Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Verite Est Dans l'Homme - les Alevis de Turquie Broché – 15 décembre 2011

Rentrée scolaire 2017 : livres, fournitures, cartables, ordinateurs, vêtements ... découvrez notre boutique

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 15 décembre 2011
"Veuillez réessayer"

Il y a une édition plus récente de cet article:


Top NYP 2017 Top NYP 2017

Nos clients ont également consulté ces articles en stock
click to open popover

Offres spéciales et liens associés



Description du produit

Extrait

Populations et géographie de l'Alévisme

Faire un portrait des populations alévies est une entreprise difficile car elle se heurte à deux difficultés majeures :

La «question alévie» est un enjeu politique de la plus haute importance en Turquie et selon les sensibilités des uns et des autres, les tendances à minimiser ou à exagérer le poids de l'Alévisme dans la société turque, rendent difficile une approche impartiale.

De plus, l'ostracisme et les persécutions dont ont été victimes ces populations, les ont conduit depuis longtemps à la dissimulation de leurs croyances et au secret.

La République Turque (Türkiye Cumhuriyeti), État laïc dans sa constitution, procure à ses citoyens une carte d'identité (Nüfus Cüzdani) où figure l'appartenance religieuse. Depuis 2006, il est autorisé de laisser vierge la case «religion» de la carte d'identité, mais il n'est pas permis d'y faire figurer le terme «alevi». Ne sont autorisées que les mentions «islam» (musulman sunnite), «rum ortodoks» {chrétien orthodoxe), «ermeni hristiyan» (chrétien arménien), «süryani» (chrétien syriaque), «keldani» (chrétien chaldéen), «nasturi» (chrétien nestorien), «dönme» (juifs sabbatéens).

Aucune reconnaissance n'est donc admise pour la principale minorité de Turquie. Pire même. Nombreux sont les Alévis dont la carte d'identité est encore estampillée «islam».

Enfin, les transformations économiques depuis les années 1950, l'exode rural qui les a accompagnées, les bouleversements politiques des différents coups d'états militaires (i960, 1971 et 1980) et les migrations internes et externes qui ont suivies, ont changé profondément la «géographie» de l'Alévisme.

Combien de millions ?

La Turquie compte actuellement 74 millions d'habitants et près de 4 millions et demi d'immigrés de Turquie vivent dans la Communauté Européenne.

Une enquête du quotidien turc Milliyet de 2007 affirmait qu'il n'y avait pas plus de 5 millions d'Alévis en Turquie mais elle se basait sur un sondage de 48 000 personnes à qui on avait demandé à quelle communauté elles pensaient appartenir.

Un second chiffre a été avancé par le MGK (Haut Conseil National de Sécurité) de 11 millions soit 15% de la population.

Les deux estimations sont contredites par les démographes universitaires turcs qui donnent le chiffre de 15 à 20 millions soit 20 à 25% de la population, ce qui fait référence dans le domaine.

Beaucoup d'Alévis continuent à pratiquer la dissimulation (takiye) par peur des persécutions. Il est donc assez peu probable qu'un membre de la communauté proclame haut et fort son appartenance, si ce n'est dans des régions ou des quartiers des grandes métropoles très majoritairement alévis. Comme l'avait dit assez justement Razihe Gunduz : «Et les Alévis ? C'est dans les pays européens que les Alévis ont pu dire qui ils étaient».

Revue de presse

Les pays du Proche et du Moyen-Orient se sont imposés comme des données incontournables du Monde d aujourd hui. Malheureusement, les cultures extrêmement anciennes et riches des peuples de ces pays ne font que trop souvent l objet d appréciations caricaturales et sont réduites à la question de l Islam et à un « choc des civilisations ». La Turquie n échappe pas à ce schéma et le débat sur l entrée de ce pays dans la Communauté Européenne a suscité une levée de boucliers largement provoquée par la crainte de voir des dizaines de millions de musulmans devenir citoyens européens. Qui a osé alors expliquer que la Turquie est une mosaïque de peuples, qu elle est un pays riche d une très grande culture ancestrale, faite du métissage des différentes influences des peuples qui s y sont un jour installés ? Qui a eu le courage de parler de ceux qui refusent l islamisation rampante du pays, qui font de leur culture et de leur croyance un acte d amour envers l être humain et qui représentent, au bas mot, un quart de la population turque ? Qui connaît en Europe les Alévis ? Après dix ans de recherches, de traductions et de séjour auprès d eux, le livre « La Vérité est dans l homme, les Alévis de Turquie » montre toute la richesse et la complexité de cette communauté qui a fait sienne l adage prometteur : « le plus beau Livre à lire est l être humain ». Le lecteur y trouvera une approche sociologique, historique et philosophique de cette communauté. Issu d un cursus littéraire et turcophone, l auteur est travailleur manuel dans une grande entreprise ferroviaire française. Sa motivation est de faire partager ce que lui a apporté sa rencontre avec cette culture mais aussi de montrer aux Alévis qui lui ont donné leur amitié, qu il est possible de transmettre leur culture. --http://editions.sigest.net

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?