• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
EUR 3,77 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Round3FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié la jour prochaine á partir de GA, ETATS UNIS. Toutes les produits sont inspectée pour assurer la qualitié jouable (á l'exclusion de tout contenu numérique). Notre equipe sympathique et multilingue sera prêt et heureux de résoudre vos requêtes.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 3,78
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : moviemars-amerique
Ajouter au panier
EUR 4,12
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 4,19
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,74

Trespass Import

4.2 étoiles sur 5 32 commentaires client

18 neufs à partir de EUR 3,77 9 d'occasion à partir de EUR 3,24
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Genesis


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Trespass
  • +
  • Nursery Cryme
  • +
  • Foxtrot
Prix total: EUR 32,76
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (2 mars 1993)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000002NZO
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Blu-ray Audio
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 32 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.637 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
7:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
6:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
6:50
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
8:46
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:10
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
8:55
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Critique

Evanescent, doux, vaporeux... et rayé d'un grand coup de couteau, ainsi se présente le premier véritable album de Genesis. Sur sa pochette (une belle enluminure médiévale poignardée sur toute sa largeur), mais aussi dans sa sonorité.

Par rapport aux albums suivants, généralement considérés comme l'âge d'or de Genesis, Trespass fait souvent figure de précurseur voire de parent pauvre. Ce n'est pas vraiment rendre hommage à un disque au charme très particulier. Le clavier est essentiellement centré sur de grandes nappes d'orgue hammond, un instrument qui sera à l'avenir beaucoup plus martelé par Tony Banks et qui reste ici délicat et terriblement tendre. La guitare à douze cordes, sous l'influence d'Anthony Philips, se fait plus présente que jamais. Dans «Stagnation» notamment, il arrive que le duo Philips-Rutherford abandonne toute basse pour se concentrer uniquement sur des arpèges. Dans l'ensemble, le son est aussi très soul, un effet rendu non seulement par cette omniprésence de l'orgue hammond, mais aussi par le chant brûlant et profond de Peter Gabriel. Plus sensible, plus intime que dans les albums futurs où il se fera volontiers délirant et hystérique, Gabriel chante parfois comme un crooner, notamment sur «Looking for Someone». A noter que ce morceau est l'un de ses préférés dans sa période Genesis, et qu'il a déclaré être l'un de ses auteurs principaux («tout ce qu'il y a de soul dans ce morceau vient de moi»).

Ethéré et tendre, Trespass reste fidèle à cette ambiance doucereuse pendant les cinq premiers morceaux du disque. Même le final plus énergique de «Looking for someone» ou la splendide envolée de «Stagnation» ne dérogent à la règle. Les paroles peuvent être sombres, «White mountain» évoque un assassinat dans une meute de loups, «Stagnation» est un magnifique poème déclamé par le seul survivant d'un holocauste. Mais l'ambiance reste feutrée.

Jusqu'au sixième et dernier morceau : «The Knife». Originellement une suite de vingt minutes inspirée par un livre sur Ghandi, «The Knife» est devenu sur Trespass une marche militaire violente, exhortant un peuple à la révolution, au sacrifice suprême … pour finalement mieux l’aliéner (un «Some of you are going to die - Martyrs of course to the freedom that I shall provide» encore édifiant d’actualité). Une guitare saturée aux limites du hard-rock, une batterie binaire, un orgue qui, enfin, se fait impérieux. Gabriel lui-même devient plus agressif dans son chant. Le solo de flûte central ne fait lui-même que soutenir cette prodigieuse montée d’angoisse. Détonnant après un album si calme, «The Knife» est la grande fracture de Trespass. A l'avenir, il sera le final de la plupart des concerts de Genesis.

Trespass est trop souvent mésestimé par les amateurs de Genesis. Il mérite mieux que d'être considéré comme une prise d'élan avant le grand saut. Il est un témoignage exclusif de ce qu'était le tout premier Genesis, bien plus pertinent en tout cas que le pâle From genesis to revelation. Certes, des éléments de ce qui fera le groupe se mettent en place pour la première fois dans cet album. La guitare à douze cordes en arpèges, la flûte, l'orgue hammond, le format des chansons (de nombreuses ruptures de rythmes dans des morceaux de 6 à 8 minutes), et l'habitude de raconter des contes («Stagnation» est précédée d'un texte introductif dans la pochette, habitude qui sera reprise plus tard – cette extraordinaire chanson est à elle seule une bonne raison de posséder l'album) font leur apparition. Mais la douceur du son, sa profondeur cotoneuse, et le doux parfum des débuts, tout cela n'existe, dans la carrière de Genesis, qu'au sein des six chansons de Trespass.      - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Ce 2ème album de Genesis, après le quelconque "From Genesis to revelation", fait incontestablement parti des grands albums du groupe (qui ne sortiront d'ailleurs que des perles jusqu'à "Wind and wuthering") .
Sans Phil Collins et Steve Hackett (qui rejoindront le groupe pour l'album suivant), "Trespass", malgré (ou peut-être aussi grâce à) un son daté, a un charme fou. Les six morceaux sont magnifiques, de l'inquiétant "Looking for someone" au très électrique "The knife" (rappelant musicalement un peu Deep Purple) en passant par l'aérien "White mountain", par le splendide "Stagnation" (quelle envolées!) ou par le poétique "Dusk".
Ethéré, évanescent et vaporeux, cet album, très mélodique, souvent sous-estimé, mérite plus qu'un détour.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Numéro5 TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 février 2008
Format: CD
Deuxième album de Genesis, mais souvent considéré comme le premier véritable du groupe, "Trespass" est sans conteste une belle réussite, au charme fragile autant que venimeux, et baignant de bout en bout dans une poésie aussi étrange que magique.
Assez champêtre dans l'ensemble (à l'exception du tout dernier titre, à la violence toute électrique) mais souvent traversé de montées en puissance aussitôt suivies d'accalmies rêveuses, le disque débute de façon saisissante, juste la voix de Peter Gabriel (sur un fond d'orgue assez léger), qui déclame :
"Looking For Someone" !
Un somptueux premier morceau aux climats changeants et aux contrastes très marqués, tout comme le premier de la seconde face du vinyl, "Stagnation"... Les autres, c'est d'abord le dramatique et superbe "White Mountain" et ses doux sifflets du plus bel effet, le radieux "Visions Of Angels" et sa belle introduction au piano, enfin le tendre et mystérieux "Dusk" avant le déchaînement final de "The Knife"...
Autant de pièces magnifiques et élaborées, parcourues par les guitares de Mike Rutherford et d'Anthony Phillips (notamment une subtile 12 cordes acoustique), qui seront d'ailleurs la base de la prolifique carrière solo à venir de ce dernier, la "flûte enchantée" de P.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je prends ma plume parce que je suis surpris de ce que je lis ici : "un début prometteur", "album inégal"... Moi je le place devant Nursery Cryme et Foxtrot c'est pour vous dire si je l'aime énormément. Tout ça pour vous dire que je trouve insensé de le mettre à part, de sous entendre qu'il est en dessous des autres de l'époque Gabriel. Il me parait plus homogène que les deux que je cite. Plus doux il est vrai et c'est pourquoi je le compare à Wind & Wuthering. C'est du travail d'orfèvre où les mélodies ont fait l'objet d'une recherche très aboutie et pour en arriver là, ils les ont traînés dans leurs têtes et dans leurs âmes pendant des mois et des mois jusqu'au jour où ils ont enfin pu les enregistrer. Evidemment c'est une musique plus intérieure, plus proche de Banks que de Gabriel en ce sens. Voilà peut-être pourquoi Wind & Wuthering est à comparer.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
A peine sortis de l'adolescence, les musiciens de Genesis signe en 1970 leur deuxième album, mais surtout le premier digne d'intérêt. Ils viennent de croiser le chemin du fondateur de la maison de disque Charisma et se voient offrir des moyens techniques à la hauteur de leurs ambitions. Très inspiré, richement mélodique, Trespass est à découvrir ou à redécouvrir. Les délicats arpèges acoustiques d'Anthony Philips et de Mike Rutherford, les superbes accords de piano de Tony Banks et la voix très soul de Peter Gabriel alimentent une ambiance douce et fragile tout juste transpercée par l'électrique dernier morceau "The Knife". A déguster en toute simplicité.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST JUIN 1978 N° 119 Page 44
2° Album 1970 33T Réf : PHONOGRAM 9103102
En un an, énormément de choses ont changé, Genesis a connu une maturation accélérée, il est même devenu parfaitement original et en rupture avec les habitudes musicales de son temps : notre Genesis est né avec « Trepass ». Et l'on n'en finit pas de s'étonner que ce deuxième album ait si peu à voir avec le pâle et timoré « From genesis to revelation ». L'on a récemment redécouvert ce « Trepass » qui, s'il n'est pas du point de vue de sa facture l'un des plus éblouissants de Genesis, est certainement l'un des plus beaux disques pour l'égale joliesse et la délicatesse opalescente de ses compositions. Quant le groupe reprit « White montain » sur scène en 1976 , l'on comprit d'ailleurs que « Trepass n'avait pas vieilli et qu'il avait toujours sa place dans le répertoire de Genesis. L'on est loin d'une oeuvre de jeunesse approximative. « Trepass » est déjà du grand Genesis. Ce qui ne fut pas toujours bien compris à l'époque, parce que sans doute ce disque était trop doux et trop délicat pour vraiment s'imposer décisivement à une critique alors très rock.
Ce disque est très attachant car il possède tout au long de ses deux faces une merveilleuse coloration pastel, vaguement bleutée, tendrement floue, même sur un morceau violent comme « The Knife ». Ses six morceaux sont comme six porcelaines de Delft. Tout y est splendidement coulé, naturel, câlin.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?