undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes RentreeLitteraire Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:2,35 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 avril 2007
Voici un chanteur majeur malheureusement considéré encore comme uniquement pour midinette mais dont l'avenir le reconnaitra comme un grand. Sa voix apportent les frissons de la sensibilité & sa présence est incontestable, comme l'atteste son passage au coté de Bashung notamment à Grenoble. Cet album n'a pas de date de péremption...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2012
Raphaël est beau . C'est ce qui frappe quand on le voit , notamment en vrai : il est vraiment très beau . Alors du coup on ne le prend pas au sérieux , à cause des fans , surtout des jeunes filles aux yeux trempés d'amour qui l'aiment un peu trop , aussi pour son physique donc , qui plus est légèrement androgyne ... bah oui , tant qu'à faire , autant pousser l'insolence de la beauté jusqu'à cette magie ...
Les autres , surtout des garçons hostiles aux évidences , ne veulent pas se laisser prendre au charisme du jeune homme , lui préférant les redites moisies des vieux crabes qu'ils ont jadis aimés ... on les plaint , enfants qu'ils sont !
Raphaël est pourtant loin d'être un chanteur à minettes , ce n'est pas un gars facile , la preuve : parfois on ne pige rien à ce qu'il raconte . Tout ce qu'on comprend , et je ne sais pas à quel point cela peut nous réconforter , c'est que le jeune homme aime la mort ( il n'arrête pas de parler de la sienne ) les départs irréfléchis , les amours alcoolisées , la poésie des noms de pays , les vents froids de la nuit , et la balalaïka ... rien de très chabadesque sur le fond , donc .
Son truc , c'est la recherche des nostalgies qui vont de l'Argentine à l'Oural , les grandes tristesses du siècle dernier portées par le mélange de ses parents , la bohème , les travers sociaux , les naufragés ... Du coup , si l'on en croit le sourire souvent incrédule qu'il affiche sur les scènes bordées de filles à portables lumineux , il a visiblement l'air gêné d'être devenu plutôt facilement à ce point populaire avec de tels sujets , lui qui visait les grands papiers , le prix Constantin , le corps de la statue ... Le gars a tout le talent nécessaire quoi qu'il en soit pour échapper d'une part à l'imposture , d'autre part au sinistre adoubement des Commandeurs . Son univers personnel renvoie , comme les vrais poètes , à un monde sans plus d'âge d'or , que la vodka ( "du tonnerre de Dieu" ) et la désinvolture de son jeune âge lui permettent de ne jamais vraiment regretter . Seule , la mort , métaphore d'un ailleurs possible , pourrait paraître une coquetterie d'enfant du siècle si elle n'était chez lui un sujet traité avec ce même détachement qu'ont les grands criminels pour les attendus d'un procès dont ils sont absents .
Ce live au Châtelet , sans aucune faute de goût , fait table rase de son récent passé de clameurs juvéniles . Le public , policé et endimanché, impressionné par la réputation de l'endroit ( pourtant une taule assez farce ) ne chante pas , ne crie pas et ne sort pas même une étincelle de joie saugrenue pendant les chansons ... le moment est grave : on sent un respect peu commun pour sa musique , pour sa voix ( si belle , si forte enfin ) l'émotion générée par un répertoire d'une beauté que l'on confirme en le redécouvrant , une fois dépouillé des artifices du succès de radio .
Le jeune homme semble n'être venu faire qu'un récital , un "tour" , un "musicorama" comme on disait autrefois . Cependant , avec des textes parfois culottés et magnifiques ( "Sur Mon Cou" de Genet , chanté par Daho il y a peu , "Elégies Funèbres" de Manset ) un choix de chansons de lui imparables : "C'est Bon Aujourd'hui" , "Ceci N'est Pas Un Adieu" ( un petit bijou ) "Poste Restante" , "Caravane" , "150 ans" ... son ambition est bien de faire de la musique avant toute chose ( formidable rigodon de Mike Garson au piano sur "Ne Partons Pas Fâchés" ... et Daniel Mille à l'accordéon triste , argentin , tzigane , cajun ... ) et d'ouvrir au besoin les oreilles récalcitrantes ...
Pour cela , il a recruté un groupe de musiciens sérieux qui restent planqués dans sa belle ombre , pas des jeunes flamboyants efféminés comme quand il fait le Zénith , mais des chenus , tous la boule à zed , anti-sexy au possible ... et lui au premier plan ( on voit ça dans le DVD ) l'élégance butée , qui alterne déambulations nerveuses sur l'avant-scène comme un taulard à la recherche d'un mégot , et retours apaisés au pupitre pour découpler des arpèges à la guitare nylon , chanter le nez perdu dans ses évasions ... tout cela toujours avec beaucoup de charme et de sourires .
Le spectacle se veut un hommage aux anciens également : son pote Bashung ( magnifique "Happe" ) Christophe ( "J'l'ai pas touchée" ... que ne s'est-il frotté aux "Paradis Perdus" , c'était le moment ! ) Barbara ( "La Petite Cantate" héritée de sa mère ) Lavilliers ( "St Etienne" ) Gainsbourg ( "Elisa" ralentie , rendue à sa langueur ... ) tous ceux dont il s'est nourri , c'est certain , mais sans jamais les avoir ni copiés ni galvaudés .
Ce qu'on peut faire de mieux dans ce genre souvent prometteur - mais si décrié car parfois si décevant par sa morosité ou son amateurisme - qu'est la chanson française d'aujourd'hui , Raphaël le réussit avec une grâce et une simplicité très touchantes . Bravo !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2016
j'aime bien raphael, les morceaux caravane, adieu haiti, sur la route,me font penser a un petit jeune qui s'appellait "BASHUNG"
un poete mais la, raphael ton album ne m'a pas seduit plus que ca !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Raphaël annonce une série de concerts solo, et acoustiques.

Pour l'aider à bâtir son « mur du son » il a appelé Charlott Gainsbourg à le rejoindre dans les choeurs.

- Charlotte, ça s'écrit avec un E.
- Même si c'est un E muet ?
2323 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,88 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici