire, portrait en deuil d'une Angleterre industrielle dévastée par les années Thatcher -, David Peace poursuit une oeuvre d'une rare ambition, littéraire autant que morale. (Michel Abescat - Télérama du 6 octobre 2010)

A partir d'un fait divers, David Peace remonte les fils de l'intrigue et offre un dénouement implacable...
Tokyo ville occupée est un livre macabre, spectral, sur un Japon en pleine déroute après Hiroshima, Nagasaki et les essais d'armes bactériologiques sur des humains en Mandchourie. Entre la puissance narrative d'un James Ellroy et l'inventivité expérimentale de Mark Danielewski, David Peace impose son écriture protéiforme et ses obsessions. Aux victimes silencieuses, il offre un magnifique tombeau. (Christine Ferniot - Lire, novembre 2010)

Un lieu commun bien français oppose expérimentation formelle et narration. Le Britannique David Peace écrit comme s'il n'en avait jamais entendu parler. Son polar, Tokyo ville occupée - deuxième tome de sa trilogie nipponne -, repose sur une intrigue forte qui part d'une affaire réelle : l'empoisonnement de seize employés d'une banque tokyoïte, trois ans après la guerre - qui va finir par se raccorder avec l'industrie occulte des armes chimiques et bactériologiques japonaises. Or, cette histoire cohérente, David Peace l'atomise en une mosaïque narrative dont les douze fragments se reflètent les uns dans les autres...
Ces points de vue concernent aussi Tokyo, qui se subdivise ici en autant de villes qu'il y a de narrateurs, au point de devenir les douze décors de douze solipsismes. Au point, aussi, de contester la proposition basique du polar : la recherche d'une vérité. David Peace nous rappelle combien il paraît vain d'en chercher une qui puisse toutes les rassembler. (Alexis Brocas - Le Magazine Littéraire, décembre 2010)

Tokyo, ville occupée, deuxième volet, après Tokyo, année zéro, d'une trilogie consacrée à la capitale du Japon lorsqu'elle était occupée par les Américains en 1948, ne se contente pas d'être un exercice de grand style : il joue, à la manière d'un puzzle délirant qui sèche la gorge, sur la mémoire et l'effacement. (Brigitte Hernandez - Le Point du 6 janvier 2011) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Au départ, il y a un fait divers connu, documenté, une affaire criminelle célèbre. Ce qu'en fait David Peace est un tour de force tout à fait inattendu.
Ce qui m'a frappé le plus dans ce livre, c'est que pour varier l'approche polyphonique des douze témoignages (douze voix, douze points de vue), David Peace rend mine de rien hommage aux oeuvres qu'il admire : "Rashômon" d'Akutagawa, bien sûr, "Le journal d'un fou" de Gogol (Huitième chandelle), un classique du théâre Nô (douzième chandelle), et nous donne même une réécriture du "Woyzeck" de Georg Büchner (Neuvième chandelle) ' « Combien coûte un couteau pour me trancher la gorge ? »
J'en regrette presque que le nom de la collection, sur la couverture "RIVAGES/THRILLER" ait détourné de ce livre les critiques littéraires "sérieux" qui n'ouvrent jamais un polar.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Second volet de la trilogie consacrée à la capitale nippone, Tokyo ville occupée est une oeuvre férocement fantasmagorique ceinte d'une atmosphère macabre et spectrale. "Ce livre de l'Hiver, livre inachevé du crime non élucidé" s'accomode mal de la tentation béate tant le récit polyphonique proposé remise dans l'opprobre ne serait-ce qu'un furtif éclat scintillant: la narration, davantage que celle de Tokyo année zéro, est irradiée d'une noirceur absolue.

S'inspirer d'un fait divers tragique, la mort de douze personnes empoisonnées en janvier 1948 dans une succursale de la Banque Impériale, offre l'occasion à David Peace de remuer les tisons d'un passé traumatisant, abordé essentiellement sous l'angle des expériences bactériologiques menées sur des prisonniers de guerre par l'armée japonaise en Mandchourie, au sein de l'unité 731.

Tokyo ville occupée s'affirme comme une réussite majeure dans l'univers du roman noir et surpasse aisément Tokyo année zéro, tant par son originalité formelle que par son empreinte funèbre.
S'il emprunte la structure narrative fragmentée en témoignages à l'écrivain Akutagawa, force est d'admettre que cette inspiration est louable, le procédé amenant le lecteur à compulser faits, indices, révélations afin d'établir une vérité sur les meurtres commis. Une vérité présumée soumise à conjectures plausibles...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est écrit comme un scenario de cinéma, avec un événement central et quelques âmes mal menées par l'Histoire y étant confrontées, chacune depuis sa propre perspective, avec ses propres priorités, ses propres démons.
L'ensemble semble être basé sur des faits historiques concernant les premiers pas de la mise en place de ce que l'on connaît aujourd'hui comme étant la guerre bactériologique.
La forme est très particulière, parfois troublante et dérangeante tellement on est proche de la forme écrite d'un scenario de film, mais il est possible de s'y plonger, le lecteur étant étrangement amené à imaginer ce que pourrait être les scènes associées à un chapitre ou à un autre.
Si l'on réussit à apprivoiser la forme un peu spéciale de l'ensemble, ce livre est une expérience qui peut être déroutante tout en restant très intéressante.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Barada Louise le 26 janvier 2012
Format: Broché Achat vérifié
J'ai acheté ce livre pour faire partie d'une partie du cadeau de Noël de ma soeur cadette. Elle a vraiment apprécié et a commencé à le lire très rapidement. Il est arrivé avant les fêtes ce qui est parfait. Merci.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?