Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Toys in the Attic

4.8 étoiles sur 5 18 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Aerosmith


Détails sur le produit

  • Mini-disque
  • ASIN : B0000029AR
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 18 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Deux ans et deux excellents albums après leurs débuts, les Aerostars sont toujours en pleine ascension et ne voient pas encore les nuages de la discorde poindre à l'horizon. «Toys in the Attic», leur troisième opus, va les propulser au rang de stars internationales. Le niveau est encore monté d'un cran et la première face (rappelez-vous que l'idée même de musique en numérique n'existait pas à l'époque, alors le CD ...) est une véritable démonstration de métal blues. Impossible de décrire en quelques mots la fantastique énergie dégagée par «Toys in the Attic», le morceau titre qui ouvre l'album, ou le groove irrésistible de «Walk this Way», le tube planétaire. Sur la face 2, le groupe s'essaie avec succès à des compositions plus heavy, annonçant la couleur musicale des années à venir.
En ce temps là, le potentiel d'Aerosmith est encore énorme ; l'année suivante verra la sortie de «Rocks», chef-d'oeuvre du groupe et disque majeur du hard rock et du rock tout court.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 juin 2013
Format: CD
Aujourd’hui, faut vraiment avoir du temps libre et à perdre pour écouter les derniers disques d’Aerosmith. Et pourtant, ce sont toujours les mêmes cinq types qui depuis quarante ans composent le groupe, fait rarissime et peut-être unique parmi tous les grabataires du rock… Et c’est pas faute d’avoir tout essayé pour pas devenir vieux, Tyler et Perry feraient passer Lemmy ou Keith Richards pour des prêcheurs amish, même si forcément, comme les deux Anglais, ils se sont bien calmés maintenant …
« Toys in the attic » est le troisième disque du Smith. Qui est, faute de mieux, un groupe connu aux States, pays assez à la ramasse au début des seventies question groupes de rock. Les Anglais dominent outrageusement le rock mondial à guitares. Les Américains, après la débandade des immensément populaires Creedence, en sont réduits à faire des héros et des gros vendeurs des groupes assez bas du front comme Grand Funk Railroad. Mais le music business américain fourbit ses armes dans l’ombre. A New York, le Blue Oyster Cult balance son heavy metal intello et violent. Au Sud Lynyrd Skynyrd et tout au Nord à Boston Aerosmith sont lancés comme les « Rolling Stones américains », comparaison quelque peu hâtive et flatteuse. Et ces trois groupes vendent du disque. Si le Cult et Lynyrd ont d’entrée sorti des bons disques, les deux premiers d’Aerosmith sont assez quelconques, et ne doivent leurs succès qu’à des ballades (« Dream on ») ou des boogie stoniens un peu « légers » (« Mama Kin ») qui ont grimpé dans les charts.
« Toys … » va les propulser dans la stratosphère des gens qui comptent vraiment.
Lire la suite ›
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Voodoo TOP 1000 COMMENTATEURS le 2 novembre 2014
Format: CD
C'est "Toys In The Attic" le troisième album d'Aerosmith (publié en Avril '75), qui va réellement permettre aux Bostoniens de voler de leurs propres ailes, et les imposer dans leur pays.
L'éruption a bien eu lieu cette fois avec ce "Toys". La matière explosive que constitue le hard-rock volcanique d'Aerosmith, va se répandre comme une traînée de lave à travers les USA. Les titres de cet album arrangés et produits pour la seconde fois (et de remarquable manière), par Jack Douglas dégagent un effet sensationnel, à la fois aussi dangereux qu'attirant. Un pallier a été franchit et (hormis Kramer), chacun des membres a apporté des compositions. Perry a écrit trois titres incisifs (parmi les plus hard), d'abord un "Toys In The Attic", rapide et sulfureux qui se charge d'allumé la mèche, l'irrésistible "No More No More", qui traite d'un mode de vie rock 'n' roll, et qui deviennent des incontournables en live, ou des hits comme le saccadé "Walk This Way", et l'exquis "Sweet Emotion" (composé par Hamilton et seulement retenu lors des toutes dernières sessions d'enregistrements), qui amènent au groupe la reconnaissance d'un grand public. D'autres styles sont empruntés, plus nonchalant et swinguant comme sur "Uncle Salty", la reprise "Big Ten Inch Record" (aux paroles prêtant à confusion), et le cuivré "Adam's Apple" (qui évoque la théorie de l'évolution selon Tyler).
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE PASCAL RIGAULT MAGAZINE METAL ATTACK JUIN 1984 N°9
AEROSMITHOLOGIE
3° Album 1975 33T Réf : CBS 80773
Ca y est, ça marche ! Ce troisième album qui sort en avril 1975, récompense enfin les efforts du groupe. Le LP
grimpe très haut dans les charts pour y rester plus d'un an. Ce qui n'était que le brouillon (le premier) et balbutiements (le second) devient enfin une production achevée. L'énergie est au premier plan mais elle est parfaitement maîtrisée. Quel chemin parcouru entre "Marke It" et "Toys in the attic" (le morceau). Pourtant l'un comme l'autre ne sont que de bons vieux rocks. Simplement dans "Toys" il y a une construction et du travail : ce "Toys" martelé par le groupe derrière Tyler vous rentre littéralement dans la tête. Ajoutez à celà un jeu de basse monstrueux. Quel bizarre hasard que personne n'ait jamais relevé à quel point Tom Hamilton est un musicien brillant. Les guitares se font beaucoup plus mordantes qu'avant et Perry et Whitford y vont volontiers d'une petite causette ("Adam's apple" ou "Uncle Salty"). Le courant passe de mieux entre le groupe et le producteur. Jack Douglas s'amuse à truffer les morceaux de petits gags ou trouvailles (le triangle sur "Sweet Emotion", les arrangements boogie de "Big ten inch records"). Au total, l'un des tous meilleurs LP's du groupe. A la suite de ça, les deux précédents LP's se vendent comme des petits pains. Tous les concerts de leur première tournée d'été en tête d'affiche sont sold out. En août, "Toys" est certifié disque d'or (il sera platine en hiver).
"Walk this way" extrait de l'album devient un hit. Du coup, CBS ressort "Dream on", du premier album, en 45T qui devient encore un plus gros hit. Aerosmith peut il encore mieux faire ? Oui il peut le faire ?
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?