• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Verdi : Le Trouvère (Il T... a été ajouté à votre Panier
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Article scellé à l'usine. Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 17,98

Verdi : Le Trouvère (Il Trovatore)

4.3 étoiles sur 5 10 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 13,41 4 d'occasion à partir de EUR 14,40
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Carlo Maria Giulini


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Verdi : Le Trouvère (Il Trovatore)
  • +
  • Verdi : Rigoletto
Prix total: EUR 32,49
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Placido Domingo
  • Chef d'orchestre: Carlo Maria Giulini
  • Compositeur: Giuseppe Verdi
  • CD (16 septembre 2006)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B000E0W25C
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.794 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Le trouvère partie I - all'erta! all'erta!
  2. Le trouvère partie I - "di due figli vivea padre beato - abbietta zingara" / sull'orlo dei tetti (ferrando, coro)
  3. Le trouvère partie I - che più t'arresti?
  4. Le trouvere - tacea la notte placida" ..."di tale amor
  5. Le trouvère partie I - tacea la notte!
  6. Le trouvère partie I - deserto sulla terra
  7. Le trouvère partie I - non m'inganno. ella scende! ... di geloso amor
  8. Le trouvère partie II - "vedi! le fosche notturne spoglie" (anvil chorus)
  9. Le trouvère partie II - stride la vampa!
  10. Le trouvère partie II - mesta è la tua canzon!
  11. Le trouvère partie II - soli or siamo
  12. Le trouvère partie II - condotta ell'era in ceppi
  13. Le trouvère partie II - non son tuo figlio?
  14. Le trouvère partie II - mal reggendo all'aspro assalto
  15. Le trouvère partie II - tutto è deserto
  16. Le trouvère partie II - il balen del suo sorriso...per me, ora fatale
  17. Le trouvère partie II - ah, se l'error t'ingombra
  18. Le trouvère partie II - perchè piangete?
  19. Le trouvère partie II - e deggio e posso crederlo?

Disque : 2

  1. Le trouvère partie III - or co' dadi" - "squilli, echeggi la tromba
  2. Le trouvère partie III - in braccio al mio rival!
  3. Le trouvère partie III - giorni poveri vivea
  4. Le trouvère partie III - quale d'armi fragor
  5. Le trouvère partie III - ah sì ben mio
  6. Le trouvère partie III - l'onda de' suoni mistici
  7. Le trouvère partie III - manrico?"... "che?"... "la zingara
  8. Le trouvère partie III - di quella pira
  9. Le trouvère partie IV - siam giunti: ecco la torre
  10. Le trouvère partie IV - d'amor sull'ali rosee
  11. Le trouvère partie IV - misère" / "ah! che la morte ognora
  12. Le trouvère partie IV - tu vedrai che amore
  13. Le trouvère partie IV - udiste? come albeggi" - "abuso forse quel poter
  14. Le trouvère partie IV - qual voce!"/"mira, di acerbe lagrime...vivrà! contende il giublio
  15. Le trouvère partie IV - madre, non dormi?...ai nostri monti
  16. Le trouvère partie IV - che! non m'inganna quel fioco lume? ... ha quest'infame l'amor venduto
  17. Le trouvère partie IV - ti scosta!"..."non respingermi

Descriptions du produit

LE TROUVÈRE (IL TROVATORE)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Les commentaires qui précèdent le mien à propos de cette version du Trouvère que je (re)découvre bien tardivement après un trop long oubli en disent l'essentiel et ils le disent fort bien, c'est pourquoi leurs auteurs voudront bien comprendre que je m'en fasse l'écho par allusions qui ne les désignent pas nommément mais sans mystère cependant.
De propos délibéré, j'ai attendu d'avoir écouté et réécouté le coffret fraîchement commandé grâce à un très heureux échange ici avant de consulter la prose critique commise par Monsieur Jean Cabourg dans le "guide des opéras de Verdi" et dans le numéro de l'Avant Scène Opéra consacré au Trouvère (quasiment la même, avec quelques variantes).
Alors que j'étais encore sous l'empire d'une impression musicale puissante et aux multiples ricochets, cette consultation m'a fait rire !
Sérieusement, comment peut-on se fourvoyer à ce point-là quand on est tout sauf ignorant et incompétent en matière d'art lyrique ?
Oui, je sais, il y a bien des explications, quelques unes rationnelles mais la plupart irrationnelles en ce qu'elles relèvent de la psychanalyse, et nous ne sommes pas ici pour faire s'allonger un musicologue atteint par le syndrome de la grenouille (qui veut, etc.
Lire la suite ›
10 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Automne 1984. Je me rappelle l'attente et la curiosité suscitées par la sortie de cet enregistrement (une intégrale d'opéra par Giulini était toujours un événement), les réactions pour le moins contrastées de la presse spécialisée (et je ne parle pas que des publications francophones). Je me rappelle aussi combien son écoute m'avait séduit (j'avais dix-huit ans). Cet enregistrement ne m'a jamais quitté depuis, il fait partie de ma vie depuis plus de trente ans, j'y reviens toujours, je pense qu'il s'agit de mon "Trouvère" préféré, même si je ne saurais me passer de la version de Mehta, ni de celle de Serafin, ni du légendaire "live" de Salzbourg en 1962, sous la direction de Karajan, avec son fabuleux quatuor de monstres sacrés.
Si j'ai tant tardé à le commenter ici, c'est peut-être que les raisons pour lesquelles je l'aime tant échappent à l'analyse, il faut laisser aux émotions leur part de mystère, on ne sait jamais vraiment dans quoi elles s'enracinent.
Mais bon, cet été 2015 ayant été marqué par une épidémie de "trovatorevirus" qui a atteint mes amies amazonautes comme moi-même, je me décide finalement à prendre ma plume, histoire d'être "dans le mouvement", d'autant plus que l'épidémie risque d'être ravivée en janvier-février prochain, du côté de la Bastille, en raison d'un plateau particulièrement "hot".
Lire la suite ›
7 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un excellent enregistrement à tous les points de vue:comme d'habitude,Domingo se montre un très bon musicien doublé d'un chanteur efficace. Rosalind Plowright nous donne une Leonora tout-à-fait dans son rôle et avec une voix superbe (nul ne peut dire avec une telle douceur son "Tacea la notte placida" de la première partie). Brigitte Fassbaender est une Azucena vraie ,émouvante,désespérée...La seule petite réserve , à mon sens,serait pour regretter une certaine lenteur de Giulini dans quelques passages, mais ce n'est pas grave au regard de l'excellence de l'ensemble,et,de plus, la prise de son est confortable.

Je me permets de mettre en garde les auditeurs éventuels contre les âneries débitées par un certain Cabourg (encore un soit disant musicologue incompétent) dans le "Guide des opéras de Verdi" chez Fayard ;la "surdité musicale " de ce genre d'individus est rédhibitoire.
1 commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce Trouvère enregistré en 1984 a de quoi captiver ceux qui aiment cet opéra et en possèdent déjà d'autres versions.

Tout d'abord, la direction de C.M. Giulini, qui, assez souvent, et comme cela a déjà été souligné, surprend par une lenteur inhabituelle. Mais sans altérer en quoi que ce soit l'ardeur des sentiments ou l'urgence des situations, la direction de Giulini contribue à créer une ambiance envoûtante, une atmosphère qui sied particulièrement bien au climat nocturne, intensément passionné et poétique de l'opéra.
Giulini laisse le chant s'épanouir et se dérouler amplement, tandis que le sentiment n'en paraît que plus intense, plus intériorisé.
L'orchestre (Académie Sainte Cécile de Rome) révèle timbres et couleurs comme rarement, et soutient l'attention de manière captivante. L'excellence et la clarté de la prise de son renforcent cette impression.
Rosalind Plowright, cantatrice britannique qui, hélas, a bien peu connu les honneurs du disque, possède une voix au timbre somptueux, gagnant dans le grave et le médium ce qu'elle perd très légèrement d'aisance dans le registre aigu, peut-être un peu moins souple, rond et aérien que chez d'autres interprètes de Leonora. Mais le compte y est en ce qui concerne la beauté du chant et de l'incarnation, totalement convaincante, alliance parfaite de noblesse et d'ardeur, avec cet abandon extatique et cette flamme que l'on aime trouver chez les interprètes du rôle.
Lire la suite ›
12 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?