• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Treize ans dans les priso... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Treize ans dans les prisons syriennes : Voyage vers l'inconnu (Arabe) Broché – 11 janvier 2013

Rentrée scolaire et universitaire : livres, agendas, fournitures, ordinateurs, ameublement …découvrez notre boutique
4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 19,90 EUR 8,48
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Samedi 7 novembre 1987

TRANSFERT DU CENTRE DE SÉCURITÉ POLITIQUE DE QAMISHLI À LA PRISON DE HASSAKEH

Le ciel était feutré de nuages. Le brouillard, montant des rives du Khabour, vagabondait dans les prairies du ciel et de la terre, annonçant une longue vague de froid et de tempêtes. Les couleurs se rapprochaient les unes des autres pour s'unir en une seule, habitée par l'anxiété, l'amertume, et la nuit de l'inconnu.
La voiture s'arrêta devant la préfecture de Hassakeh. L'adjudant Abou Aziz en descendit, infatué comme un paon, se rengorgeant comme un dindon ébouriffé. On resta menottes, Mohammad Kheir et moi.
Dans la voiture, on se recroquevilla l'un contre l'autre à la manière du gibier. Les agents de la police secrète étaient sur les dents. Dans un vain espoir de fuite, j'embrassais les lieux du regard, explorais, fixais les visages qui, dans la rue, allaient et venaient. Des nuées de gens passaient à proximité de la voiture, indifférents. Ils ne se retournaient pas, plongés dans des discussions insignifiantes, dans leurs affaires personnelles, ne se préoccupant de rien. Ils ne regardaient ni la voiture, ni ceux qui étaient dedans. J'observais leurs traits, et les trouvai tout à fait étranges. Ames distraites, exténuées, marchant sans but. Dès qu'ils s'approchaient de l'avant de la voiture, ils détournaient la tête. Les questions assiégèrent subrepticement mon esprit. Pourquoi n'avais-je jamais vu auparavant ces visages occupés à fuir leur époque ? Pourquoi se détournaient-ils, soucieux et distraits, absorbés à rechercher on ne sait quoi ? J'aurais aimé voir un visage trahissant la joie ou les larmes. Je ne vis ni enfant, ni oiseau chantant sur un arbre, ni femme aux yeux brillants. Comme si la vitalité n'avait jamais habité ces corps mécaniques. Suis-je comme eux ? me demandai-je. Ai-je vécu dans cette ville ? Parmi ces automates ? Les questions se succédaient impétueusement dans ma mémoire égarée. Je me mis à chercher avec anxiété le visage de celle que j'aimais. Je le savais, j'avais pris mon billet pour un long et douloureux voyage. Au fond de moi, je me préparais à résister, et j'entendais une voix insistante me dire : "Tu ne reviendras pas de sitôt."
Les premiers instants de ma vie de prisonnier m'ont laissé des impressions étranges, dont j'ignore jusqu'à aujourd'hui la nature profonde. Je ne sais pas non plus comment les exprimer. En bref, je souhaitais que le temps s'arrête, pour ne pas en être arraché.
Joyeux, leste, confiant, l'adjudant Abou Aziz prit dans sa main droite le dossier vert qui contenait nos noms et se dirigea vers l'homme influent de la préfecture, afin de le lui faire signer. Quelques minutes plus tard, il revint tout sourire, sûr de lui comme une prostituée chevronnée, marchant avec coquetterie et lenteur. En dépit du parfum importé dont il s'était aspergé, des odeurs pestilentielles émanaient de lui. Ses prunelles étaient celles d'un loup sournois. Visage dépravé, trouble, haleine fétide. Il ne prononça pas un mot. Le silence planait sur toute chose. Le silence des morts. On n'entendait que les pas des gens sur la route asphaltée, humide d'un reste de pluie. Quand la voiture démarra, les scènes de vie quotidienne commencèrent à s'éloigner et à se dissiper. Je tendis le cou pour attraper chaque coin de rue, chaque arbre, chaque trottoir. Je ne reverrai plus cette rue, cet immeuble, me disais-je. Je ne reverrai plus ces jolies filles, leurs visages frais, leurs silhouettes élancées comme celle des cyprès et des peupliers. On repassa à côté de mon école d'autrefois. Je vis les écoliers. Leurs beaux cartables colorés sur les épaules, ils riaient avec insouciance. Des garçons et des filles discutaient entre eux, se faisaient des clins d'oeil. J'aurais voulu prendre dans mes bras tout ce spectacle, le croquer à pleines dents. Je voulais vivre l'instant dans le moindre détail, voler vers eux malgré les chaînes qui faisaient saigner mes poignets. Je dévorais des yeux leurs visages joyeux, regardais leurs jolis vêtements, leur allure de fleurs rutilantes. Comme j'aimerais être parmi vous, jouer avec vous, me disais-je en secret. Réjouissez-vous car vous êtes libres, vous vous asseyez à table pour manger des repas chauds, et votre maison vous attend, familière.

Présentation de l'éditeur

LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS

Citoyen syrien d'origine arménienne, Aram militait dans les rangs d'une organisation communiste clandestine quand il fut arrêté, en 1987, par les services de renseignements. Il avait à l'époque vingt-neuf ans et travaillait comme aide-ingénieur dans la ville de Hassakeh, dans la Djézireh, au nord-est du pays. Après sept longues années passées dans la prison de Adra, à proximité de Damas, il fut enfin jugé par la Cour de sûreté de l'État et condamné à treize ans de détention, suivis de treize autres de déchéance de ses droits civils. Son attitude digne devant le tribunal et son refus de renier ses convictions politiques, malgré d'affreuses tortures physiques et morales, lui vaudront d'être transféré, un an plus tard, vers la terrible prison militaire de Palmyre, véritable camp de concentration où périrent au cours des années 1980 et 1990 des milliers de détenus politiques.
Sur la nature du régime instauré par Hafez al-Assad et dévolu à son fils, ce récit publié en arabe en 2009 sous le titre Voyage vers l'inconnu nous informe bien plus qu'une savante étude de science politique.

Né à Hassakeh (Syrie) en 1958, dans une famille de réfugiés arméniens, Aram Karabet réside actuellement en Suède.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 29 août 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : camera embarquee

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?