Acheter d'occasion
EUR 0,89
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Trés chers escrocs : Fausse banque, faux blé bio, faux flics, faux trésor... Broché – 11 avril 2013

Rentrée scolaire 2017 : livres, fournitures, cartables, ordinateurs, vêtements ... découvrez notre boutique

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00 EUR 0,89

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

N'importe qui peut égorger une grand-mère pour lui voler un billet de Loto. N'importe qui peut braquer un fourgon blindé au lance-roquettes. Il suffit de posséder l'équipement idoine, une dose de dinguerie ou de courage.
L'escroquerie relève d'une autre limonade. On traite trop facilement «d'escroc» un mauvais garagiste, un marchand de tapis ou un comptable indélicat. Or l'escroquerie est affaire de professionnel. Escroquer exige bagout, aplomb, imagination, astuce, culot à toute épreuve, sens de la flatterie, art de distiller les confidences et surtout des connaissances pointues. En placements financiers le plus souvent, mais aussi en religion, en médecine, en cinéma ou... en gestion d'aéroport, tel cet homme qui a réussi à diriger pendant trois mois celui de Limoges grâce à un CV bidon et un passé militaire tout aussi imaginaire. Il donnait pourtant entière satisfaction à ses employeurs avant d'être démasqué à la suite d'une condamnation à Agen comme faux policier. Il a été condamné l'an dernier à deux ans de prison dont un ferme.
Leurs compétences font des escrocs, beaux parleurs, toujours élégants, de grands acteurs passés à côté d'une carrière. L'escroc a réponse à tout, l'escroc possède de nombreux amis bien introduits dans tel ou tel milieu. Et surtout, à l'entendre devant le tribunal, l'escroc a toujours été arrêté au moment où son projet devait rapporter gros, très gros, aux victimes. Quelle sale manie ont donc les flics de les arrêter à quelques heures de toucher le jackpot ? Au gré des audiences correctionnelles, les escrocs se révèlent généralement de sympathiques voyous.
Il existe des constantes. Les escrocs financiers sont généralement issus de la banque ou de l'assurance (car ils savent où se cachent les sous). Les escrocs imposteurs connaissent par coeur une partition rejouée à l'infini. Ainsi Philippe Berre, l'homme qui a inspiré le film de Xavier Giannoli A l'origine (où un entrepreneur bidon prétendait relancer un chantier d'autoroute en 1997) a récidivé en Vendée après la tempête Xynthia en 2010. Il a été jugé au printemps dernier à La Rochelle avec un casier judiciaire portant une vingtaine de condamnations pour des faits similaires.
Les escrocs sont seulement des vendeurs illégaux de rêve. Des bonimenteurs. Ils prospèrent sur le terreau de la crédulité et surtout de la cupidité humaine pour qui l'argent se multiplierait aussi facilement que les pains. On peut d'ailleurs s'interroger sur la moralité du gars auteur d'un tel miracle... Comme souvent, l'origine des fonds confiés à ces aigrefins par des rapaces demeure douteuse, le préjudice social s'avère une juste remise à zéro des compteurs. Combien d'affaires ayant fait des centaines de victimes n'en ont vu qu'une poignée réclamer devant le juge la restitution des sommes envolées en fumée ? Rarement économe, l'escroc aime la flambe, quand elle ne représente pas un élément essentiel de sa stratégie. Qui ferait confiance à un homme (car l'escroc se décline surtout au masculin) au train de vie misérable qui ne roule pas en grosse berline, ne fréquente pas les meilleures tables de la ville, ne porte pas des costards sur mesure ? Il arrive exceptionnellement que l'escroquerie conduise au meurtre. Ainsi en fût-il dans l'affaire Jean-Claude Romand dont Emmanuel Carrère a tiré une sorte de document-fiction psychologisant {L'Adversaire) alors que ce faux médecin de l'OMS qui a massacré sa famille en 1993 n'a vécu que dans l'imposture afin de mener grand-train. Et il existe toutes les chances qu'il en soit de même dans l'affaire Dupont de Ligonnès. Mythomane de nature, l'escroc redoute plus que tout d'être démasqué par les siens.

Biographie de l'auteur

Romancier aguerri, ex-critique de rock aux riches heures du punk et du rock'n roll, auteur de chroniques sur le rugby pour Libération, animateur d'ateliers d'écriture créative à Sciences Po, Michel Embareck fut aussi fait-diversier pendant vingt ans pour le compte d'un grand quotidien régional. Il regorge d'anecdotes tour à tour sordides, savoureuses et invraisemblables. Jamais avare de récits (tous vécus), il nous charme par sa langue, vivante et caustique.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?