Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tuer le père par [Nothomb, Amélie]
Publicité sur l'appli Kindle

Tuer le père Format Kindle

3.5 étoiles sur 5 63 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,99
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 1,03

Longueur : 118 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Extrait

Le 6 octobre 2010, L'Illégal fêtait ses dix ans. J'avais profité de la foire d'empoigne pour infiltrer cet anniversaire auquel je n'étais pas invitée.
Des magiciens du monde entier étaient venus au club cette nuit-là. Paris n'était plus une capitale de la magie, mais la puissance de sa nostalgie agissait toujours. Les habitués échangeaient des souvenirs.
- Habile, votre déguisement d'Amélie Nothomb, me dit quelqu'un.
Je saluai d'un sourire pour qu'il ne reconnaisse pas ma voix. Porter un grand chapeau dans un club de magie, ce n'était pas assurer son incognito.
Je ne voulais pas épier ceux qui montraient leurs nouveaux tours. Munie d'une coupe de Champagne, j'allai dans la salle du fond.
Pour la plupart des magiciens, jouer au poker sans tricher, c'est un peu des vacances. Rencontrer enfin le hasard, c'est s'encanailler et, autour de cette table, les gens avaient l'air détendu. Sauf un, qui ne parlait ni ne riait et qui gagnait.
J'observai. Il pouvait avoir trente ans. Une expression de gravité ne le quittait pas. Dans la pièce, tout le monde le regardait, sauf un homme appuyé au bar. Âgé d'une cinquantaine d'années, il avait une tête magnifique. Pourquoi avais-je l'impression qu'il restait là par défi, pour déranger ?
Je rejoignis les buveurs et interrogeai. On me renseigna : celui qui gagnait au poker était Joe Whip et celui qui évitait de le regarder était Norman Terence. L'un et l'autre étaient de grands magiciens américains.
- Il y a un problème entre eux deux ? demandai-je.
- C'est une longue histoire, commença quelqu'un.

Reno, Nevada, 1994. Joe Whip a quatorze ans. Sa mère, Cassandra, vend des vélos. Quand Joe lui demande où est son père, elle répond :
- Il m'a abandonnée quand tu es né. C'est ça, les hommes.
Elle refuse de lui dire son nom. Joe sait qu'elle ment. La vérité est qu'elle n'a jamais appris qui l'avait mise enceinte. Des hommes, il en a vu défiler tant à la maison. La principale raison pour laquelle ils partent, c'est que Cassandra oublie ou confond leurs prénoms.
Pourtant, elle se sent flouée dans cette affaire.
- Regarde-moi, Joe. Est-ce que je ne suis pas une belle femme ?
- Oui, maman.

Revue de presse

« Ce roman ferait un très bon scénario. Moins bizarre mais plus prenante, Amélie ne fait pas du Nothomb, mais juste un bon roman. » --Elle

« Amélie Nothomb sait ménager les rebondissements, façonner le suspense, jouer sur les mots et les situations. Elle excelle même dans ce registre. Le résultat est un petit livre cruel et dur, non dénoué de cet humour purement nothombien… Attention, ça crépite ! » --L Express

« On adore. Elle réussit un joli tour de magie et nous envoûte. » --Madame Figaro

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 268 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 118 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 2253174157
  • Editeur : Albin Michel (15 mars 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005OQDH8W
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5 63 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°16.579 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par traversay TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 31 août 2011
Format: Broché
Vingtième roman en autant de rentrées littéraires. Dans le monde des (grosses) lettres, métronome se prononce Nothomb. La quatrième de couverture de Tuer le père est brève : ""Allez-savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur." Amélie se prendrait-elle pour Zweig ou Dostoïevski ? On demande à lire. Evidemment, c'est une fausse piste, le livre se concentre sur le monde de la magie et, dans une moindre mesure, sur celui du jonglage de feu (le meilleur passage du roman). 150 pages écrites avec d'énormes interlignes et, dès l'ouverture, cette réplique d'un invité d'une soirée de magie à la narratrice : "Habile, votre déguisement d'Amélie Nothomb, me dit quelqu'un." Tordant, n'est-il pas ? C'est d'ailleurs la seule note d'humour (?) d'un récit qui n'égrène pas, comme à l'habitude, des mots savants et des prénoms à coucher sous la véranda. Une Nothomb nouvelle serait-elle arrivée ? Pas d'enthousiasme prématuré, svp, si les cinquante premières pages peuvent faire illusion -un magicien en herbe de 15 ans est "éduqué" par un mentor qui devient peu à peu son père de substitution-, la suite est inconsistante au possible. Entre Reno et Las Vegas, avec une soirée psychédélique au milieu, l'intrigue se délite peu à peu. Le twist final, à peine surprenant, achève le lecteur qui n'a pas eu le temps d'être déçu. Le roman est trop court. Et bâclé, avec ça. Quelle note pour ce devoir de rentrée ? En-dessous de la moyenne, certainement, mais pour être honnête, l'élève Nothomb a fait pire dans le passé. Si elle se foulait un peu plus, elle pourrait presque livrer un bon roman. Si, si, vraiment. Rendez-vous en août 2012, et sans rancune.
4 commentaires 36 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Déception... Si les livres de Nothomb sont rarement de gros pavés celui-ci est expédié en moins de temps qu'il ne le faut pour regarder un bon Film. Détail diront certains, mais 16 euros les 2h, c'est bon à savoir avant de cliquer sur "ajouter au panier".

Bref, si encore le roman était bon... A vouloir publier un roman par an Amélie Nothomb les bâcle et malgré une fin surprenante, quelque chose nous reste quand même au travers de la gorge.

A noter quand même que ses descriptions - aussi bien celle du Burning Man que celle de la magie - nous transportent dans l'histoire... C'est toujours ça.
2 commentaires 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Une fois de plus Amélie Nothomb nous emporte dans son univers, une fois de plus on se prend à l'histoire, oui, ça fonctionne, oui j'ai aimé, mais non, je ne suis pas content de découvrir une nouvelle sous l'étiquette de roman, non je ne pense pas que cela soit normal de payer le prix d'un roman pour 3 heures de lecture, même de qualité. Pourquoi l'auteur qui écrit plusieurs "nouvelles" par an nous fait subir le supplice de Tantale et nous livre ses oeuvres a doses homéopathiques, et surtout pourquoi avoir perdu cette plume si précise des oeuvres de jeunesse?... C'est parceque j'aime, que je suis exigent et si critique, et dire qu'il faudra attendre encore un an avant le prochain...
1 commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Certains disent que les lecteurs assidus d'Amélie Nothomb sont trop durs envers elle. Mais ces lecteurs, dont je fais partie, connaissent son œuvre, ils l'ont entièrement lue. Dès lors, ils peuvent se permettre d'émettre un avis personnel sur le nouveau roman de la Dame au chapeau. Mon avis personnel est que j'ai lu des romans d'Amélie Nothomb bien meilleurs de celui-ci. Des titres ? Hygiène de l'assassin, Les Catilinaires, Attentat, Mercure, Stupeur et Tremblements ou encore Métaphysique des tubes.

Je trouve que le style Nothomb n'est pas à son avantage dans ce roman, qui peine à démarrer bien que n'excédant pas les 150 pages. L'écriture d'Amélie Nothomb est bien plus incisive, agressive, piquante, irrésistible et hilarante dans les romans cités plus haut. Qui plus est, j'espère bien qu'elle ne va plus nous faire l'apologie d'une drogue dans chaque roman.

Oui, je suis difficile avec Amélie Nothomb car je sais de quoi elle est capable. On demande davantage des élèves doués; et douée, elle l'est, c'est évident.
4 commentaires 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Contrairement à ce que l'on peut lire dans certaines présentations de ses livres (présentation de l'éditeur je suppose), tous les romans ne sont pas arbitrairement au même niveau : ils n'ont pas tous le même succès et ne se ressemblent pas à ce point. S'ils sont souvent principalement autobiographiques ils semblent en tout cas plus empruntés à la vie (même intérieure) de l'écrivaine que relevant de l'imagination pure. J'avoue apprécier l'alternance, et ce roman semble plutôt issu de l'imagination. Il me rappelle un peu le Mr Vertigo d'Auster. La comparaison s'arrête là, les ambitions de ces deux romans n'ayant rien en commun !
Je note 4 étoiles, car rien pour l'instant ne surclasse le rythme, la richesse syntaxique et la finesse et l'originalité du "scénario" de Hygiène de l'assassin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique