undrgrnd Cliquez ici Litte Early Bird Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
59
4,0 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,31 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ici, je vais vous parler purement du film. Je lis certaines critiques qui plombent le film pour des raisons qui n'ont rien à voir avec l'aeuvre proprement dite. Que le film soit tourné à Berlin et on enlève une étoile ??? Si ! si ! J'ai lu. Un problème dans les bonus ou dans la configuration du Blu-ray, deux étoiles en moins ??? Sans doute n'ai-je pas tout compris mais on apporte son avis sur le film proprement dit, non ? Bon, cessons les digressions et entrons dans le vive du sujet. A priori Sans identité est très influencé par l'aeuvre de Sir Alfred Hitchcock que ce soit dans la réalisation, les moments où le héros est parcouru de flashs quand il parait retrouver la mémoire et même dans l'ambiance avec en prime la blonde platine, chère au réalisateur (l'actrice à des faux airs de Grace Kelly). Le scénario est très bien écrit et réserve un final surprenant et inattendu. La ville de Berlin confère une Atmosphère froide et poisseuse, carrefour de plusieurs identités, plusieurs cultures, là où le personnage en est dépourvu. La réalisation sait se montrer habile et les quelques scènes d'action sont très bien réalisées. Un thriller tendu, fiévreux dont on ne peut reprocher qu'une fin un peu facile mais qui n'enlève rien à l'ensemble de ce film excellent.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2011
Comment, de nos jours, peut-on encore commercialiser des DVD dépourvus de sous titres pour les malentendants comme moi.
Les producteurs sont très forts pour les bonus et autres suppléments mais Quid des sous titres pour nous les malentendants ?
22 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Explorant les thèmes très en vogue de la mémoire perdue et de l'identité usurpée, "Sans identité" est une adaptation correcte d'un best-seller (Hors de moi) de Didier Van Cauwelaert.
Au casting, on retrouve Liam Neeson - qui semble affectionner les thrillers, Diane Kruger et l'excellent Bruno Ganz - excellent acteur dont j'avais apprécié la prestation dans La Chute.

L'affiche française n'hésitait pas à comparer ce film à Jason Bourne. Pourquoi pas... mais gardons à l'esprit que ce film de Collet-Serra est nettement moins spectaculaire - surtout si l'on regarde l'échappée berlinoise orchestrée par Paul Greengrass dans La Mort dans la peau.
Quoiqu'il en soit, l'ensemble est filmé de manière assez efficace. L'intrigue réserve son lot de rebondissements et, même si ceux-ci sont attendus, les tenants et les aboutissants peuvent encore surprendre.

Bref, un thriller qui ne sort pas trop du "moule" actuel, mais qui reste plaisant à regarder.
1616 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2011
J'ai acheté ce film sans l'avoir vu, juste par ce qu'on m'en avait dit. Au final je ne suis pas déçu, on se pose des questions rapidement sur le pourquoi et le comment et on est tenu en haleine tout au long du film. Enfin presque car nécessairement, le cliffhanger est dévoilé au 3/4 du film pour passer à la phase finale qui est trop téléphonée. On devine rapidement ce qui va se passer et l'attention (en 1 ou 2 mots) retombe.

Le film n'est pas parfait mais reste un bon divertissement. Je vous le recommande et particulièrement les fans de Jason Bourne rien que pour l'intrigue principale.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne s'ennuie pas devant Sans identité, qui est un thriller bien mené et bien interprété par un Liam Neeson (très en forme depuis la trilogie Taken) sympathiquement secondé par une Diane Kruger Mon idole,Pour elle) qu'on voit trop rarement dans ce type de spectacle au rythme enlevé. Cependant, il n'y a pas 25000 façons de rendre une telle intrigue cohérente, et malheureusement celui-ci n'innove en rien par rapport à ses prédécesseurs. C'est pour dire : j'avais deviné correctement le 1er twist dès la bande-annonce. Quant au 2nd, il me vint à l'esprit au bout d'un tiers du film. J'ai peut-être trop vu ou lu de Jason Bourne,XIII,Charade,Ric Hochet,Usual Suspects,Total Recall et autres. Si ce n'est pas votre cas, alors vous passerez sans nul doute un bon moment devant votre télé. Cela dit, Sans identité appartient à cette famille de films dont la matière se limite exclusivement à son intrigue et qu'on ne regarde qu'une fois. On vous conseillera donc plutôt d'attendre qu'il passe un dimanche soir à la télé plutôt que de l'acheter.

Mention spéciale, cependant, à l'excellente poursuite en voiture dans les rues de Berlin, qui est aussi impressionnante que lisible, chose rare dans ce type de films.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2011
Le docteur américain Martin Harris (Liam Neeson) atterrit à Berlin avec sa femme pour assister à un congrès de Biotechnologie. Arrivé à l'hôtel il constate en récupérant ses bagages du taxi, qu'il a oublié une de ses valises à l'aéroport. Sa femme est déjà à l'accueil en train de régler les formalités de leur réservation. Sans perdre de temps à la prévenir, il demande au chauffeur de retourner à l'aéroport. Pas de réseau sur son portable, impossible d'expliquer son absence à sa femme.

Et là tout part en vrille. Un accident envoie le taxi par-dessus le parapet d'un pont, et le docteur est sauvé miraculeusement par son chauffeur, Gina (Diane Kruger). Après quatre jours de coma il finit par retrouver sa femme Elisabeth dans un cocktail organisé par le Congrès. Problème : elle se plaint auprès de l'agent de sécurité de ne pas connaître cet homme qui dit être son mari. Elle lui présente d'ailleurs le vrai Martin Harris, qui porte un badge officiel.

Le thriller est alors lancé à toute allure avec un duo Neeson/Kruger qui refuse de se laisser abattre. Le mystère s'épaissit à mesure que le piège se referme sur une vérité extravagante et machiavélique.
De courses poursuite en combats rapprochés, d'interrogations en énigmes, le réalisateur Jaume Collet-Serra use de toutes les ficelles. Il exploite au mieux sa mise en scène nerveuse où se mêlent action, cascades et suspense, pour créer une atmosphère qui par moments rappelle le "Frantic" de Polanski.

Berlin, filmée sous les néons d'une vision romantique, est un personnage vivant qui ajoute à l'intrigue sa beauté singulière. Berlin la moderne où filtrent par instants les réminiscences d'un passé de guerre froide, sous les traits d'un Bruno Ganz qui porte encore sur le dos son vieux costume de la Stasi.

Casting international où brasse un métissage de grosses pointures et d'acteurs plus intimistes (Bruno Ganz qui il y a peu faisait revivre dans "La Chute" les derniers jours d'Hitler, et Sebastian Koch qu'on avait vu dans l'inoubliable "La vie des autres").
"Sans Identité" est un film qui ne gaspille ni ses atouts d'interprétation ni ses gros moyens techniques, et se révèle tout à fait conforme à ce que j'attends personnellement de ce genre de film.
Ludi
11 commentaire| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2013
J'imagine bien le brainstorm à l'origine de cet "Sans Identité": "... Et si on mélangeait le scénario de "Frantic" avec celui de la "Mémoire dans la Peau" ? On tournerait à Berlin pour brouiller les pistes, et on pourrait caster Liam Neeson pour ramasser les fans de "Taken" à travers le monde. Ah, et puis, on file le truc à un jeune directeur espagnol, vu que c'est la crise chez eux, ça devrait pas trop nous coûter cher !". Et, "Sans Identité", au final, c'est exactement ça : la paranoia "à la Polanski", plutôt bien imitée / recréée par Jaume Collet-Serra, qui cède peu à peu la place à un thriller bourrin à la Luc Besson, avec un Liam Neeson qui peine à nous convaincre qu'il est Jason Bourne, ce qui tempère l'efficacité de cet éternel coup de théâtre final qui semble désormais indispensable au menu de n'importe quel thriller standard. Oh, on passe un moment divertissant - malgré la pitoyable interprétation d'une January Jones qui ne survivra visiblement pas à "Mad Men", malgré une abondance de petites incohérences qui gâchent un peu le plaisir, et malgré le happy end final réellement peu crédible... C'est juste dommage qu'il semble n'y avoir plus personne qui ait la patience, l'éthique et l'imagination d'un Hitchcock (... car comment ne pas penser ici au merveilleux "la Mort aux Trousses" ?) pour nous faire de nos jours un vrai bon thriller qui combine scénario blindé, acteurs convaincants et réalisation inspirée. Le thriller, encore un genre qui, à force de recyclage, va mourir, en dépit de son succès ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bonne intrigue et bonne réalisation. Suspens ménagé jusqu'au bout avec des scènes d'action, poursuites, explosions placées judicieusement dans le film. L'histoire est bien ce qui n'est pas étonnant puisqu'elle est ispirée du roman de D Van Cauwelaert. Encore fallait-il bien la transposer à l'écran ce qui est ici le cas.
Image HD : Un transfert de très bon cru HD. L'image est fine et richement définie. Le détails sur les peaux, vêtements... est excellent. La profondeur de champ sur les plans de la ville n'est pas en reste et offre des plans d'une belle précision. Aucun bruit vidéo ne vient ternir cette belle image aux noirs et contrastes profonds de même qu'on ne dénote pas de fourmillements disgracieux. Une bonne section vidéo. Les bandes son VF et VO se veulent également incisives et aident à l'immersion dans les scènes d'action. Très bon blu ray.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2014
Avant un plagiat de luxe de " Flight plan" qu'est "Non Stop" Jaume Collet Serra s'était illustré dans ce bon thriller alimentaire de l'écurie Joël Silver. C'est très bien rythmé , invraisemblable à souhait mais plutôt bien fait pour un produit qui surfe sur " Taken" et autre film de perte d'identité style "Traque sur internet". De plus Liam Neeson est étonnamment bon. Le problème dans ce genre de film est qu'ils sont tellement calibrés de la même façon et si peu personnels qu'ils s'oublient sitôt vus. Bluray impeccable tant sur le son que l'image. Pour amateurs de thriller de série peu exigeants cependant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Diane Krueger et January Jones, en gentille et méchante, donnent la réplique à un acteur que je trouve très charismatique: M. Neeson.
L'intrigue n'a pas l'ombre d'une originalité, tout est du vu et revu, et pourtant j'ai marché, que dis-je, j'ai couru; accouru même, car il serait dommage de passer à côté d'un thriller réalisé, certes sans génie, mais de façon classique et acceptable: tout le monde ne peut pas pondre un chef d'oeuvre à la chaîne, non plus!
Je vous recommande vivement ce polar musclé qui vous fera penser à Matt Damon et son célèbre Jason Bourne!
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,86 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)