D'occasion:
EUR 2,98
+ EUR 2,79 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

The Umbrellas of Cherbourg [Import USA Zone 1]

4.3 étoiles sur 5 30 commentaires client

Voir les offres de ces vendeurs.
4 d'occasion à partir de EUR 2,98
Logan
Les animaux fantastiques
(Re)Découvrez l'aventure de Norbert Dragonneau et ses animaux fantastiquesau sein du Monde des Sorciers de J.K. Rowling.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Catherine Deneuve, Anne Vernon, Marc Michel, Ellen Farner, Mireille Perrey
  • Réalisateurs : Jacques Demy
  • Format : Couleur, Dolby, Format-enveloppe, Sous-titré, Cinémascope, NTSC, Import
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0 Surround)
  • Sous-titres : Anglais
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Fox Lorber
  • Date de sortie du DVD : 26 novembre 1997
  • Durée : 91 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 30 commentaires client
  • ASIN: 1572521783
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 252.757 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

Documentaire sur la restauration
Documentaire sur la musique
Archives INA sur Michel Legrand
Entretien avec Michel Legrand
Bandes-annonces d'époque et récente

Descriptions du produit

Description du produit

Nouveau master HD entièrement restauré
Livret inédit

Amazon.fr

Demy, Legrand, Deneuve, c'est le trio gagnant des Parapluies de Cherbourg, prix Louis Delluc et palme d'or au Festival de Cannes 1964. Jacques Demy (Les Demoiselles de Rochefort) réussit la formidable prouesse de faire chanter tous les dialogues du film et invente un opéra cinématographique. Danièle Licari prête sa voix à Catherine Deneuve qui interprète la fraîche et charmante Geneviève séparée de son amant par la guerre d'Algérie. Une oeuvre touchante dont on fredonne toujours le célèbre "Non, je ne pourrai jamais vivre sans toi", morceau phare de cette comédie musicale. --Marie-Sylvie Maufus --Ce texte fait référence à l'édition Blu-ray.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
Ce film est plus qu'un film, c'est un joyau pour les sens.
Plus coloré qu'un Walt Disney de la grande époque, ce fim "en chanté" est une expérience unique d'alliage entre la chanson et l'image.
Un merveille d'horlogerie entre le jeu d'acteurs et la musique.

Tout celà ne serait rien si ce joyau ne renfermait une histoire d'amour brisé, universelle. Une histoire que nous avons tous en nous quand la maturité vient briser nos rèves d'absolu.
Pour peu que le cynisme et la froideur ne vous ait entièrement contaminé, vous ne pouvez que être bouleversé par ce film.
c'est à cette condition, que le côté kitsch, un peu désuet du film, le parti pris à la limite du comique de tout dialoguer en chanson ne vous rebutera pas.
Et puis il y a Catherine Deneuve, ....

Définitivement, mon film fétiche ...
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 14 janvier 2009
Format: DVD
On en a vu d'autres depuis (pour le pire et, rarement, pour le meilleur) mais à l'époque, "les parapluies de Cherbourg" fut une révolution en étant la première comédie musicale "totale" où chaque parole, émotion et presque jusqu'aux respirations sont chantées. La musique ne sert pas ici à idéaliser ou amplifier la réalité mais à en exprimer tous les murmures, toutes les subtilités.

Niveau scénario, je soupçonne Demy d'avoir quelque peu pompé "La fièvre dans le sang" de Kazan, sorti 3 ans plus tôt, tellement les similitudes abondent ; la fin en est même quasi identique. C'est donc un drame amoureux de l'adolescence, la mise à mort programmée de tous les rêves d'absolu : deux jeunes tourtereaux voient un à un leurs idéaux écrasés par la réalité, à commencer par des parents sournoisement aigris par la passion des deux jeunes gens.

C'est plein de couleurs, de musique, c'est souvent gai et paradoxalement d'un tragique en filigrane qui n'attend que de surgir. Réalisation, esthétique, musiques, prestations sont proches de la perfection. Et Catherine Deneuve n'a jamais été aussi étincelante.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
"Les parapluies", j'ai refusé de le voir durant des années. Un film où l'ensemble des paroles étaient chantées, des mélodies pour la plupart difficiles à retenir (sauf le thème principal), une actrice principale que je n'apprécie pas plus que cela, un film des années 60, une ville de province où il pleut. Bref, j'alignais les poncifs et les excuses pour ne pas voir ce film de Jacques Demy. Et puis je me suis jeté sous la pluie avec ce DVD. Le choc !

Le choc des couleurs d'abord. Les décors de Bernard Evein pêtent sur l'écran : des mauves, des roses, des oranges, des pastels splendides qui font resplendir de couleurs tendres ce film à la tonalité si amère. Les costumes de Jacqueline Moreau, qui répondent si bien aux décors, avec des alliances de couleurs parfaites. Ensuite, un travail sur la lumière très soigné, dû à Jean Rabier. Quelle douceur projetée sur les visages pour ce récit de départ à la guerre avec l'amour qui s'en va en quenouille.

Le choc de l'histoire après. un scénario d'une simplicité éternelle : un amour de jeunesse, un départ pour l'inconnu, une absence qui se prolonge, et la voie de la raison qui s'en mêle, puis le retour de l'aimé et les sentiments qui n'en peuvent mais, des chemins qui bifurquent. Tout cela exprimé avec des mots simples, des mots de tous les jours. Tout cela exprimé en trois actes construits comme une tragédie antique, avec la rigueur des scènes qui se succèdent.
Lire la suite ›
3 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Blu-ray Achat vérifié
Please pardon my American English.
This music has been part of my life for the better part of five decades. I bought the soundtrack LP when I was first learning French in 1966, and heard it so many times I knew what words were coming next. I imported the IVC laserdisc from Japan, which had Japanese subtitles and widescreen. I was disappointed with the subsequent home video releases on laserdisc and DVD, because they cropped the widescreen to Academy Ratio (1.66 to 1). I always felt claustrophobic watching those transfers. The new blu-ray from France, which will soon be released also by StudioCanal in England, has 1.85 to 1 ratio, and allows the film more elbow room, as well as having much crisper detail and color.
The music has been remixed not entirely to my satisfaction. The dialogue has been made louder, and the orchestral music softer. The sound editors seem to have thought of this as film first and musical theatre second. I think that was a mistake, especially in the orchestral interludes. The opening title sequence was capable of a stronger sound transfer.
I have to try and find that Japanese laserdisc. I think it's at my friend's house in Oregon. If I manage to locate it, I will add some comparison to this review. Regardless of the outcome, this blu-ray will not prove an embarrassment to anyone who loves this film.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique