• Prix conseillé : EUR 23,49
  • Économisez : EUR 5,29 (23 %)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par TGL Harmattan.
EUR 18,20 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 23,49
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Suivre cet auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Tunisie, Algérie, Maroc, la colere des peuples Broché – 16 mars 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 18,20
EUR 18,20 EUR 3,45

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

«Quand le peuple voudra...»

«Quand le peuple voudra, le destin s'inclinera !» C'est en citant cette phrase du poète Abou el-Kacem Chebbi que, le 17 janvier 2011, à Tunis, un jeune manifestant me résumait le souffle et l'esprit de la révolution qui, trois jours auparavant, venait de chasser le président Zine el-Abidine Ben Ali de son palais de Carthage, après vingt-trois ans de despotisme.
D'une rapidité foudroyante, la première révolution arabe s'est déroulée en quatre semaines. Elle a bouleversé en profondeur le Maghreb, le monde arabe et la vision que l'Occident se faisait de l'Orient.
Le 17 décembre 2010, à la suite du suicide par le feu de Mohamed Bouazizi, un jeune vendeur de fruits et légumes à qui la police venait d'interdire sa pauvre activité, l'émeute a embrasé Sidi Bouzid, la ville natale du désespéré, au centre de la Tunisie, dans une région délaissée du pays, avant de gagner les grandes cités et la capitale. La colère sociale s'est muée en soulèvement politique, au fil d'une répression sanglante qui a fait deux cent quatre-vingt-quatre morts et plus de cinq cents blessés ! Toutes les couches de la société tunisienne ont fini par rejoindre le mouvement dans cette imprévisible et irrésistible houle d'unité qui transforme une révolte en révolution.
Une semaine avant ce 14 janvier 2011 qui vit le destin basculer, je m'envolais pour Tunis. Je venais d'achever une première version de cet essai, sous le titre provisoire Les Révolutions trahies : celles que les régimes tunisien, algérien et marocain avaient bafouées sans scrupule, chacun à sa manière, en piétinant les engagements passés, sacrifiant l'avenir des populations à leur appétit de jouissance, d'or et de domination.
En riposte, une vraie révolution se levait. Nul ne l'avait prévue. Le peuple tunisien prenait de court ses oppresseurs comme ses amis. Las de se voir confisquer la liberté et la justice, il entendait donner à tous une nouvelle leçon d'histoire. J'en devins dare-dare l'humble étudiante, sur le tas, au fil des cortèges, des slogans, des gaz lacrymogènes, des attaques de miliciens et des renversements d'astres. Enfiévrée d'espérance, malgré les périls qui guettaient le défi tunisien. La volonté démocratique, l'insurrection anti despotique franchiraient-elles les frontières ? L'Égypte a pris le relais dans les semaines suivantes. L'Algérie, le Maroc, demain, allaient-ils forcer le destin ?
Les déshérités tremblent d'espoir et les repus d'effroi. Ce bouleversement n'était-il pas inscrit dans la fracture abyssale qui les sépare ? L'histoire récente de l'Afrique du Nord ne ressemble que trop à la parabole du «fleuve détourné» par laquelle le romancier algérien Rachid Mimouni - mort en exil pendant la décennie de la terreur - évoquait la tragédie de son pays. Far trois fois, en Algérie et au Maroc depuis 1999, en Tunisie depuis 1987, les espérances populaires ont été détournées et trahies par les pouvoirs en place.

Présentation de l'éditeur

L'Algérie, la Tunisie, le Maroc : trois pays qui nous sont proches. Leur histoire nous relie et leur présent nous concerne car des millions de Français en sont issus.
De grandes espérances ont succédé, au Maghreb, à de grandes douleurs. En Algérie, après sept ans de guerre civile et cent cinquante mille morts, un rêve se lève avec l'élection, en avril 1999, d'Abdelaziz Bouteflika à la présidence de la République. Au Maroc, la même année, l'accession au trône de Mohammed VI après la disparition de son père, le despote Hassan II, devait mener le pays vers une transition démocratique. En Tunisie, depuis novembre 1987, le président Ben Ali s'était engagé à poursuivre et renforcer l'héritage laïque d'Habib Bourguiba, le père fondateur de la modernité et de la nation tunisienne.
Or ces espérances qui devaient révolutionner l'existence des peuples ont été bafouées par les régimes en place. Dans quels buts et comment ont-ils procédé ?
Martine Gozlan explore les chemins de cette trahison en emmenant le lecteur dans les rues d'Alger et de Tizi-Ouzou, les foyers de Tunis et les faubourgs de Casablanca. Elle s'interroge sur les lourdes conséquences pour notre pays de la persistance des frustrations de l'autre côté de la Méditerranée : vertige de l'immigration et montée du fondamentalisme font des tensions au Maghreb un enjeu français.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
    Apple
  • Android
    Android
  • Windows Phone
    Windows Phone
  • Click here to download from Amazon appstore
    Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

kcpAppSendButton


Détails sur le produit


Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client


Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients