• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
La Vie interdite a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La Vie interdite Poche – 1999

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.0 étoiles sur 5 24 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60
EUR 4,60 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Vie interdite
  • +
  • Un aller simple - Prix Goncourt 1994
  • +
  • L'Education d'une fée
Prix total: EUR 17,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Didier van Cauwelaert est né à Nice en 1960. A huit ans, pour devenir indépendant et nourrir sa famille, il décide de publier des romans. Face aux refus des éditeurs (une demi-douzaine par mois) et aux menaces de ses parents, il est sur le point d'abandonner la littérature à dix ans et demi, lorsqu'il croise Greta Garbo dans un restaurant. Du hasard de cette rencontre naît l'idée d'un entretien imaginaire. De larges extraits paraîtront dans le courrier des lecteurs de "Télé-7-jours". Cette première publication inespérée sauve ses ambitions d'écrivain. Il reprend donc son stylo, ses enveloppes et le fichier des éditeurs parisiens.
Après quelques années consacrées au théâtre (il joue Sartre, met en scène Beckett, Anouilh, Ionesco) et une brève carrière de critique littéraire pour enfants à FR3 Côte-d'Azur, il finit par trouver un éditeur qui s'intéresse à lui, en 1981, après treize ans de traversée du désert. On comprend donc son agacement lorsqu'on lui attribue une réussite rapide.
S'ensuit la publication de romans avec lesquels il touche un public de plus en plus large : Vingt ans et des poussières (prix Del Duca 1982), Poisson d'amour (prix Roger Nimier 1984), Les Vacances du fantôme (prix Gutenberg 1987), Un objet en souffrance (1991) qui marque son arrivée chez Albin Michel. En 1994, Un aller simple est couronné par le prix Goncourt.
Depuis lors, avec des romans tels que La Vie interdite, La Demi-pensionnaire et L'Education d'une fée, L'Apparition, Rencontre sous X son succès ne se dément pas. Au théâtre, il a reçu le Molière 97 du meilleur spectacle musical pour son adaptation du Passe muraille, avec Michel Legrand. Ses pièces lui ont valu le Grand Prix du théâtre de l'Académie française.
Au cinéma, tandis que son adaptation de La Demi-pensionnaire va être tournée par Claude Pinoteau, Miramax vient d'acquérir après des enchères records les droits de L'Education d'une fée, qui sera réalisé aux Etats-Unis.
Les livres de Didier van Cauwelaert sont aujourd'hui traduits dans plus de vingt langues.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
auquel j'ai pris de plus en plus goût au fil des pages. Il y est question de ce que « vit » le protagoniste après sa mort, et comme ce sujet nous concerne tous, ce n'est pas sans une certaine curiosité que l'on se joint à un tel voyage.
Van Cauwelaert nous propose une vision rassurante, voire touchante, de la mort, ce qui donne à son roman la merveilleuse qualité d'un baume au cœur. La mort est ici conçue comme faisant partie intégrante d'un cycle de vie plus large que celui que nous pensons connaître. Peut-être y a-t-il là un peu trop d'optimisme, mais peu importe, car c'est surtout la générosité du propos dont on se souviendra.
J'avouerai que les personnages du livre m'ont tout d'abord semblé un peu trop simples pour être réellement intéressants, mais je me suis rendu compte par la suite qu'ils étaient en réalité tout à fait attachants. Ils gagnent à être connus, comme dit l'expression, et il arrive même que l'auteur véhicule à travers eux beaucoup d'humour.
Je dirai pour conclure que ce livre, par la bienveillance, et même l'amour, qui s'en dégagent, fait beaucoup pour nous réconcilier à la fois avec la mort et avec la vie, ce qui n'est pas le moindre des accomplissements littéraires.
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
L'histoire est géniale: Une homme constate qu'il est décédé, mais qu'il continue à "survoler" les siens et la vie qui était la sienne. Et il ne s'épargne aucun commentaire....
Au-délà du fantasme de la "petite souris" et du voyeurisme, une réflexion sur la vie et la mort et le souhait secret de chacun de savoir que pensent les autres de soi.
Délicieux.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CAHLIREV TOP 500 COMMENTATEURS le 21 septembre 2015
Format: Poche
Jacques Lormeau est mort subitement, mais à sa grande surprise son esprit plane encore au dessus de son corps sans vie , il voit et entend ce qui se passe autour de lui après son décès .
Ce roman nous embarque ainsi dans une série d'aventures au coté de l'âme du défunt, de la découverte de son corps aux préparatifs des funérailles, des attitudes de sa femme, de sa maîtresse, de son père, sa sœur ou des voisins, un retour sur sa vie passé avec ses regrets et ses joies, Jacques voit, commente et analyse, vous voici parti pour un voyage original à dos de fantôme .
" la vie interdite " est un roman innovant, surprenant et plein d'humour, une ballade post mortem pour une aventure que l'on souhaiterait réelle .
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Une comédie, c'est -en principe- quand le héros se marie à la fin. Une tragédie, c'est quand il meurt. Et quand il meurt au début de l'intrigue, alors, qu'est-ce que c'est ?

Il faut toute la fantaisie qu'on lui connait pour que DVC commence cette histoire assez rocambolesque par la mort de son héros ! Ainsi, Jacques Lormeau, trente-quatre ans, quincaillier à Aix-les-Bains est mort à 7 heures du matin, et c'est pourtant lui le narrateur.

Il devient ainsi le spectateur de l'émotion suscitée par son décès, mais assiste également à une flopée de mesquineries de la part de son "ex" entourage, et bien sur il ne peut rien faire, rien dire, il ne peut plus intervenir, pour échanger, dialoguer, s'expliquer ... Il va aussi nous entraîner dans ses souvenirs d'antan, et dans ceux de son épouse, de son fils et de sa maîtresse ... Il navigue ainsi dans sa mémoire, ses propres pensées et les leurs, en regrettant souvent, au "spectacle" de leurs réactions, de ne pas s'être parfois, comporté de meilleure façon avec eux ... Mais ses regrets sont vains, ils ne servent plus à rien.

C'est écrit dans un style léger, avec l'humour si particulier qu'on connait à DVC, mais également avec tant d'émotion que certains passages m'ont fait venir les larmes aux yeux.

Finalement, l'auteur répond avec une apparente fantaisie à la grande question que (presque) tout le monde se pose : Que se passe-t-il après notre mort ?

Où notre âme s'en va-t-elle donc baguenauder ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par poucette TOP 500 COMMENTATEURS le 27 avril 2016
Format: Poche Achat vérifié
Livre au sujet résolument original et distrayant, puisque l'on se retrouve à suivre les pensées et observations d'un homme de 35 ans (ou plutôt de son esprit ou son âme), tout juste décédé par rupture d'anévrisme, ainsi que les pensées et actions de son entourage. Cet homme, depuis son poste d'observation entre deux mondes, fait le bilan de sa vie, de ses amours, de son héritage familial. C'est traité par l'auteur sous un angle plein d'humour mais aussi très émouvant. Ainsi par exemple, le décès d'un petit chien qu'il accompagne par compassion "il a 19 ans, il est aveugle, et il n'ose pas mourir de peur de se faire gronder" (par sa tyrannique maîtresse), m'a à la fois fait éclater de rire et émue aux larmes. Ou bien, un autre passage savoureux: une amoureuse secrète du défunt dit :" Comme il a l'air en paix!". Et le héros de s'étonner : "Ai-je jamais eu l'air en guerre?". C'est tout le talent de Didier van Cauwelaert.
Cependant , lorsque je repense au livre, j'en garde une impression de tristesse (le thème n'est pas très gai et les personnages ne vont pas très bien), donc pour cette raison, je mets 4 étoiles et pas 5.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?