D'occasion:
EUR 6,98
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Le Tombeau des lucioles [Edition Limitée, numerotée]

4.7 étoiles sur 5 104 commentaires client

Voir les offres de ces vendeurs.
2 neufs à partir de EUR 47,00 7 d'occasion à partir de EUR 6,98

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Akemi Yamaguchi, Amy Jones, Ayano Shiraishi, J. Robert Spencer, Rhoda Chrosite
  • Réalisateurs : Isao Takahata
  • Producteurs : Toru Hare
  • Format : Couleur, Plein écran, PAL, Cinémascope
  • Audio : Japonais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.77:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : G.C.T.H.V.
  • Date de sortie du DVD : 20 novembre 2001
  • Durée : 90 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 104 commentaires client
  • ASIN: B00005QT0N
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 96.535 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Interview inédite de Isao Takahata (26 min)
4 extraits de anime made in Japan de l'éditeur :
- "The Cockpit" (2 extraits)
- "Gunsmith Cats"
- "Les Chroniques de la Guerre de Lodoss - Vol. 1"

Descriptions du produit

Description du produit

Le Tombeau des lucioles (Hotaru No Haka), 1 DVD, 90 minutes

Amazon.fr

Un film magistral… mais pas pour les enfants ! Le Tombeau des lucioles est une œuvre dure sur le Japon, pendant la Seconde Guerre mondiale, vu par deux petits orphelins contraints de veiller l'un sur l'autre. Oui, sortez vos mouchoirs ! Ce film, à ne rater sous aucun prétexte, rend ses lettres de noblesse au manga, un genre souvent décrié pour de mauvaises raisons. Quelle chance de pouvoir profiter de ce chef-d'œuvre dans de telles conditions ! L'image (2.35 16/9), offerte par le DVD, est somptueuse et le son (bien qu'en simple stéréo) tout à fait à la hauteur. Une interview exclusive du réalisateur de 26 minutes (VO/ST) est par ailleurs proposée. Takahata rapproche sa propre histoire de celle de ses personnages… Il est si rare d'entendre des metteurs en scène japonais s'exprimer sur leur travail, que cette interview vaut à elle seule le détour. --Max Renne

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
J'ai vu ce film en japonais sous titré, sans en connaître la teneur, ni les critiques.
Vierge de tout préjugé, de toute défense, j'ai donc assisté, horrifiée, à la lente descente aux enfer de ces deux enfants.
J'ai pu rester jusqu'au bout, car ce film vous scotche littéralement à l'écran... mais plus l'histoire avance, plus le malaise grandit, plus on se sent impuissant et écrasé de tristesse !!

(attention, je vais dévoiler la fin)

A mes yeux, "le tombeau des Lucioles" est avant tout un sujet sur la fin d'un monde, celui du Japon d'avant guerre, d'avant Hiroshima. Les 2 orphelins sont les héritiers malheureux d'une société en perdition, et leur fin tragique devient tout un symbole. C'est l'histoire d'un pays traumatisé qui est racontée là.
D'ailleurs, le long et lent déclin est fort bien servi par le graphisme, qui est très beau, mais aussi d'un réalisme extrêmement dur et puissant... Même un dessin animé peut montrer - avec force détails - des personnes brûlées au dernier degré, malades, et des cadavres... et cela n'en est pas moins choquant.

Quant aux personnages, les enfants sont d'une consistance rare pour un dessin animé, il sont extrêmement crédibles, tant par leur innocence que par leur désarmement devant un univers qui s'écroule... Et, pour moi, c'est justement parce qu'ils ne sont "que" des enfants qu'ils vont mal finir.
Le grand frère fait tout pour sa petite soeur, cette attention tendre et protectrice est d'ailleurs très touchante.
Lire la suite ›
5 commentaires 40 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jorginho TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 mai 2013
Format: Blu-ray Achat vérifié
Il y a quelques années, j'écrivais un commentaire sur le DVD de cette oeuvre vraiment à part dans le monde du manga... Le blu-ray la sublime davantage: le détail des images, la colorimétrie de l'ensemble et la voix des enfants en V.O. rendent l'expérience inoubliable. Comment rester insensible au message du film qui rappelle à quel point la vie humaine est aussi éphémère que l'existence d'une luciole dont la lumière chimique est peut-être leur âme.
Même si les japonais n'ont pas été tendres pendant les années 1937-1945, avec entre autres, la persécution des populations chinoises... on ne peut que s'horrifier des bombardements sur l’archipel nippon (comme tout bombardement sur des populations civiles: Londres, Caen, Dresde, Guernica...) avec en plus l'ombre atomique qui plane sur tout le film (on voit même passer dans le ciel de Kobé le bombardier américain qui sans doute revient d'Hiroshima ou Nagasaki).
Le Tombeau des Lucioles est une oeuvre adulte, à l'émotion exacerbée et pas niaise qui au travers de personnages dessinés mais forts délivre un message aussi simple qu'universel: le respect de la vie humaine et à fortiori le respect de la vie d'un enfant.
1 commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Les fondateurs des studios Ghibli (Miyasaki, Takahata) aiment les histoires mettant en scène des enfants. Ici, le sujet est intéressant : un jeune garçon qui cherche à tout prix à distraire sa jeune soeur sur fond de bombardements durant la seconde guerre mondiale.
Evidemment, le sujet principal n'est pas tant la guerre que les rapports entre les deux enfants, qui sont magnifiques. Toujours prêt à s'occuper de sa soeur, le garçon redouble d'inventivité quand celle-ci est malade. Il ne s'effondre que rarement et se ressaisit aussi vite que possible.
Le sujet, d'une grande gravité, qui aurait pu sombrer dans le mélo gratuit, est contrebalancé par un traitement onirique, oscillant entre rêve (les souvenirs du garçon), magie (les lucioles qui deviennent un ciel étoilé sous la moustiquaire) et cauchemar (le dernier quart d'heure).
La métaphore la plus remarquable est celle des lucioles qui, à l'instar des deux enfants, meurent presque aussi vite qu'ils ont vécu. Les messages du film abondent : celui-ci est le plus parlant, le plus touchant.
En somme, un film très grave mais qui ne peut laisser indifférent.
Remarque sur ce commentaire 31 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Le Tombeau des lucioles relate l'histoire d'un adolescent japonais qui a la charge de sa petite soeur durant la Seconde Guerre Mondiale, alors que le Japon subit des bombardements.

Le film commence ; l'adolescent, dans un état pitoyable, nous dit son nom et qu'il est mort tel jour. Pas de mystère, on sait comment se termine le film. Seulement, retour dans le passé, on découvre qu'il a une petite soeur qui environne les quatre ans, et alors toute notre attention se focalise sur elle.

Les temps sont durs, les deux orphelins viennent de perdre leur mère. Réfugiés chez leur tante, leur sort ne s'arrange pas pour autant. Alors le grand frère décide qu'ils iront vivre dans un abri anti-bombe. Tout se passe bien... jusqu'à cette nuit où une luciole clignote dans leur abri, s'éteint et tombe. La véritable descente aux enfers commence.

Dureté des moeurs en temps de guerre, poids de la responsabilité, combat pour la survie, Le Tombeau des lucioles est le film le plus dur que j'ai vu. L'expression devenu courante "on n'en ressort pas indemne" peut s'appliquer pleinement ici. Ce n'est pas triste. Le film terminé, les larmes ne coulent pas. On est écoeuré, déprimé. Écouter "Les Vieux" de Jacques Brel en boucle durant toute une journée n'aurait pas meilleur (ou pire) effet.

Je pense que la grande réussite du film réside dans le fait qu'il s'agit d'un dessin animé. Un exemple ; lorsque à cause de la malnutrition, des taches se dessinent sur la peau des héros, le spectateur n'est pas écoeuré, ce n'est pas repoussant d'un point de vue visuel.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 29 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?