Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Une certaine idée de la musique : Le concours de Genève (1939-2014) Broché – 20 novembre 2014

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 20 novembre 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 36,90

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Avant-propos

Conscients des ressources inexploitées qui, depuis des années, sommeillaient dans le lit moelleux d'une soixantaine de cartons, le secrétaire général et le conseil de fondation du Concours de Genève nous ont confié, en 2010, une mission : réveiller la mémoire d'une institution aujourd'hui septuagénaire et qui, depuis 1939, marque de son empreinte le paysage musical international.
Donner chair à une montagne de papiers, dont le foisonnement même embarrasse, faire résonner les échos par nature évanescents des nombreux musiciens qui, depuis tant d'années, assurent le succès du Concours, ne s'avère pas aisé : la longévité de l'institution et ses multiples activités représentent un défi pour qui en écrit l'histoire.
Par l'abondance des traces qu'il laisse derrière lui depuis sa fondation, le Concours de Genève se prête particulièrement à une approche monographique. Autour du précieux fil conducteur que dessinent les procès-verbaux des réunions des administrateurs, se répartissent presque naturellement les différents types de documents : archives administratives, correspondance avec les partenaires, listes de candidats ou de membres du jury, brochures publicitaires et textes réglementaires renseignent le chercheur tant sur la vie quotidienne du Concours de Genève que sur les heurs et malheurs qui jalonnent son histoire.
Cheminer plusieurs années aux côtés d'un organisme aussi attachant que le Concours de Genève présente néanmoins un risque. Quelle que soit sa vigilance, l'observateur incline ainsi à embrasser le point de vue de l'institution qu'il décrit, écueil que redouble le genre de la monographie qui, à force de cohérence, exclut souvent des perspectives enrichissantes. Pour franchir cet obstacle, nous avons choisi d'élargir notre propos, d'une part en confrontant régulièrement la compétition genevoise à d'autres concours internationaux de musique, et d'autre part en convoquant des cadres de pensée variés, de l'esthétique à la sociologie en passant par l'histoire institutionnelle.
L'étude de sources externes à l'institution permet également de multiplier les points de vue : les journaux, qui laissent alternativement la parole aux organisateurs et au public, témoignent de la place qu'occupe le Concours dans la société de son temps ; une vingtaine d'entretiens avec des proches de la compétition contribuent à incarner son histoire, dont les épisodes dépendent - ô combien ! - des qualités humaines et de la force de conviction de ses animateurs.
Cet extraordinaire gisement d'informations recèle cependant une lacune. Bien qu'écrits dans une langue savoureuse, les comptes rendus des réunions, par exemple, rédigés a posteriori, taisent les débats qui préludèrent aux décisions consignées en leurs pages, laissant parfois définitivement dans l'ombre les motivations profondes des responsables.
Le lecteur comprendra qu'un tel ouvrage ne saurait être exhaustif : comment évoquer en ces pages le souvenir des 756 lauréats que le Concours couronna entre 1939 et 2013, sans parler des quelque neuf mille autres candidats qui ont marqué les esprits des auditeurs fidèles ? De même, il était impossible de nous entretenir avec tous ceux dont le chemin croisa, de près ou de loin, celui du Concours de Genève, et dont les témoignages auraient, en le précisant, enrichi notre récit.
Mais l'histoire continue, et de prochains anniversaires, de futurs succès seront autant d'occasions de ressortir chevalet et pinceaux et d'orner d'autres motifs et d'autres couleurs cette toile en chantier permanent.

Marie Duchêne-Thégarid

Présentation de l'éditeur

Avec plus de dix mille candidats et près de 760 lauréats d'une trentaine de disciplines, le Concours de Genève occupe une place centrale dans le paysage des compétitions musicales internationales. Depuis 1939, l'événement, intégré aux saisons musicales locales, participe pleinement à la vie culturelle genevoise. Sa renommée dépasse largement le cadre de la cité lémanique : couronnés par des jurés prestigieux et intègres, ses brillants lauréats - Martha Argerich, Arturo Benedetti-Michelangeli, Victoria De Los Angeles, Alan Gilbert, Nelson Goerner, Friedrich Guida, Heinz Holliger, Emmanuel Pahud, Maurizio Pollini, Georg Solti et tant d'autres - font retentir le nom de Genève au-delà des frontières.
Ce livre suit de près le cheminement d'une institution restée, en dépit des hasards de l'histoire, étonnamment fidèle aux valeurs de ses fondateurs. Né de la rencontre fortuite de deux hommes qui partageaient un même enthousiasme pour les jeunes artistes, le Concours de Genève grandit avec son époque et assume efficacement, à l'orée du siècle commençant, son rôle de tremplin professionnel.
Cette enquête historique rigoureuse s'appuie sur un vaste corpus d'archives inédites et de nombreux entretiens ; anecdotes, photographies et documents d'archives illustrent le récit. Utilisant les acquis des sciences humaines, l'auteur propose une réflexion sur les enjeux historiques, sociaux et esthétiques propres à ce type de compétition et dresse du Concours de Genève un portrait dont les diverses nuances satisferont amoureux de la musique, fidèles du Concours, férus d'histoire locale et chercheurs.

Musicologue, ancienne élève du Conservatoire de Paris et de l'École Normale supérieure, Marie Duchêne-Thégarid enseigne la littérature. Ses travaux portent sur la formation professionnelle des musiciens au XXe siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : barbie mariée

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?