• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Une vie Broché – 31 octobre 2007

3.9 étoiles sur 5 70 commentaires client

Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
EUR 12,76 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Les photos conservées de mon enfance le prouvent : nous formions une famille heureuse. Nous voici, les quatre frère et soeurs, serrés autour de Maman ; quelle tendresse entre nous ! Sur d'autres photos, nous jouons sur la plage de Nice, nous fixons l'objectif dans le jardin de notre maison de vacances à La Ciotat, nous rions aux éclats, mes soeurs et moi, lors d'un camp d'éclaireuses... On devine que les fées s'étaient penchées sur nos berceaux. Elles avaient noms harmonie et complicité. Nous avons donc reçu les meilleures armes pour affronter la vie. Au-delà des différences qui nous opposaient et des difficultés qu'il nous fallut affronter, nos parents nous offrirent en effet la chaleur d'un foyer uni et, ce qui comptait plus que tout à leurs yeux, une éducation à la fois intelligente et rigoureuse.
Plus tard, mais très vite, le destin s'est ingénié à brouiller des pistes qui semblaient si bien tracées, au point de ne rien laisser de cette joie de vivre. Chez nous comme dans tant de familles juives françaises, la mort a frappé tôt et fort. Traçant aujourd'hui ces lignes, je ne peux m'empêcher de penser avec tristesse que mon père et ma mère n'auront jamais connu la maturité de leurs enfants, la naissance de leurs petits-enfants, la douceur d'un cercle familial élargi. Face à ce que furent nos vies, ils n'auront pu mesurer la valeur de l'héritage qu'ils nous ont transmis, un héritage pourtant rare, exceptionnel.

Les années 1920 furent pour eux celles du bonheur. Ils s'étaient mariés en 1922. Mon père, André Jacob, avait alors trente-deux ans et Maman, Yvonne Steinmetz, onze de moins. À l'époque, l'éclat du jeune couple ne passe pas inaperçu. André porte l'élégance sobre et discrète à laquelle il tient, tout comme il est attaché à la créativité de son métier d'architecte, durement secoué par quatre années de captivité, peu de temps après son grand prix de Rome. D'Yvonne irradie une beauté rayonnante qui évoque pour beaucoup celle de la star de l'époque, Greta Garbo. Un an plus tard naît une première fille, Madeleine, surnommée Milou. Une nouvelle année s'écoule et Denise voit le jour, puis Jean en 1925, et moi en 1927. En moins de cinq ans, la famille Jacob s'est donc élargie de deux à six membres. Mon père est satisfait. La France a besoin de familles nombreuses, juge-t-il. Quant à Maman, elle est heureuse. Ses enfants remplissent sa vie.
Mes parents étaient tous deux nés à Paris, précisément avenue Trudaine, à deux pas l'un de l'autre, dans ce coin tranquille du neuvième arrondissement où, au début du siècle, vivaient beaucoup de familles juives qui devaient plus tard émigrer vers d'autres quartiers. Bien que cousins éloignés, ils ne se connaissaient pas. Du côté de mon père, l'arbre généalogique fait état d'une installation en France qui remonte au moins à la première moitié du XVIIIe siècle. Mes ancêtres étaient à l'époque fixés en Lorraine, à proximité de Metz, dans un village où j'ai traîné ma famille il y a quelques années. Le dernier Juif du village, un allègre centenaire, veillait à l'entretien des tombes. Il nous a montré celles de nos aïeux. L'une d'entre elles datait des années 1750. On imagine l'émotion qui nous a étreints face à ces lointaines traces de notre présence dans ce village.

Revue de presse

Une vie.Le titre que Simone Veil a emprunté à Maupassant pour ses Mémoires est inexact : «sa» vie n'en est pas simplement «une», tant elle est exceptionnelle. Par le tragique, d'abord, avec la déportation qui détruit sa famille; c'est en rescapée que Simone Veil a traversé le reste de l'existence. Dans le politique, ensuite, qui la voit occuper en France et en Europe de hautes fonctions, toujours liées à ses engagements les plus profonds. Enfin, son parcours est rare par sa grande valeur éthique et philosophique : presque jamais Mme Veil n'a transigé, pour des raisons électorales ou partisanes, avec ses convictions - elle confie, dans Une vie, quelques regrets. Plus que d'autres, elle est donc fondée à juger sévèrement certains acteurs politiques, et ne s'en prive pas. (Christophe Barbier et Philippe Broussard - L'Express du 25 octobre 2007)

D'abord un caractère. Un fichu caractère, forgé dans l'épreuve. Un caractère libre, ardent, attaché aux valeurs morales et républicaines, inculquées très tôt par une famille dont elle vénère le souvenir. Mais aussi un esprit prompt à la rébellion, et parfois à la colère. Son autobiographie, écrite l'année de ses 80 ans et intitulée Une vie (Stock, 400 p., 22,50 euros), le démontre à chaque page, forgeant l'image d'une femme indépendante, rétive à tout embrigadement ou conformisme. Mais qui pensait encore que Simone Veil, personnage charismatique et populaire, était de nature consensuelle ?...
Sans illusion, Simone Veil. Mais avec ce sentiment, commun aux rescapés, que chaque minute de vie est "du rab", que les biens et la richesse matériels ne sont que de l'écume. Avec une sensibilité extrême à tout ce qui génère humiliations et abaissement de l'autre - elle évoque toujours avec passion son travail en faveur des prisonniers lorsqu'elle était magistrate à l'administration pénitentiaire ; avec une détestation viscérale de la promiscuité et un attachement si fort à l'indépendance qu'elle renâclera toute sa vie à s'inscrire dans un parti politique (ce sera, ponctuellement et avant que François Bayrou ne l'en "dégoûte", l'UDF), préférant un cavalier seul discret, plus conforme à son attirance pour "le politiquement incorrect"...
Débarrassée de toute fonction officielle, Simone Veil n'a jamais été aussi libre. (Annick Cojean - Le Monde du 8 novembre 2007)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par alice le 18 janvier 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
le titre "une vie" laissait présager une auto-biographie plus personnelle. malheureusement la vraie vie est très vite délaissée au profit de la vie politique. en achetant ce livre je ne m'attendais pas à retomber dans la politique des années 80-90 !
j'ai eu du mal à finir ce livre.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
A l'aube de ses 80 ans, Simone Veil déroule le film de sa vie marquée par beaucoup de souffrances et de chagrins mais aussi et surtout par la volonté de donner un sens à son existence. Elle aurait pu ne jamais revenir des camps de la mort ou sombrer dans la dépression mais son enfance heureuse auprès de sa mère notamment lui a permis de construire à son tour un foyer équilibré avec son mari Antoine.
Le style littéraire de Mme Veil est à son image : concis, précis, sans atermoiements ni drame, mettant en lumière son oeuvre politique et ses engagements et rendant hommage aux Justes, ces français courageux qui ont sauvé tellement de vies juives des griffes nazies.
J'ai lu cette autobiographie d'une traite et en la refermant, j'ai ressenti beaucoup d'émotion...
3 commentaires 51 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Je suis un homme avec des opinions « ancrées « à gauche »,et je suis quelqu'un
qui s'intéresse à la politique , ( comme beaucoup de personnes de ma génération) .
Toutefois , je suis dénué de toute forme de sectarisme.
Je reconnais donc , et n'hésite pas à rendre un hommage à une personnalité
politique , qui contribue à la mise en place de réformes pour le bien de tous,
quelles que soient les convictions de cette personne.
Comment , après avoir lu ce livre , que je recommande, ne pas rendre un hommage hautement mérité , à cette grande DAME de la politique que fut SIMONE VEIL, pour son parcours , sa vie, sa persévérance , sa pugnacité et son esprit de persuasion
en tant que Ministre de la santé , et surtout, pour la mise en place de cette loi sur l'IVG , qui s'imposait devant tous les « réacs » et « ringards » qui s'y opposaient, en se permettant de dire tout et n'importe quoi
pour déstabiliser cette élue de la REPUBLIQUE.
Rappelons- nous, et c'est le comble de l'ignominie , qu'un individu, avant le vote
l'avait interpellée en la traitant de « nazie », elle, qui avait , en pleine jeunesse,
connue l'enfer d'AUSCHWITZ ;
Bouleversée un instant par cette odieuse insulte , elle marqua un temps d'arrêt
dans son discours ,et reprit pour terminer, en disant, je cite :
« Je le dis avec toute ma conviction, l'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour la situation sans issue. Mais , comment le tolérer sans qu'il perde ce caractère d'exception, sans que la société paraisse l'encourager ?
Lire la suite ›
7 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Passionnant et instructif sur la politique. Rien ne bouge ! Quelle femme intelligente, visionnaire et courageuse. Sa vie, son parcours devraient être lus dans les lycées. Elle redonne de l'espoir et nous montre qu'il ne faut jamais baisser les bras. Rien n'est définitivement acquis.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par vivi07 le 12 novembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
magnifique bigrafi de simone veil
famille juive de Nice,le pere et son fils séparer et envoyer dans les camps en europe de l est
et la mere et ces filles à auchwitz
bouleversant
qu'elle femme admirable
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Une vie passionnante, ce livre m'a captivée, malgré des passages concernant la politique un peu trop pointus pour moi; je pensais que madame Veil parlerai plus de sa vie en déportation et des problèmes de l'intolérance et de l'anti sémitisme .Mais j'ai beaucoup appris et elle ma donné envie de me pencher sur cette période, car comme beaucoup de Français je l'ai occultée, alors que mon père et mes grands pères se sont battus pour la France. J'admire sa pudeur , son humilité et son esprit d'analyse très juste face aux événements et aux personnes.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Une enfance traumatique, le vécu de l'horreur sans en faire une carte de visite, une fidélité à ses valeurs humaines et à ses convictions, on découvre dans un style extrêmement précis et bien écrit, une femme digne, juste, droite, loyale, fidèle à elle même, évitant les raccourcis démagogiques et le manichéîsme.C'est une femme à laquelle on aimerait ressembler.
C'est un livre qui exalte, qui donne envie d'agir, d'oeuvrer dans le sens de la liberté, l'égalité et la fraternité.

A lire absolument
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Quand j'étais jeune, on parlait de Simone Veil comme rescapée des camps de la mort et comme militante de gauche - aller travailler à la chaine chez Renault pour voir comment les ouvriers vivaient alors qu'elle aurait pu vivre dans le confort, cela était exceptionnel.
En fait, le livre élude cette partie de sa vie : il est plutôt dévoué aux différents rôles de premier plan qu'elle a joués dans la politique des 40 dernières années. Elle n'est pas toujours modeste quand elle parle des résultats obtenus. Elle ne se prive pas de rappeler qu'on est venu la chercher, qu'elle a su négocier et imposer ses vues. Il faut dire que c'est quand même un exploit que d'avoir réussi à faire voter la loi sur l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) dans un gouvernement de droite !
Un livre intéressant - dommage qu'il ne soit pas percutant
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents