Acheter d'occasion
EUR 8,49
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par rafanny
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Livraison rapide (de France)
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Unza Unza Time

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 42,89 11 d'occasion à partir de EUR 8,49
Promotion: CD à moins de 7.99€
Découvrez notre sélection de bestsellers CD à moins de 7.99€: M Pokora, Stromae, Nirvana, Sting etc. Cliquez ici

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD (29 octobre 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Barclay
  • ASIN : B00004U5AU
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 81.889 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Unza unza time
  2. Djindji rindji bubamara
  3. Lubenica
  4. Prnavor
  5. Pitbull terrier
  6. Was romeo really a jerk
  7. Drang nach osten
  8. Corfu
  9. Upside down
  10. Sanela
  11. Devil in the business class
  12. Gruss gott trauer
  13. Emir's dream
  14. Imao sam bjelog konja
  15. Some other man
  16. Furja djildje

Descriptions du produit

Amazon.fr

Après bien des détours et un succès mérité en qualité de cinéaste dont l'entrée fracassante au Festival de Cannes avec Papa est en voyage d'affaires se concrétisa avec la Palme d'Or de Underground, Emir Kusturica, qui n'a jamais caché sa passion pour Sid Vicious et Iggy Pop, peut se consacrer à nouveau à son autre passion : la musique. Pour la petite histoire, son groupe de polka punk aux accents subversifs fut interdit sous le régime de Tito (dictature oblige), défrayant la chronique yougoslave. Après un premier opus enchanteur (Chat noir chat blanc, B.O. d'un conte burlesque tzigane), Kusturica et sa bande de copains ont décidé de continuer l'exploration des méandres de leur folklore, brassant les mélanges les plus épicés dans un joyeux délire. Attachantes, ces déambulations buissonnières sont le meilleur antidote à la morosité. --Hervé Comte

Critique

Depuis le split du groupe originel en 1991, à 2000, date de sortie de cet album, le conflit et ses drames se sont déplacés d’un pays yougoslave à un autre, mais l’ambition et le postulat des musiciens n’ont pas changé. Se sont encore eux qui en parlent le mieux.

Dans cet album, qui n’est pas une musique de film et dans lequel Emir Kusturica est crédité en tant que guitariste, l’orchestre s’érige lui-même en allégorie musicale, autoproclamant qu’il souhaite « mettre en scène et en musique, avec lucidité et émotion, deux ingrédients sans lesquels l’art ne peut exister, utilisant le langage de la rue et la parodie, de véritables drames sociaux et de vrais héros ».

« Welcome aboard and remember this is a non smoking flight », chante Nele Karajlić dans « Devil Is In The Business Class ». Unza Unza, c’est un voyage de plus d’une heure pendant lequel on vérifie que cette musique des Balkans est bel et bien le résultat d’un brassage entre les musiques populaire arabes, turques, grecques (on retrouve l’accélération typique du Sirtaki), italiennes et même de la culture d’Europe occidentale, puisque le No Smoking revisite l’histoire de Romeo et Juliette, façon légende gypsie dans « Was Romeo Really A Jerk ».

Sens de la formule, danse et décadence, depuis ses débuts 100% yougoslaves, cet orchestre a donc adopté la langue de Shakespeare et embrassé une carrière internationale sans perdre de vue sa fonction première : divertir. C’est pourquoi cette musique nomade est à voir en vie, à vivre en live ! Voici le meilleur argument contre ceux qui diront être lassés par la formule entre cirque et fanfare de ce groupe de rock qui compose avant tout en acoustique (la légende dit qu’il s’agissait de pouvoir continuer à jouer même en cas d’attaque, de raid aériens risquant de provoquer un black out électrique !)

Le No Smoking Orchestra a fait des émules en France, au sein de la nouvelle chanson réaliste (Têtes Raides, Ogres de Barback…) et à l’international avec Gogol Bordelo et les multiples fanfares (Belgistan… ). Ultime preuve qu’il s’agit là de vraie musique du monde !

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 24 octobre 2002
Format: CD
Ce CD, plein de vie est formidable, mais voir Emir, Dr Nelle et la bande de joyeux drilles qui les entoure en concert se revele encore plus joyeux et festif, si bien que le CD se revele finalement calme !!
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est plein de joie de vivre , avec des airs parfois déjà connus. Même la mélancolie reste joyeuse. Vivement le suivant...
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 5.0 étoiles sur 5 4 commentaires
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 This is new!!!!!!! 24 septembre 2003
Par Alexandre Maichrowicz - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Emir Kusturica and his weird (and beautiful) movies. He plays guitar. Dr. Nele - at the vocals - is the last man standing from his time: where are The Smiths, The Cure and Echo? Dr. Nele is alive! Maybe you don't know, but this man was the leader of the most brilliant band of Yugoslavia (the 80's, do you remember?). I don't want to talk about this time... but his band was Zabranjeno Pusenje. If you really like 80's rock you won't regret!!!! I could tell you they were punks, but incredibly sophisticated... Well, Emir and No Smoking Orchestra are the future of great music... A lot of great musicians working togheter... Like Louis Armstrong and his All-Stars in the 50's. Listen! If you want rock, if you want jazz, if you want gipsy music! Or even if you don't want it! Listen! You may discord, but it's the most incredible band of our time! I want my soul burning in hell if i'm wrong!!!!! Wake up! Wake up crowd... wake up, from your boring dream!
Listen to "Devil in the Business Class".
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The best music-- genius 23 octobre 2005
Par iactuallyboughthistuff - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This music has everything. It can't be described by style. It is dynamic, you have to keep moving! It makes you smile, it makes you stand up and do something active! This music cannot be described,because I do not believe american listeners ever heard this kind of music. BUY IT if you love music with energy, treat yourself to something new. This music is so creative, like I said it stands on its own--genius!
2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Exceptional mix of Southeastern European sounds 28 novembre 2003
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
"[Unza Unza Time] could be the music of the future ... and the past" - Joe Strummer, 1999
1 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Emir the Prince 30 novembre 2003
Par Lala - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This track makes Crku blush and dance like turbo-charger.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?