• Prix conseillé : EUR 15,00
  • Économisez : EUR 6,40 (43%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Habituellement expédié sous 1 à 2 mois.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Vengeance

4.1 étoiles sur 5 39 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
25 neufs à partir de EUR 5,46 11 d'occasion à partir de EUR 4,66
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Benjamin Biolay


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Vengeance
  • +
  • La Superbe - Edition Standard 2CD
  • +
  • Palermo Hollywood
Prix total: EUR 34,27
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (5 novembre 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Naive
  • ASIN : B008KMV03G
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 39 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 739 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:34
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:53
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:20
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:22
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:14
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
6:30
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:51
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:42
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
2:58
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
13
30
5:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
14
30
4:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Description du produit

Description du produit

Rache? Von wegen. Der französische Superstar singt das Hohelied der Liebe!

Drei Jahre nach seinem bis dato erfolgreichsten Album "La superbe" meldet sich Frankreichs prominentester Vertreter des Nouvelle Chanson mit "Vengeance" ("Rache") zurück. Bei wem er sich mit seinem siebten Album rächen will, lässt der Franzose offen. Fest steht: "Vengeance" enthält 14 Tracks, die in Paris und Biolays Lieblingsstudio, dem ICP in Brüssel, aufgenommen wurden.

Die New-Wave- und Hip-Hop-Einflüsse, die auf "La superbe" bereits zu hören waren, kommen hier noch mal verstärkt durch, und einige Rock- und Elektronik-Tracks würden die Tanzfläche der legendären Hacienda in Manchester locker füllen. Doch natürlich gibt es auch sensible Lieder und die für Biolay typischen melancholischen Balladen. Neoklassische Streicherarrangements sind zu hören, ebenso einige Bläsersätze und sogar ein Touch Northern Soul.

Und dann die Duette: mit Vanessa Paradis, Julia Stone und mit Carl Barat. Das klingt dann so, als sängen Lord Byron und Frank Sinatra die Smiths. Und schon beim Opener "Aime mon amour" weiß man, dass es hier nicht um Rache, sondern einzig und allein um Liebe geht.

Critique

Jusqu’à La Superbe, la sortie d’un disque de Benjamin Biolay n’intéressait pas plus de monde que les émissions religieuses du dimanche matin. Depuis, l’artiste a été consacré par le succès. Vengeance marque donc le retour d’un artiste désormais attendu des medias et du public.

Cet album est une mosaïque cohérente des influences de Biolay, de la pop à la chanson, en passant par la new wave (« L’insigne honneur »). Il s’amuse même à faire le crooner dans « La Fin de la fin ». Le rap que Biolay avait introduit dans La Superbe, travaillant avec l’équipe de Booba, figure en bonne place. Le chanteur a ici convié Oxmo Puccino dans « Belle époque (Night shop 2) ». Un exercice de style sur une mélodie « pop West Coast » qui laisse sur sa faim. S’il faut retenir un titre de cette collision avec le hip-hop, c’est « Ne regrette rien ». Une pop song de 6 minutes dynamitée par les punchlines désespérées d’Orelsan. Une rencontre au sommet.

L’artiste lui-même annonçait un disque plus lumineux. Il invite l’autre à chérir celle qu’il a perdue (« Aime mon amour ») et chante la vie sans trêve inutile (« Profite ») en duo avec Vanessa Paradis. Deux titres impeccablement produits mais qui manquent de force. Si le poète écrit désormais sur le bonheur, il n’a pas mis la solitude au ban de l’inspiration. « Personne dans mon lit » fait partie de ces titres « déjà vus » que l’on s’approprie sans surprise, ni déplaisir.

Le Biolay des grands jours est tapi dans l’ombre. « Sous le lac gelé » s’impose comme un titre majeur voire le chef-d’œuvre de ce disque. Un morceau electro-rock sur le passé de son pays. L’auteur a souvent manié une poésie hermétique. Ici point de métaphores. « Sous le lac gelé la vieille France, des trains de déportés traversant l’Ile-de-France » écrit le chanteur. « Vengeance » en duo avec Carl Barât des Libertines ne vous abandonne plus après la première écoute. Les deux voix se confondent dans un tourbillon enivrant. « Vengeance », la version espagnole avec Sol Sanchez est tout aussi planante. On retrouve ici les mélodies profondes du compositeur.

Biolay habille « Le Sommeil attendra » de cuivres brillants, lui qui vient de l’école du trombone. À la fin tombe une pluie de « Confettis » aux côtés de Julia Stone. Au fond, la vengeance annoncée n’est rien d’autre qu’un grand cri d’amour qu’on aurait aimé légèrement plus vibrant.

Paula Haddad - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par nikita TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 23 février 2015
Format: CD Achat vérifié
J' étais restée sous le charme de" la superbe " qui porte si bien son nom, mais là, " vengeance" pourrait aussi s'appeler la " magnifique ". En effet l'excellence chez BB semble être une douce habitude. Seul ou en duo de chic ,ses délires nous emportent dans leur sillage, suscitant des émotions inconnues et sublimes. Le dandy ténébreux affiche dans cet album des couleurs ignorées des peintres les plus fous. Comment fait cet alchimiste pour transfigurer une chanson en un moment d'extase, un instant sacré ? Toutes ses mélodies rivalisent de beauté pure ,de justesse et de délicate impudeur... Monsieur Biolay détient ces pouvoirs magiques ,d'aiguiser nos sens, de nous faire frémir de bonheur à chacun de ses opus. Jamais vengeance ne m'a parue plus voluptueuse.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Vengeance est l'album que l'on aurait aimé détesté . Invités à gogo , duos , dont deux avec les rappeurs Oxmo Puccino et Orelsan .Mais notre Benjamin est un cuisinier unique qui sait magnifier , comme papa Gainsbourg le talent de personnes dont on ne pense pas que du bien .

"Aime Mon Amour" le voit enfin abandonner son Talk Over chanter sur un rythmique rock , punchy , tapie de cuivres élégants . Superbe clip réalisé et avec Karine Durocher.

"Profite" avec l'ex de Johnny Depp promet des jolies harmonies vocales sur une ballade confondante de simplicité .

"Le sommeil attendra" tutoie le rock d'Edwyn Collins avec celui de Patrick Coutin ! Du glam rock insensé en Hexagone plus branché sur Phil ...Collins !

"Lac Gelé" C'est avec plaisir que l'on retrouve Gesa Hansen , déjà dans les choeurs de " La Superbe" . Une belle voix de femme , proche d'ailleurs de Julia Stone. Ce long morceau aux sons electros qui paie son tribu au grand Jacno est raffiné , superbement arrangé.

"Veganza" entièrement chanté en espagnol par la voix plus rugueuse de Sol Sanchez dose les effets dramatiques d'un titre qui aurait pu être composé par l'ami Daho. Une sorte de Western rock grandiloquent . Biolay reprend ce morceau en version Brit Pop à la fin de l'album !

Et puis "Personne dans mon Lit" : construite tout en accord mineur , un titre assez bouleversant sur la solitude urbaine . S'il est un chanteur assez moyen , Biolay, comme Daniel Darc , reste un interprète brillant . Je suis incapable de résister à ces titres dépressif , beau comme un ciel d'orage .
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par JL. TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 octobre 2014
Format: CD
Benjamin Biolay signe là un ...autre...superbe album, entre Pop... Rock ...avec à l'intérieur ...une couche douce amère, intermédiaire... toute aussi délicieuse ...

Benjamin Biolay c'est un orfèvre en la matière ...Un artiste qui à chaque fois qu'il plongerait ses mains dans ses poches , en sortirait à chaque fois ...Une friandise différente ...!

Plein de friandises différentes ...
Des friandises , écrites avec toute la palette possible...de la langue française , de ses rimes ...et du talent qui permet à cet immense artiste d'ordonnancer , tout ça en milliers de bonbons qui éclateraient en bouche , comme un feu d'artifice sucré , salé ...Et parfois amère ...

Ces nuances subtiles qui par leurs contrastes permettent d'en apprécier toutes les saveurs et les subtilités .

L'ordonnance de Benjamin Biolay a des dispositions musicales qui nous pétillent délicieusement aux oreilles ...Comme si il écrivait à chaque fois et individuellement à chacun d'entre nous ...Une histoire qui nous serait personnelle...Mais aussi la sienne...!
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Rarement disque de pop française aura été à ce point guetté. Trois ans après La Superbe, double album épique et sombre qui avait propulsé Biolay très loin devant ses camarades chanteurs, voici donc Vengeance, qui n'a de belliqueux que le nom : ce serait plutôt l'amour, celui des autres et de la vie, qui habite ses quatorze plages. Autant donc évacuer d'emblée la comparaison avec l'album précédent, hors de propos. Ce qui frappe ici, c'est d'abord l'éclatement musical : pop, rap, balades romantiques et morceaux plus « variété » s'y côtoient sans souci apparent de cohérence. C'est ensuite l'épanouissement vocal d'un interprète archi sensuel, quasi crooner. Comme si Biolay, à l'aise dans son art et sa voix, assumait toutes ses envies, y compris des chansons un peu légères (Aime mon amour, Trésor trésor), et des partenaires de luxe (Oxmo Puccino, Carl Barât, Vanessa Paradis...).

Dans cet exercice débridé, tous les morceaux n'ont pas la même force. Les plus marquants ? Sous le lac gelé, énigmatique comme un rêve — ou un cauchemar. Vengeance (et sa déclinaison espagnole, Venganza), au beau lyrisme vénéneux. Et Ne regrette rien, dans lequel l'irruption soudaine d'Orelsan, après quatre minutes de pop léchée, sonne comme une déflagration. A chaque écoute, elle nous saisit.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique