• Prix conseillé : EUR 16,50
  • Économisez : EUR 6,50 (39%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par monde_de_kamelia.
EUR 10,00 + EUR 4,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par lisofle
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 16,50
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Tunisie : Économie Politique d'une Révolution Broché – 13 mars 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 10,00
EUR 10,00 EUR 8,00

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La Tunisie a connu un important changement dans son histoire politique contemporaine, qui a permis de mettre fin à une dictature et a ouvert la voie à l'établissement d'un véritable régime démocratique. Il va favoriser l'émergence d'une nouvelle expérience historique et la construction d'un nouveau régime, ouvert et solidaire, qui mettra les intérêts des citoyens au centre de ses préoccupations. La «Révolution du jasmin»1 et le départ précipité de l'ancien président ont constitué l'aboutissement d'un grand mouvement populaire, qui a débuté avec l'immolation du jeune Mohamed Bouazizi, à Sidi Bouzid, le 17 décembre 2010, pour protester contre les tracasseries des agents administratifs. Cet acte désespéré et symbolique a engendré une forte mobilisation populaire qui n'a cessé de s'amplifier en dépit de la répression et des manoeuvres de l'ancien pouvoir et malgré son engagement à favoriser une grande ouverture démocratique et une nouvelle ère de liberté. Mais ces promesses n'étaient pas suffisantes et arrivaient trop tard.

1 LE DERNIER JOUR DU DICTATEUR

La grande manifestation du vendredi 14 janvier 2011, en plein centre de Tunis, rappelle par bien des aspects les grandes révoltes populaires de l'histoire récente, comme les mobilisations de mai 1968 ou les manifestations dans les «anciennes patries des travailleurs» à Prague, à Budapest ou à Gdansk, qui ont débouché sur la chute du Mur de Berlin. Cette manifestation balaye tout espoir pour l'ancien président de rester au pouvoir. Elle restera l'un des événements majeurs de l'histoire de la Tunisie.

Ils sont des milliers, des jeunes qui n'ont probablement connu que le régime de Ben Ali, des anciens militants qui avaient fini par se résigner devant la férocité de l'appareil répressif et qui ont repris goût à la lutte, des militants, des syndicalistes et des acteurs de la société civile qui, contre vents et marées, ont poursuivi une résistance forte face à l'appareil répressif. Le 14 janvier 2011, c'est un rassemblement joyeux et festif mais aussi déterminé et engagé que vont connaître les rues de la capitale. Les manifestants évoquent un printemps tunisien et une nouvelle ère pour les Arabes, sans savoir que l'on parlerait de la «Révolution tunisienne» en fin de journée. Hommes et femmes, toutes générations confondues, sont unis autour de deux slogans : «Ben Ali, dégage !» et «Le procès des figures de la corruption».

Un bras de fer se joue alors entre les manifestants qui occupent la grande avenue Habib Bourguiba et les rues avoisinantes, et les forces de l'ordre qui défendent le ministère de l'Intérieur assiégé. Il va durer toute la matinée et une partie de l'après-midi. Dans le milieu de l'après-midi, les forces de l'ordre décident d'évacuer, à coups de bombes lacrymogènes, la grande artère de Tunis et d'attaquer, matraques à la main, les derniers résistants. Elles vont mettre fin à ce rassemblement unique et la police annoncera l'état de siège. Mais c'est là une victoire à la Pyrrhus car la télévision révélera peu après ce que beaucoup déjà commencent à murmurer : le président est parti et le soulèvement populaire a vaincu. Alors, un mouvement de liesse et d'euphorie s'empara de toute la Tunisie, qui s'exprimera de manière enthousiaste et ininterrompue sur les chaînes de radio et de télévision, soudain libérées de la peur et de la crainte qui les avaient muselées pendant des années. Pourtant, cette joie sera endeuillée par les heures d'angoisse et d'anxiété dues à la folie meurtrière et à la terreur qu'ont fait régner les bandes armées, qui pensaient ramener l'ancien régime en faisant régner le chaos. Ce scénario a échoué mais, bien plus, a permis de renforcer le processus révolutionnaire, en faisant des citoyens les véritables gardiens de cette nouvelle ère. Ainsi, les comités de défense vont se multiplier dans les quartiers et ramener vers le politique des millions de citoyens que le régime de Ben Ali avait réussi à faire déserter.

Présentation de l'éditeur

Le 17 décembre 2010, le jeune Mohamed Bouazizi s immole par le feu à Sidi Bouzid. Cet acte désespéré, qui concentre des frustrations de longue date liées aux inégalités sociales et régionales, à la corruption, au népotisme et au chômage est le point de départ d un grand mouvement populaire de protestation contre le régime de Ben Ali. Il débouchera, malgré la répression, sur la chute de la dictature et donnera l impulsion à d autres révoltes dans les pays arabes voisins. Cet ouvrage explique les origines profondes de la révolution en Tunisie en abordant successivement l expérience de la modernisation, ses enjeux et ses limites dans les années 1970 ; la tentative d ouverture et de réformes dans les années 1980 ; l avènement du régime de Ben Ali à partir de la fin des années 1980 et sa transformation progressive en une dictature ; les effets de la crise globale sur la crise du régime tunisien et la révolution ; les défis de la révolution et l instauration d une société démocratique et pluraliste. Il s adresse aux étudiants en science politique, économie et relations internationales ainsi qu à un public plus large intéressé par le monde arabe.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : economie politique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?