Acheter d'occasion
EUR 16,98
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Vie et destin Relié – 1984

4.5 étoiles sur 5 42 commentaires client

Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 16,98

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

818 Pages. Une carte en noir et blanc hors texte. Jaquette en assez bon état.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
On peut ne pas lire Grossman, comme on peut ne pas lire les auteurs de livres-mondes tragiques et politiques comme Voltaire ( Candide, Traité sur la tolérance), Hugo ( Les misérables), Zola ( Germinal, La débâcle), Dostoievski, Gogol, Zweig ,Tolstoï (Guerre et paix) , Proust ( A la recherche du temps perdu), Jünger ( Orages d'acier, Sur les falaises de marbre) , Cholokov ( Le Don paisible), Malraux ( La condition humaine), Pasternak (Le docteur Jivago), Soljenitsyne ( L'archipel du Goulag, La roue rouge), etc.

Grossman parle du stalinisme au quotidien, dans la guerre et dans la destruction générale et de sa convergence avec le Nazisme.
Vie et destin est l'histoire individuelle de l'humanité prise dans la paranoïa meurtrière d'un homme et écrasée par le système que ce despote a suscité sous couvert de Socialisme grâce au nationalisme chauvin.

Grossman montre des vies humaines broyées chacune à leur tour avec la complicité consciente ou aliénée de leurs familiers, de leurs voisins, de leurs collègues et de leurs dirigeants.
La défense d'un destin individuel contre un système pervers et dangereux - démoniaque si lutte éternelle du Bien et de Mal - n'est pas une question d'intelligence, mais de cœur, de volonté et de... chance.
Les victimes du stalinisme ( Trotski même par orgueil et aveuglement) ne comprennent pas toutes qu'elles font partie de l'Ordre fou qui les dévore.

Ceux qui ont compris le stalinisme très tôt et pour toujours sont précisément ses ennemis extérieurs qui se tenaient hors de portée de son étreinte mortelle ou qui ont publié Vie et destin .
1 commentaire 43 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je voulais celui écrit par Vassili Grossman ! pas celui-ci où on lui fait dire des choses qu'il n'a pas dites ! Pourtant je pensais avoir cliqué sur la bonne image, et je me suis retrouvé sur ce livre. Depuis j'ai acheté le vrai ! C'est mieux ! Cela n'a pas été facile, car régulièrement je me retrouvais encore sur celui-ci ! Compliqué !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce n'est pas le livre qui correspond au format poche!!!!!!! Celui ci est un livre sur Grossman et non SON LIVRE attention grosse erreur
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est une gigantesque fresque historique de plus de 1000 pages qui débute avec la description apocalyptique d'un moment charnière et ambigu de la 2ème guerre mondiale: la bataille de Stalingrad. Charnière, car c'est la première défaite d'envergure des troupes allemandes qui marquera le début de la fin du IIIème Reich. Ambigu, parce qu'alors que semble souffler un vent de liberté sur l'Europe en guerre, c'est en fait tout un système totalitaire qui se consolide en Union Soviétique. Vassili Grossman, écrivain juif et communiste, d'abord thuriféraire du régime communiste nous fait passer des camps de concentration allemands aux goulags dans un jeu de miroir et des dialogues politico-philosophiques troublants. Il analyse tous les ressorts de la terreur stalinienne avec précision clinique et sobriété: fidélité aveugle au parti unique, culte du chef, nationalisme exacerbé, police politique omniprésente surveillant tout, enregistrant la moindre déviance, provoquant la délation, profitant des lâchetés individuelles. Les scientifiques sont contraints d'avouer avoir tort d'avoir eu raison, les révolutionnaires de la première heure dont l'idéal a été trahi sont forcés à inventer des aveux sous la pression de torture morale et physique insoutenables. C'est tout un dispositif terrifiant et absurde qui se met en place, brisant toute humanité, pulvérisant toute singularité oublieuse de se mettre au service exclusif de l'Idée.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS le 6 septembre 2008
Format: Poche Achat vérifié
URSS, 1942. Une famille et ses proches. Séparés par la déportation en camp de concentration ou au goulag, séparés par la ligne de front, combattants ou réfugiés dans les provinces lointaines, les personnages suivent leur destin difficile ou tragique en permettant à Vassili Grossman de nous emmener au coeur de la deuxième guerre mondiale, au coeur des crimes communistes et nazis. Chaque personnage (faire une liste dès le début avec les noms, prénoms, diminutifs pour arriver à suivre) est travaillé avec soin et subtilité, avec sa vie propre, son histoire, son caractère, ses contradictions, ses non-dits. Ultime personnage, présent au caeur du roman, à la fois dans le temps, dans l'espace et dans les esprits : Stalingrad sur laquelle se concentrent les efforts titanesques des deux machines de guerre et où va se jouer le destin de la 2ème Guerre Mondiale.

Le roman mêle les aspects narratifs et événementiels avec des réflexions et analyses livrées sous forme de dialogues entre les personnages ou carrément de brefs chapitres autonomes. Plus facile à lire que « Les origines du totalitarisme », mais au moins aussi instructif pour qui fait attention aux détails et se plonge dans l'ambiance de peur, de défiance, de manipulation, de chantage. « A chaque jour, à chaque heure, année après année, il fallait lutter pour le droit d'être un homme, le droit d'être bon et pur ». « L'homme qui a péché connaît la toute puissance d'un état totalitaire : elle est incommensurable.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique