Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 9,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Vengeance en Prada par [WEISBERGER, Lauren]
Publicité sur l'appli Kindle

Vengeance en Prada Format Kindle

2.8 étoiles sur 5 67 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 9,99

Polars Polars


Descriptions du produit

Extrait

Aussi longtemps qu'elle vivrait

La pluie, glaciale, se déversait en rideaux obliques que les rafales de vent désordonnées dispersaient dans toutes les directions, rendant parapluie, ciré et bottes en caoutchouc presque inutiles. Non qu'Andy eût quoi que ce soit de tout cela. Son parapluie Burberry à 200 dollars avait d'abord refusé de s'ouvrir pour finalement se casser avec un bruit sec lorsqu'elle avait essayé de lui faire entendre raison ; sa veste courte en lapin, avec un col oversize mais sans capuche, lui corsetait superbement la taille à défaut de lui offrir une quelconque protection contre le froid pénétrant ; et ses escarpins Prada en daim flambant neufs, rouge coquelicot, étaient un baume pour le moral qui laissait hélas la majeure partie des pieds nue. Même son legging lui donnait l'impression d'être jambes nues, sous les assauts de cette bise qui rendait le cuir aussi protecteur qu'une paire de bas de soie. Le manteau blanc d'une quarantaine de centimètres d'épaisseur qui recouvrait New York commençait déjà à fondre, laissant place à une répugnante boue grisâtre, et, pour la énième fois, Andy regretta de ne pas vivre ailleurs.
Comme pour confirmer cette pensée, un taxi grilla le feu orange en klaxonnant avec fureur après Andy qui avait commis le crime impardonnable de tenter de traverser la rue. Se retenant de lui faire un doigt d'honneur - ces temps-ci, le New-Yorkais était prompt à dégainer les armes -, elle se contenta de serrer les dents et de bombarder mentalement d'injures le malotru. Compte tenu de la hauteur de ses talons, elle effectua ensuite une honorable progression sur deux ou trois blocs. 52e Rue, 53e, 54e... Le restaurant n'était plus très loin, maintenant, et au moins pourrait-elle se réchauffer brièvement avant de regagner le bureau ventre à terre. Elle se réconfortait avec la promesse d'un café chaud et peut-être, à la rigueur, d'un cookie aux éclats de chocolat quand, soudain, retentit cette sonnerie.
D'où pouvait-elle provenir ? Andy regarda autour d'elle, mais les autres piétons ne semblaient pas la remarquer, alors qu'elle gagnait en puissance. Driiing driiing. Cette sonnerie, Andy l'aurait reconnue entre mille, elle la reconnaîtrait aussi longtemps qu'elle vivrait, mais elle s'étonnait qu'il se fabrique encore des téléphones qui l'aient en mémoire. Elle ne l'avait plus entendue depuis une éternité, et pourtant... c'était bien elle, insistante. Avant même de sortir le téléphone de son sac, Andy savait à quoi s'attendre, mais le choc qu'elle éprouva en voyant le nom affiché sur l'écran n'en fut nullement atténué : MIRANDA PRIESTLY.
Elle n'allait pas répondre. C'était impossible. Elle inspira un grand coup, refusa l'appel et glissa le téléphone dans son sac. Il recommença à sonner presque aussitôt. Andy sentit que son coeur accélérait, que ses poumons avaient de plus en plus de mal à s'emplir d'oxygène. Inspire, expire, s'ordonna-t-elle en rentrant le menton dans les épaules pour se protéger le visage de cette neige liquide qui tombait maintenant à seaux, et continue à marcher. Le restaurant n'était plus qu'à deux blocs et Andy distinguait déjà sa devanture illuminée, tel un mirage de terre promise, un havre de tiédeur, lorsqu'une bourrasque particulièrement agressive la déstabilisa. Pour recouvrer l'équilibre, elle n'eut d'autre choix que de poser un pied au beau milieu de ce que les hivers new-yorkais réservent de pire : une flaque noirâtre, un infâme brouet de neige fondue, de sel, d'ordures, et Dieu seul sait quoi d'autre encore. C'était répugnant, glacial et si profond qu'il n'y avait rien à faire sinon capituler.

Présentation de l'éditeur

Elles sortent les griffes !


Cela fait dix ans qu'Andrea Sachs a démissionné du magazine Runway, dix ans qu'elle a plaqué Miranda Priestly et ce job d'assistante pour lequel " des milliers de filles se damneraient ". La papesse de la mode et ses exigences infernales ont eu raison de sa détermination.
Depuis, Andy et Emily, son ex-collègue et ancienne ennemie jurée, sont devenues inséparables et ont joint leurs forces pour fonder un magazine de mariage haut de gamme, The Plunge, devenu la référence incontournable pour un public jeune et trendy. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais, bien qu'elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et The Plunge lui fait envie. Autant dire qu'elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir...
La voilà de retour, plus diabolique que jamais !




Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1997 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 456 pages
  • Editeur : 12-21 (7 novembre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00F8H2QKM
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 2.8 étoiles sur 5 67 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°26.035 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
J'avais eu vent du pire au moment de la sortie du bouquin, au niveau des critiques.

La réalité se situe au delà du pire.

Non seulement ce livre est fastidieux à lire, étiré et vide au possible, mais l'avoir présenté comme suite de l'original "Le Diable..." relève purement et simplement de l'escroquerie intellectuelle et marchande.

Vous aviez adoré "Le Diable" pour tout ce qui en faisait le sel, les rapports Andy/Miranda, la peinture au vitriol du milieu de la mode à travers "Runway" et l'humour au scalpel sur son arrogance, sa futilité et sa cruauté, l'authenticité des sentiments animant l'héroïne vis à vis de son entourage amoureux et professionnel? Les péripéties? Les coups de théâtre? La trépidation de New York?
Passez votre chemin, rien de tout ceci ne figure dans ce pavé indigeste, qui aurait dû s'intituler, si auteur et maison d'édition avaient eu un sou d'intégrité, " Andy Au Pays Des Couches".

Car il ne s'agit que de ça. La maternité et les états d'âme d'Andrea, précédée d'amours qui n'intéressent personne, et ses émois dans les Mums' Parties où ces dames échangent leurs gloussements sur le dernier caca ou le dernier vomi du bout de chou nouveau-né.

Miranda? Évoquée dans les premières pages (il s'agissait tout de même pour Lauren Weisberger d'apâter le chaland qui feuillette le livre avant de l'acheter -suprême malhonnêteté), notre diablesse ne se pointe physiquement qu'au delà de la deux-centième page (!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
j'attendais mieux pour la suite du Diable s'habille en Prada. Le premier m'avait fait rire et je l'avais adoré. Une suite n'étais pas nécessaire. Surtout celle-ci. Aucun intérêt. Miranda n’apparaît que très peu. On ne retrouve pas du tout le cynisme et l'humour caustique du premier. Cette suite est fade.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'avais adoré "Le diable s'habille en Prada" alors quelle n'était pas ma joie quand j'appris que l'auteur avait écrit une suite! Mais quelle ne fut pas ma décpetion! L'auteur se perd dans des détails insignifiants par l'intermédiaire de nombreux flashback sur l'existence de son héroïne. De plus, Andy manque cruellement de relief : elle se pose beaucoup de questions existensielles et elle m'a pris la tête! Et pourquoi nous laisser miroiter un retour du diable alors qu'il n'en est rien! Juste une excuse pour attirer le lecteur. La première moitié du livre porte sur une lettre qu'a découvert Andy le jour de son mariage et sa réflexion : je lui en parle, je lui en parle pas, je ne comprends pas, et bla bla bla, tout le long de l'histoire. Il aurait fallu un autre titre comme "Les états d'âme d'Andy". Ce livre m'a aussi fait pensé à un mauvais plagiat de l'accro du shopping avec son fiancé/mari ultra riche, la belle-mère... pour ceux qui connaissent. Sans parler de la fin qui est tiré par les cheveux! Laura WEISBERGER voulait-elle nous faire partager sa vie de tous les jours ? Ce dont elle aurait pu s'abstenir. Enfin, j'ai l'impression que l'auteur a pris ses lecteurs pour des imbéciles ou des vaches à lait. Pour résumé : ENORME DECEPTION!!!
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce que j'avais aimé dans Le Diable s'habille en Prada ? La méchanceté de Miranda, le cynisme et l'humour décapant. Tout cela a disparu dans cette suite. Il faut attendre la moitié du livre pour retrouver Miranda. Celle-ci est finalement peu présente.
Ce livre tourne autour d'Andrea : son mariage, sa maternité ses questions existentielles. Exit tout ce qui avait fait mon bonheur dans le 1er tome. Même la relation Emily/Andrea est décevante.
Le début du livre est fouillis avec les flashblacks qui ne sont pas du tout amenés. On passe du présent au passé puis de nouveau au présent sans aucune transition. On se perd dans la lecture du livre.
J'ai commencé à trouver de l'intérêt pour ce livre à partir de la moitié lorsque Miranda apparaît enfin (un peu).
Pour conclure, une suite qui n'était pas indispensable. Le retour du diable : un simple prétexte écrit sur la couverture pour faire acheter le livre.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
En résumé, comment faire acheter un bouquin en jouant avec le titre du succès «Le diable s’habille en Prada». Autant le Diable était plein de vie et de vice, autant celui-ci est d’une platitude à pleurer. Je me suis forcée à aller jusqu’au bout.
Les états d’ame d’Andy sont assommants et finissent même par rendre le personnage antipathique. On en vient à regretter la terrible Miranda qui n’apparaît qu’en fin d’histoire. Où est passé l’humour caustique? Aucun suspense, épilogue navrant.
Madame Weisberger, par pitié changez de registre!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique