Acheter d'occasion
EUR 0,01
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedier des Etats-Unis. Distribution privu en 2-3 semaines. Nous proposons la communication par e-mail en francais. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Shipped to over one million happy customers. Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Une vie Poche – 27 octobre 2003

4.4 étoiles sur 5 68 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 58,28 EUR 8,05
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 3,50
Poche, 27 octobre 2003
EUR 1,89 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,64 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,64
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 5,90

Il y a une édition plus récente de cet article:

Une vie
EUR 2,00
(19)
En stock.

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

La collection "Retour au texte" entend offrir à des prix attractifs le texte ou la traduction d’oeuvres au programme : présentation claire, appareil critique adapté. Elle met à la disposition des élèves un outil de travail pratique et correspondant à leurs besoins. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Extrait

Jeanne, ayant fini ses malles, s'approcha de la fenêtre, mais la pluie ne cessait pas. L'averse, toute la nuit, avait sonné contre les carreaux et les toits. Le ciel bas et chargé d'eau sem­blait crevé, se vidant sur la terre, la délayant en bouillie, la fondant comme du sucre. Des rafales passaient pleines d'une chaleur lourde. Le ronflement des ruisseaux débordés emplissait les rues désertes où les maisons, comme des éponges, buvaient l'humidité qui pénétrait au-dedans et faisait suer les murs de la cave au grenier.
Jeanne, sortie la veille du couvent, libre enfin pour toujours, prête à saisir tous les bonheurs de la vie dont elle rêvait depuis si longtemps, craignait que son père hésitât à partir si le temps ne s'éclaircissait pas ; et pour la centième fois depuis le matin elle interrogeait l'horizon.
Puis elle s'aperçut qu'elle avait oublié de mettre son calendrier dans son sac de voyage. Elle cueillit sur le mur le petit carton divisé par mois, et portant au milieu d'un dessin la date de l'année courante 1819 en chiffres d'or. Puis elle biffa à coups de crayon les quatre premières colonnes, rayant chaque nom de saint jusqu'au 2 mai, jour de sa sortie du couvent.
Une voix, derrière la porte, appela : «Jeannette !»
Jeanne répondit : «Entre, papa.» Et son père parut. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Maupassant... Rien que le nom, et on se remémore les instants maudits de notre scolarité ! Notre bac de français... Finalement, on préfère oublier toute cette période littéraire car elle est trop liée à de mauvais souvenirs... Et pourtant, quoi de plus moderne qu'un roman ou qu'une nouvelle de Maupassant ?
Jeanne est une jeune fille qui sort du couvent. Elle ne rêve que d'une chose : rencontrer l'amour. Un jeune homme vient dîner à la maison, une promenade est arrangée sur la plage d'Etretat, et voilà notre Jeanne qui tombe amoureuse aussi sec. S'enchaînent alors les désillusions, les larmes, et l'amertume qui vont la plonger dans une profonde solitude... Jusqu'à la naissance de son fils.
Banale histoire d'amour déçu, d'illusions perdues. La perfidie de l'homme ronge les âmes pures, chose que tout le monde sait, rien de bien original. Mais sous la plume de Maupassant, ces banalités prennent des tournures tragiques, sulfureuses et même ultra-stressantes ! On se prend d'une amitié et d'une compassion profonde pour Jeanne, et on aimerait parfois la secouer comme un cocotier, car tels deviennent les personnages purs de Maupassant, indolent et désabusé. Une vie, un roman, un moment inoubliable.
Remarque sur ce commentaire 64 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Victime de son éducation et de ses rêves, Jeanne, fille de baron en quête du bonheur, va connaître au cours de sa vie adulte - et plus ou moins comme chacun d'entre nous, précisément - les désillusions de la vie au regard de ce que l'on peut attendre de l'amour, du mariage, de ses parents, de l'amitié, de ses enfants, de la religion, etc. Un des grands textes de Maupassant, avec son autre roman "Bel-Ami" et ses nouvelles "Boule de suif" et "la Maison Tellier".
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 3 février 2012
Format: Format Kindle Achat vérifié
Une Vie, c'est celle de Jeanne, qui sort du couvent au début du roman pour aller s'installer pleine d'espoir et d'enthousiasme aux Peuples, le château de ses parents, situé en Normandie près de la mer.

Mais les événements vont rapidement lui faire perdre, avec une cruauté implacable, la moindre de ses illusions sur l'amour et les êtres humains et la plonger dans une terrible solitude morale. Ni la tentative de se rapprocher de Dieu, ni l'amour démesuré et univoque qu'elle porte à son fils, qui lui apporteront de nouvelles et douloureuses déceptions n'empêcheront son existence de n'être plus alors qu'une morne dérive vers la vieillesse et la mort.

Avec un style sobre, précis, lucide et extrêmement évocateur, Maupassant nous fait partager les malheurs de Jeanne et nous rallie sans peine à son pessimisme désabusé et à sa défiance de la religion catholique.

J'ai toujours une petite réticence, peut-être injustifiée, à m'attaquer aux auteurs classiques français. Je crains toujours de m'ennuyer un peu, d'être noyé dans les descriptions à rallonge ou d'être confronté à des préoccupations sans aucun rapport avec les miennes.

Faites-moi confiance, rien de tel ici : court et passionnant, saisissant et intemporel, le livre se dévore, fait forte impression et donne envie de (re)découvrir au plus vite l'oeuvre de Maupassant.

PS: l'édition Kindle est impeccable; pas de coquille à déplorer, chapitres clairement séparés, rien à redire.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Bien sûr, c'est un grand roman, superbement écrit, un excellent classique. A la lecture de cette histoire tragique où s'exprime le pessimisme de Maupassant, comment ne pas s'indigner de la tristesse de la condition servile offerte aux femmes, même et y compris dans les milieux sociaux aisés, non pas seulement jadis mais encore il y a peu, très peu de temps (je l'ai vu, et je le vois encore)? Soumise comme il se devait à son père (en l'occurrence un bien brave homme), Jeanne épouse un hobereau de son milieu, donc "bien sous tous rapports". Passée sous la domination de cet époux (qui a surtout épousé non pas Jeanne, mais son héritage, et le gère désormais en seul maître à son profit et pour ses menus plaisirs), Jeanne est horriblement déçue et trompée par cet individu peu recommandable. Celui-ci, non content d'avoir engrossé la bonne, essaie de chasser la malheureuse car il serait évidemment indigne de garder une fille-mère sous son respectable toit... Celle-ci doit à Jeanne de ne pas être abandonnée sans ressources (on ne sait alors pas encore qui est le suborneur). Devenue veuve, Jeanne sera exploitée jusqu'à la ruine totale par un fils ingrat et prodigue. Elle ne devra sa survie qu'à la générosité et à la reconnaissance de sa vieille bonne, fidèle et compatissante, et au fils adultérin de celle-ci, l'autre fils de son défunt mari, un brave garçon qui a mieux tourné que l'héritier légitime.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?