undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
16
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Sidney Lumet est un immense réalisateur de films noirs.Dans une dvthéque il faut avoir UN APRES-MIDI DE CHIEN peut être le meilleur film de Lumet.Les films de Lumet mêlent une histoire policière à des problèmes inhérents à notre société avec une grande légereté .Son dernier film réalisé à 84 ans "7h58 CE SAMEDI LA"est un bijou de noirceur digne d'une tragédie grecque ou d'un drame shakespearien.Mais revenons à un APRES-MIDI DE CHIEN réalisé en 1975.Ce film qui a bientôt 40 ans n'a rien perdu de son actualité,de sa noirceur et de sa dérision. Les images d'ouverture ,magnifiques, nous montrent en quelques minutes que nous regardons un grand film.Elles nous plongent dans les U.S.A des classes pauvres par une journée torride.Le film est rempli de pitié et d'amour pour ses héros dérisoires perdus dans un monde dur qui les dépasse.Il faut admirer le jeu sensible de AL PACINO au sommet de son art,les autres acteurs sont moins connus mais sont tout à fait à sa hauteur,ils jouent dans la cour des très grands.Classique à voir par tous.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dog Day Afternoon est le titre original d'Un Après-midi de chien. Ce film de Sydney Lumet s'inspire d'un fait divers qui eut lieu dans les années 70: le casse dans une banque par un groupe de jeunes amateurs. Faut dire que les trois lascars en sont à leur premier coup d'essai. Leur motivation: besoin de fric pour payer l'opération transsexuelle d'un des leurs... Sorti en salles en 1975, Dog Day Afternoon fut tourné entre Serpico et Network. Le film est bien sûr porté par la prestation d'Al Pacino (extraordinaire), mais pas seulement. La mise en scène est maîtrisée de bout en bout, et surtout il y a cette réflexion sur le pouvoir des médias, ses liens avec le public. Eblouissant. Le voyeurisme cynique, la société du spectacle (les journalistes qui se prennent de sympathie pour les truands, le but étant de faire de l'audimat à tout prix), tout cela, Lumet le met en scène de façon magistrale.

Cela dit, la première fois que j'ai vu ce film, j'avais été déçu (d'où l'importance d'analyser un film après une deuxième vision...). En effet, comme pas mal de spectateurs de l'époque, et même d'aujourd'hui, je lui trouvais une certaine lenteur, voire un côté simpliste, qui m'avait alors rebuté. Enfin et surtout, je ne comprenais pas cette absence totale de point de vue philosophique de la part du metteur en scène. Or, à la deuxième vision, c'est bien cela qui ressort: pas de complaisance moralisatrice et encore moins un étalage pseudo-intellectuel. Lumet interroge et montre sans juger. C'est au spectateur de prendre le pas. Le côté dépouillé de l'oeuvre peut aussi dérouter. Mais au final, Lumet signe ici l'une de ses oeuvres les plus abouties (avec Serpico mais aussi Le prince de New York et surtout 7h58, Ce Samedi-là).

Je ne reprendrai pas le pitch, mais disons que dans l'histoire du cinéma, cette histoire de braquage est peut-être plus attachante que celle que l'on trouvera plus tard dans Heat de Michael Mann (film techniquement parfait, mais d'une froideur sans commune mesure... un peu à l'image de nos sociétés contemporaines). Lumet s'est toujours attaché à filmer des anti-héros profondément humains. Son cinéma a le courage, comme le rappellent Tavernier et Coussodon dans 50 ans de cinéma américain, de "prendre des risques". Dog Day Afternoon s'inscrivant dans sa tétralogie policière new-yorkaise -Le Gang Anderson/The Anderson Tapes (un film avec Sean Connery que je n'ai hélas toujours pas vu), Serpico, et Prince of The City- fait partie de ses réussites majeures et s'en priver serait vraiment dommage. A condition toutefois de ne pas rester sur ses premières impressions. Un film qui peut avoir plusieurs niveaux de lecture.
_______________________________________________________________________________

VF, VOSTF, bande son excellente. Image restaurée. Bonus: une interview avec Lumet+ bande annonce de l'époque.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2011
Comment dire...
Déjà c'est une histoire vraie, ce qui rajoute à la dramaturgie.
C'est un des meilleurs films que j'ai jamais vus, c'est une des prestations d'acteur (Al Pacino) les plus grandes, je pense, de l'histoire des films américains de la période des vrais grands acteurs (Dustin Hoffman, De Niro, Nicholson, etc...)
Un film sans musique qui nous plonge réellement dans l'atmosphère... d'ailleurs j'ai une remarque sur le commentaire de Vizounet : s'il a senti un certain ennui, c'est justement parce que c'est "un après-midi de chien", long, chaud et intense. Mais l'ennui n'est que factice, il n'est pas réel, il est évoqué. Enfin chacun ses gouts biensûr, mais je ne comprend pas comment on peut s'ennuyer...
Al Pacino et John Cazale sont vraiment touchants de naïveté et, excusez le mot, d'innocence...
C'est un moment de cinéma vraiment fort, particulier et unique je trouve.
A acheter sans l'ombre d'une hésitation.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2010
Très bon film de Lumet. Mais c'est la prestation de Al Pacino qui est époustouflante, après les 2 parrains, l'épouvantail et Serpico, il nous donne ici un grand éventail de son art, entre violence, compassion, tendresse, désespoir, provocation.... Comment peut-on s'ennnuyer à un film pareil?
A souligner aussi la présence de John Cazale, magnifique.
A voir et à revoir.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2006
Véritabe chef d'oeuvre des années 70, UN APRES-MIDI DE CHIEN raconte l'histoire d'un casse qui tourne mal. Bien que le film soit un huis-clos, l'ambiance est tendue tout le long du film et le suspense est constant.

Al Pacino trouve ici son vrai premier grand rôle après sa consécration dans LE PARRAIN 1 et 2. Il incarne le chef de cette bande d'amateurs qui essayent de cambrioler une banque comme on cambriolerait une boulangerie. John Cazale, présent dans les deux premiers PARRAIN également, joue le rôle de l'accolyte un peu nerveux et à deux doigts de tout laisser tomber.

Certains sujets tabous pour l'époque sont abordés ici (notamment l'homosexualité et la répression policière) et montrent donc combien ce film est également un formidable témoignage de ces années-là.

Voici donc l'occasion de découvrir ce bijou du cinéma américain des 70's dans une édition digne de ce nom.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2011
Une performance d'acteur extraordinnaire pour Al Pacino, de l'humour et une atmosphère particulière qui rendent ce film très attachant, surtout pour les amoureux de New-York.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2015
Ce film vous prend aux tripes du début jusqu'à la fin. On finit malgré soi par éprouver de la sympathie pour ces braqueurs rates
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
Excellent composition d'al pacino, film se déroulant toujours au même endroit, pas forcément passionnant mais qui reste un classique quand à la façon don joue pacino qui vaut le coup d'oeil !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
Tout le film repose sur ses épaules. L'aspect "vintage" du film est également à souligner. Comme d'autres, il est devenu au fil du temps quasi un documentaire sur cette période.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2016
Encore un film New-yorkais qui colle au plus près d'une histoire vraie, et encore un film culte de Sidney Lumet. Un après-midi de chien c'est un film de braquage de banque tragicomique où les braqueurs sont des bras cassés pas très effrayants et plutôt attachants. C'est à la fois touchant, drôle, et bien sûr tragique (ça ne pouvait pas en être autrement). Al Pacino est génial en braqueur chef de bande un peu paumé et pas très bien accompagné (John Cazale est excellent en comparse pas très malin) qui se me à improviser quand tout foire. Tout le casting est au top, tous les 2nds rôles même les plus petits rôle sont marquants, et le film se clôt sur une scène finale qui ne pouvait pas être plus parfaite.
Un après-midi de chien est vraiment un film majeur des années 70, l'un de mes préférés du genre avec Vol au-dessus d'un nid de coucou et M.A.S.H ... un grand film
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,35 €
12,49 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)